TARANTINO & U

Pour parler du tout sauf de cinejeu !

TARANTINO & U

Message par La Grande Divine » Jeu Jan 17, 2013 21:15

Sous l'impulsion de Gégé :

Gérard Cousin a écrit :Tiens cette discussion me donne une idée: Comment tu classerais les films de Tarantino par ordre de préférences?
Ma liste serait celle-ci:
- VOIR MESSAGE SUIVANT :mrgreen:

Filmographie de Quentin Tarantino en tant que réalisateur par ordre chronologique :

1/ RESERVOIR DOGS
2/ PULP FICTION
3/ JACKIE BROWN
4/ KILL BILL - VOLUME 1
5/ KILL BILL - VOLUME 2
6/ BOULEVARD DE LA MORT
7/ INGLORIOUS BASTERDS
8/ DJANGO UNCHAINED
Dernière édition par La Grande Divine le Jeu Jan 17, 2013 22:27, édité 1 fois.
" If they're smart, they're queer. And if they're stupid, they're straight."
Edith Massey-FEMALE TROUBLE de John Waters.
Avatar de l’utilisateur
La Grande Divine
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 6378
Inscription : Ven Jan 26, 2007 1:08
Localisation : Dans les poubelles...Du Ritz maintenant

Re: TARANTINO & U

Message par Gérard Cousin » Jeu Jan 17, 2013 21:17

Bonne initiative, Divine!
Je remets mon message ici donc:

Ma liste serait celle-ci:
1- Pulp Fiction (scénario original, BO d'enfer, dialogues cultes et géniaux... Bref le top du top! :mrgreen: )
2- Reservoir Dogs (bien que plagier sur City on Fire de Ringo Lam, il en a fait un truc vraiment "fun" et doter de dialogues d'enfer!)
3- Jackie Brown (Toute la Blacksploitation remixer années 90! Encore une fois, BO géniale!)
4- Inglourious Basterds (vision du film de guerre plutot originale, personnages "uber" charismatiques, bonne BO)
5- Kill Bill (patchwork indigeste et stupide, divisé en deux films aussi ratés l'un que l'autre, certaines références et la BO sauvent un peu le naufrage!)
6- Boulevard de la Mort (car c'est de la pure merde et c'est pas moi qui le dis, c'est Tarantino lui-même! :lol: )

Hors classement: Django Unchained (bon film mais plus du Tarantino donc il n'a rien à faire dans le classement!)
Image
Avatar de l’utilisateur
Gérard Cousin
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 21103
Inscription : Mer Août 09, 2006 16:39
Localisation : Suresnes

Re: TARANTINO & U

Message par Vivien Guards » Jeu Jan 17, 2013 23:33

1/ PULP FICTION - pas de commentaire.
2/ JACKIE BROWN - c'est splendide quand on s'intéresse à un peu à la Blaxploitation - l'un de ses deux chefs d'oeuvre.
3/ DJANGO UNCHAINED - oui, Gégé :D Plus futé j'ai trouvé qu'un IB ou un RD, plus décomplexé et surtout superbement bien joué.
4/ INGLOURIOUS BASTERDS - Cinq scènes quasiment en tout : l'ouverture est un monument, la scène du bar aussi. Les autres un peu en dessous mais ça reste absolument génial.
5/ RESERVOIR DOGS - Faudra que je le revois mais j'en garde un souvenir plutôt bon, sans pour autant que je l'aime autant que JB ou PF.
Loin derrière...
6/ KILL BILL 1 & 2 - Brouillon, pas fun pour un sou, et mal écrit.
7/ BOULEVARD DE LA MORT - Là c'est pas du vrai Tarantino. Ni âme ni consistance.

Et puis y a True Romance que je mettrai juste devant Reservoir Dogs !
Avatar de l’utilisateur
Vivien Guards
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 4247
Inscription : Mer Mars 02, 2011 16:24
Localisation : France

Re: TARANTINO & U

Message par Gérard Cousin » Jeu Jan 17, 2013 23:38

Vivien Guards a écrit :Et puis y a True Romance que je mettrai juste devant Reservoir Dogs !

Ou sinon, comme scénariste faudrait rajouter True Romance, Tueurs Nés (son nom est au générique! :lol: ) et Une Nuit en Enfer...
On parle que de ses réalisations là! :wink:
Image
Avatar de l’utilisateur
Gérard Cousin
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 21103
Inscription : Mer Août 09, 2006 16:39
Localisation : Suresnes

Re: TARANTINO & U

Message par Morcar » Ven Jan 18, 2013 12:16

Je n'ai vu qu'une seule fois les films de Tarantino que j'ai vus, donc mon avis restera axé sur un seul visionnage. Mais personnellement, ce que j'ai vu de lui, je dirais que mon ordre de préférence est :
  1. Kill Bill vol 1 pour moi il faut bien différencier les deux volumes tant la différence entre les deux est flagrante. J'ai adoré ce premier volet, jusqu'au final qui m'avait, malgré son classicisme, laissé sur le cul.
  2. Pulp Fiction un montage original, de bons acteurs, mais comme je suis peu amateur des dialogues à la Tarantino...
  3. Inglourious Basterds un mélange de genres sympa, mais différentes parties aux niveaux très distincts. La première partie, et celle dans le bar souterrain sont TERRIBLES, le reste bien moins bon.
  4. Jackie Brown vu et vite oublié
  5. Kill Bill vol 2 une énorme déception après l'excellent premier volume. Là je me suis tant fait chier que, chose que je fais rarement au ciné, je n'ai pas arrêté de regarder ma montre. Pourtant le changement d'ambiance, plutôt Western dans ce second volume, est original, mais tout ça pour nous mener jusqu'à un face à face très décevant et un final ridicul. Dommage.
Pour le reste, j'avais beaucoup aimé True Romance, par contre dernièrement j'ai tenté Tueurs nés et j'ai du tenir au plus une demie heure.
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23380
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: TARANTINO & U

Message par Nanoyo » Ven Jan 18, 2013 12:33

Et bah pour cette fois, ma graduation suit exactement celle de gégé. (si ce n'est que je fous kill bill 2 après kill bill 1)
Image Votez Mister Green ! Image

Le squatteur du forum.
Avatar de l’utilisateur
Nanoyo
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 4350
Inscription : Jeu Juil 12, 2007 19:57
Localisation : GérardMerveille

Re: TARANTINO & U

Message par Gérard Cousin » Ven Jan 18, 2013 20:18

Morcar a écrit :pour moi il faut bien différencier les deux volumes tant la différence entre les deux est flagrante

Je parle de Kill Bill car c'est UN FILM coupé en deux pour des raisons marketing par les frères Weinstein, non par une volonté artistique de Tarantino!
Voila pourquoi je ne parle ni de Volume 1 ou de Volume 2!
Je juge le film dans sa globalité! :wink:
(d'ailleur, les Weinstein voulaient faire de même pour Django Unchained mais cette fois, Tarantino a catégoriquement refusé! :mrgreen: )
Image
Avatar de l’utilisateur
Gérard Cousin
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 21103
Inscription : Mer Août 09, 2006 16:39
Localisation : Suresnes

Re: TARANTINO & U

Message par Morcar » Ven Jan 18, 2013 23:06

Gérard Cousin a écrit :
Morcar a écrit :pour moi il faut bien différencier les deux volumes tant la différence entre les deux est flagrante

Je parle de Kill Bill car c'est UN FILM coupé en deux pour des raisons marketing par les frères Weinstein, non par une volonté artistique de Tarantino!
Voila pourquoi je ne parle ni de Volume 1 ou de Volume 2!

Au départ du projet, Tarantino n'avait peut-être pas l'idée d'en faire deux films, mais pour finir il en a bien fait deux films très différents l'un de l'autre, rien que dans l'ambiance. Le premier film est entièrement dans l'ambiance asiatique, le second dans une ambiance Western.
Et vu que Tarantino veut en faire un Volume 3, ça veut tout dire...
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23380
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: TARANTINO & U

Message par Vivien Guards » Ven Jan 18, 2013 23:08

Les volets 3 et 4 ont été abandonnés !
Avatar de l’utilisateur
Vivien Guards
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 4247
Inscription : Mer Mars 02, 2011 16:24
Localisation : France

Re: TARANTINO & U

Message par Morcar » Ven Jan 18, 2013 23:11

Ah bon...
Je savais pas qu'ils parlaient aussi d'un 4.
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23380
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: TARANTINO & U

Message par Ralphaez » Sam Jan 19, 2013 0:41

Tarantino, moi j'y arrive pas. Les rares films que j'ai vu de lui m'ont déplu. Malheureusement ma soeur aime bien (Athie pour ceux qui s'en rappellent), donc parfois je n'ai pu y échapper.
Scénariste, Écrivain.
En contrat d'exclusivité avec Gérard Cousin Production et Les Éditions du Païen.

La Grande Divine a écrit :Prenez exemple sur Ralphy, c'est juste ce qu'il faut pour etre beau.
Avatar de l’utilisateur
Ralphaez
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 3751
Inscription : Jeu Août 14, 2008 17:13
Localisation : GCP

Re: TARANTINO & U

Message par Vivien Guards » Sam Jan 19, 2013 17:07

Au faites, Gégé, par rapport à ce que je pensais du personnage de Samuel L. Jackson, voilà un article très subjectif qui représente en grande partie la vision que j'ai du personnage : Ici.
Avatar de l’utilisateur
Vivien Guards
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 4247
Inscription : Mer Mars 02, 2011 16:24
Localisation : France

Re: TARANTINO & U

Message par Gérard Cousin » Sam Jan 19, 2013 19:39

Vivien Guards a écrit :Au faites, Gégé, par rapport à ce que je pensais du personnage de Samuel L. Jackson, voilà un article très subjectif qui représente en grande partie la vision que j'ai du personnage : Ici.

Je suis en partit d'accord avec l'article mais je vois ça d'une manière plus globale: Tarantino aborde l'esclavage avec une vision extremement intéréssante au travers d'une galerie de personnages allant de Django à Candie en passant par Stephen/Uncle Bens ou Don Johnson/KFC...
Le message de Tarantino semble être que tout les Américains, qu'ils soient blanc ou noirs, sont les responsables de l'esclavage, de son acceptation, de cette mentalité!
C'est l'Amérique dans sa globalité qui est responsable!

Dans l'article que tu fournis, il est marqué:
Je suis d’accord avec Cobb quand il dit que Stephen sert à «mettre en lumière la perversion de l’institution» et il est clair que son personnage est aussi problématique qu’il est dérangeant pour les spectateurs. Cet inconfort est effectivement son but: le portrait tordu qu’en campe Jackson a pour objet de nous montrer à quel point l’esclavage peut provoquer des dégâts psychologiques insondables, en plus des immenses souffrances physiques plus évidentes.
J'en doute: C'est les dégats de l'esclavage en Amérique qui est démontrer plus que les dégats de l'esclavage tout court!
Car dans le film, on constate qu'un type comme Candie à Stephen, un "nègre", comme homme de confiance, qu'un mec comme Django (le héros!) se fout éperdument des "nègres" encore esclaves, seule sa femme compte, qu'un mec comme Don Johnson/KFC change d'hatitude devant Django quand Schültz lui dit de le traiter "différement"...
En fait, Tarantino démontre que l'esclavage est une sorte de tragi-comédie hypocrite sans héros, sans aucune personnes pour rattraper l'autre, un monde ridicule et voué à disparaitre... (par la guerre de Sécéssion)
Encore une fois, ce n'est pas sans raison que le seul personnage qui n'accepte pas cet état de fait soit Européen et non-Américain...

En fait, Django Unchained, c'est l'histoire d'un Allemand se trouvant dans un pays lointain, le hasard et l'égoïme (en tant que chasseur de prime) lui firent rencontrer l'esclavage...
Et lorsqu'il comprit ça, lorsqu'il vit de ses propres yeux cet état de fait, il ne put rester insensible (la vision de l'esclave déchiqueté qui lui reste en tête et le perturbe), il s'engagea dans une quête qu'il estime "juste" (le sauvetage de Broomhilda) forcément funeste car dans l'honneur et sans compromis (le refus de serrer la main de Candie...).
En vérité, le Siegfried sauvant la princesse (au nom à consonance germanique) dont parle Tarantino n'est pas Django mais c'est Schültz depuis le début... :wink:
Image
Avatar de l’utilisateur
Gérard Cousin
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 21103
Inscription : Mer Août 09, 2006 16:39
Localisation : Suresnes

Re: TARANTINO & U

Message par Vivien Guards » Sam Jan 19, 2013 20:05

Intéressant ! Enfin bref - ça prouve que Django est loin d'être vide de sens.
Avatar de l’utilisateur
Vivien Guards
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 4247
Inscription : Mer Mars 02, 2011 16:24
Localisation : France

Re: TARANTINO & U

Message par Gérard Cousin » Dim Jan 20, 2013 18:17

Vivien Guards a écrit :Enfin bref - ça prouve que Django est loin d'être vide de sens.

J'ai jamais dit que c'était vide de sens! :mrgreen:
Image
Avatar de l’utilisateur
Gérard Cousin
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 21103
Inscription : Mer Août 09, 2006 16:39
Localisation : Suresnes

Suivant

Retour vers Café

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)

cron