2020 dans vos cinoches. Avis/actus :

Pour parler du tout sauf de cinejeu !

2020 dans vos cinoches. Avis/actus :

Message par Erbaf » Mer Jan 01, 2020 20:52

Bonne année 2020 à tout le monde :D

Je lance le sujet cette année malgré le désert actuel dans Cinéjeu. En espérant que cette année soit pas la dernière... :| :arrow:
Avatar de l’utilisateur
Erbaf
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 8853
Inscription : Mer Sep 21, 2011 18:15

Re: 2020 dans vos cinoches. Avis/actus :

Message par La Grande Divine » Jeu Jan 02, 2020 15:46

On sera là mon ptit Erbi Cheri :D Bonne année mes petits, bonne décennie aussi. Bon cinés. :P :mrgreen:
" If they're smart, they're queer. And if they're stupid, they're straight."
Edith Massey-FEMALE TROUBLE de John Waters.
Avatar de l’utilisateur
La Grande Divine
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 6378
Inscription : Ven Jan 26, 2007 1:08
Localisation : Dans les poubelles...Du Ritz maintenant

Re: 2020 dans vos cinoches. Avis/actus :

Message par Morcar » Lun Jan 06, 2020 12:59

Je serai là aussi, si tout va bien. :wink:

Bonne année tout le monde !!
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23380
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: 2020 dans vos cinoches. Avis/actus :

Message par La Grande Divine » Mar Jan 07, 2020 11:00

C'est reparti. Je commence avec des films sortis fin 2019

A COUTEAUX TIRES : Excellent divertissement hollywoodien ou le seocnds roles sont tenu par celebrités, pour la pluaprt et ou le role est tenu par une jeune comedienne qui leur fait face avec aplomb. C'est tres divertissant, tres bien rythmé sans etre idiot, car les bourgeois republicains reacs s'y font bien egratigner. Un vrai plaisir simple de cinema, ou le genre Agatha Christie s'y trouve depoussiéré. Comme je dit, il suffit prendre place confortablement et de se laisser faire dans cette partie de cluedo ludique. Ajoutez à cela des acteurus qui sont ravis d'etre la dedans communiquent leur joie aux spectateurs presents. (+++++)

THE LIGHTHOUSE : Nanar horrifique creux, vain et sterile. Pattinson, Dafoe sont d'excellent acteurs qui ne quittent pas ce navire en totale perdition et qui finira se fracasser sur les rocs du navet gore qui ne provoque aucune emotion que ce soit. Soit un geste noble en quelque sorte. A trop vouloir brasser tous les styles du fantastique, et s'inspiré de Tarkovsky, Kubrick, Lynch et meme finir chez Tarantino en fin de parcours sans jamais tenir la distance, l'ensemble perd toute identité. C'est pretentieux et ça se la pete, et c'est le coté perdition du truc qui est bien plus beau car ça fini par faire ririe d'y voir La Petite Sirene faire des bulles sous l'ocean et Pattinson se tirer la nouille. (---++)
" If they're smart, they're queer. And if they're stupid, they're straight."
Edith Massey-FEMALE TROUBLE de John Waters.
Avatar de l’utilisateur
La Grande Divine
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 6378
Inscription : Ven Jan 26, 2007 1:08
Localisation : Dans les poubelles...Du Ritz maintenant

Re: 2020 dans vos cinoches. Avis/actus :

Message par La Grande Divine » Jeu Jan 16, 2020 10:44

UNDERWATER : si quelquechose s'est reveillé au fond de l'océan, on peut pas dire que ça soit le cas dans le fond des salles ou le spectateur aura plus tendance à s'endormir tant il ne se passe rien, et tant c'est laid. Aucun suspense, des acteurs qui sauvent leur peau comme ils peuvent avec ce qu'on leur donne, c'est à,dire pratiquement rien. Armé vous de boules quies pour roupiller, ça fait inutilement un foin d'enfer. Allez seules les dernieres minutes sont potables car un peu inatendues vu le naufrage ou on nous indique en fin de parcour avec une coupure de presse affichée sur l'écran : " Desastre en eaux profondes". C'etait bien la peine de nous le dire on l'a bien remarqué puisque ça fait 1h20 qu'on attend enfin qu'il y est un truc. Mais cela dit il y aurait pu ne rien y avoir du tout. Le 1er glouglou de 2020 sachant qu'on verra sans doute pire en la matiere. Les creatures subaquatique font rire. On aura pas tout perdu. (----+)

PLAY : Petite comédie générationnelle attachante, spontanée, qui fait croire que tout est pris sur l'instant alors que tout est fabriqué. Une tranche de vie étalée sur 15 ans ou l'on voit l'evolution d'un ado en adultes et les progres technologiques. A defaut d'etre maruqant ou renversant, le debut est rop à l'emporte pièce et fait trop vignettes qui succedent les unes à la suite des autres avant de trouver son fil conducteur et son ryhtme. C'est plutot frais et sympathique avec une Noemie Lvovsky depressive attendrissante. (--+++)
" If they're smart, they're queer. And if they're stupid, they're straight."
Edith Massey-FEMALE TROUBLE de John Waters.
Avatar de l’utilisateur
La Grande Divine
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 6378
Inscription : Ven Jan 26, 2007 1:08
Localisation : Dans les poubelles...Du Ritz maintenant

Re: 2020 dans vos cinoches. Avis/actus :

Message par Morcar » Ven Jan 17, 2020 15:45

Une suite de "A couteaux tirés" est déjà en projet, autour du personnage de Daniel Craig. Le réalisateur qui a fait ce film fait que je n'ai pas voulu aller le voir. Peut-être en rattrapage à la maison.

Play me tentait bien, et on m'en a dit du bien. Mais il n'est resté qu'une semaine en salles chez moi, et j'avais mes enfants cette semaine là. Donc rattrapage à la maison plus tard.
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23380
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: 2020 dans vos cinoches. Avis/actus :

Message par La Grande Divine » Lun Jan 20, 2020 17:45

PLAY de mon coté y est resté 2 semaines dans le cine le plus proche de la maison. Il passe encore dans les autres ou je vais mais devrai etre retiré demain soir. Le film c'est bien planté.


SWALLOW : 1er long audacieux de par son sujet, meme si le film en fait prend une autre direction plus conventionnelle. Le realisateur hesite un peu à vrailment traiter du sujet de fond pour donner autre chose qui n'est pas ininteressant, mais il faut etre patient car tout se decante reellement dans les dernieres scenes pour justifier certains partis pris qui destabilisent plus que le sujet de depart. Il y'a des banalités, des balourdises, parfois un peu trop demonstratif aussi que l'on peut mettre sur le compte des maladresses d'un 1er long un peu mal equilibré, mais reconnaissons tout de meme le sens le l'image, du cadrage, et une bonne direction d'acteurs, et l'originalité de s'etre attaqué à quelque chose de pas facile. Une chose est sur, il aime les femmes, vu l'importance des roles confiés à chacune d'entre elles, ou les hommes ont juste le pouvoir partriarcal écrasant et toxique ou tout doit etre asolument parfait et ou tout se craquelle dès le debut. Un film etrange, ou il est difficile d'arriver à en parler. Plus riche et moins anodin qu'il n'y parait malgré quelques petites erreurs qui rendent l'ensemble moins puissant que ce qu'il aurait pu etre. (--+++)
" If they're smart, they're queer. And if they're stupid, they're straight."
Edith Massey-FEMALE TROUBLE de John Waters.
Avatar de l’utilisateur
La Grande Divine
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 6378
Inscription : Ven Jan 26, 2007 1:08
Localisation : Dans les poubelles...Du Ritz maintenant

Re: 2020 dans vos cinoches. Avis/actus :

Message par Morcar » Ven Jan 31, 2020 0:49

Mon premier film ciné de 2020 (sans doute demain soir) sera Bad Boys 3 :mrgreen:
Depuis le temps que j'attendais le retour de ces deux là !! :lol: 8)

Ma fille de 12 ans aurait voulu aller le voir avec moi, vu qu'elle a aimé les deux premiers à la maison.
Mais comme son frère et sa sœur n'ont pas encore l'âge pour le voir, et que je n'ai pas eu moyen de les faire garder dans la semaine, c'est tombé à l'eau. Donc j'irai sans elle durant le week-end.

Le film cartonne, en tout cas. Parait-il que c'est le meilleur des 3. Et le 4, qui était déjà en projet à l'état d'écriture, va sans doute très vite être validé vu que leur retour est réussi. Ça doit faire plaisir à Bruckeimer, qui voulait confier Le Flic de Beverly Hills 4 aux deux même réalisateurs (belges). Il doit espérer le même accueil pour son Top Gun 2, mais pour celui là c'est moins sûr... J'ai bien peur que cette suite fasse un peu comme le dernier Terminator. Tom Cruise ne suffira pas à faire se déplacer les foules au cinéma cette fois-ci, à mon avis.
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23380
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: 2020 dans vos cinoches. Avis/actus :

Message par Morcar » Dim Fév 02, 2020 13:24

J'y suis allé vendredi soir, dans une petite salle qui n'était pas bien remplie...

Image
Synopsis : Cela fait près de vingt ans que Mike et Marcus font équipe à Miami, et alors que le second d'entre eux vient d'être grand-père, il commence à songer à prendre sa retraite. Ce qui n'est pas le cas de Mike, toujours aussi casse-cou. Lorsque celui-ci est la cible d'un tireur, c'est le signe de trop pour Marcus qui décide de raccrocher définitivement, laissant la nouvelle génération s'occuper de l'affaire. Mais tandis que plusieurs hommes de loi sont les cibles du mystérieux tireur, Mike compte bien trouver par lui-même qui en a après lui, bien que son capitaine le lui interdise.

Avis : Plus de quinze ans après la granguignolesque suite Bad Boys 2, Jerry Bruckheimer fait revenir le duo de flic black de Miami qui retrouve tout de suite son alchimie. Il faut admettre ça, le duo d'acteur retrouve
dès l'introduction la complicité qui les liait dans les deux premiers films. Et si Michael Bay n'a pas rempilé à la réalisation (préférant s'occuper du très mauvais "6 Underground" pour Netflix), le duo de réalisateurs belges Adil El Arbi et Bilall Fallah parviennent à retrouver la recette de la franchise, en lui apportant une touche nouvelle par moment.
Pour certains plans, on ressent bien que les deux gars ont carrément repris le style de Bay, pour rester dans l'esthétisme de la franchise, mais leur réalisation est malgré tout plus sage et moins brouillonne. Les fans inconditionnels de Bay n'apprécieront peut-être pas, mais personnellement j'ai préféré. Une copie totale du style de Bay aurait été sans aucun doute critiquée (et peu intéressante pour eux), tandis que là ils s'approprient son style en proposant autre chose, leur permettant de ne pas copier tout en respectant la franchise. C'est plutôt prometteur pour "Le Flic de Beverly Hills 4" qu'ils doivent réaliser pour Bruckheimer/Netflix.

Côté casting, les fans seront contents de retrouver quantité de personnages des précédents volets, jusqu'au petit ami de la fille de Marcus dans le 2, qui n'avait que quelques minutes à l'écran. On retrouve aussi la femme de Marcus, et évidemment le capitaine joué par Joe Pantoliano, mais pas Gabrielle Union qui jouait la soeur de Marcus et petite amie de Mike dans le 2, et eu le droit à sa (mauvaise) série tv dérivée intitulée en France "Los Angeles Bad Girls"... :roll:
De nouvelles têtes viennent s'ajouter à celles connues à travers l'équipe AMMO (après le TNT de "Bad Boys 2"...) incarnée par la jeune génération : Vanessa Hudgens (High School Musical, Machete Kills), Charles Melton (Riverdale) et surtout Paola Núñez qui joue la chef de l'équipe en question, et partage visiblement un passé avec Mike. En dehors de cette chef d'équipe, on ne peut pas dire que ces jeunes recrues aient un grand intérêt dans le film, à part vouloir montrer une opposition entre la vieille école et la jeune génération, opposition qui donne lieu à quelques clichés, mais c'est l'humour du film qui veut ça. Ces nouvelles recrues m'ont plutôt fait penser aux jeunes de "The Expandables 3", car pour finir ce sont malgré tout Mike et Marcus les héros, et il n'est aucunement question de les faire remplacer.

Du côté du scénario, on est évidemment bien loin de découvrir un truc follement original, mais ce n'est de toute façon pas ce qu'on demande quand on va voir un tel film. Mais j'ai apprécié le fait qu'après le buddy-movie policier du premier volet, et l'adaptation de GTA du second, ce troisième volet aille encore ailleurs. La franchise à au moins cet intérêt de ne pas se répéter.
Ma préférence reste pour le tout premier "Bad Boys", mais ce troisième film est à mes yeux meilleur que le précédent qui était un peu trop too-much. Comme pour sa réalisation plus posée par moment, le scénario prend aussi le temps de respirer bien souvent. On n'est pas face à un enchaînement de scènes d'actions. L'humour du film, tout en n'étant évidemment toujours pas d'une grande finesse, est beaucoup moins bas de plafond que celui du second volet. J'ai trouvé qu'on revenait d'avantage à ce qui se faisait dans les années 90.
Reste que la révélation sur les motivations du fameux tueur et surtout son lien avec Mike font un peu trop telenovelas (mais le film lui-même s'en moque !!), pour mener d'ailleurs à une scène en tout début de générique ouvrant à une suite (déjà en écriture vu le succès du film) qui laisse à penser qu'on va partir vers des délires à la "Fast & Furious" à ce rythme là.

La bande-son m'a beaucoup plu aussi, reprenant à de nombreuses reprises et dans plusieurs variations le thème qui avait été composé pour le premier film et qu'on ne retrouvait pas dans la suite. Autour de ces compositions, on retrouve du rap/R&b comme dans chacun des films, mais n'étant pas adeptes du genre je n'y prête pas beaucoup attention. J'ai par contre été surpris d'entendre dans une scène de boite de nuit une version assez molle de "The Rythme of the night" de la chanteuse Cornoa (assez drôle en cette période d'épidémie chinoise...), pour découvrir ensuite en cherchant sur le net qu'il s'agit en fait d'un titre de Black Eyes Peas qui a remixé ce vieux tube des années 90.

Pour résumer, ce "Bad Boys For Life" (dont le titre aurait franchement du être gardé pour le 4è volet : Bad Boys 4 Life) est une suite plutôt sympathique, meilleure que le précédent film. Le duo entre Will Smith et Martin Lawrence fonctionne toujours, et la réalisation El Arbi/Fallah est bonne, respectant les codes de la franchise (et donc de Bay) sans le singer. Personnellement, je suis partant pour le 4.
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23380
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: 2020 dans vos cinoches. Avis/actus :

Message par Morcar » Dim Fév 16, 2020 22:32

Deux séances ciné pour moi ce week-end :

1917 de Sam Mendez, l'histoire de deux soldats anglais durant la première guerre mondiale, envoyés en mission à travers le no-mans-land, et tourné en plan séquence. C'est PA-SSIO-NNANT ! L'intrigue est très simple, surtout qu'on a déjà tout racontée sur les deux guerres mondiales, mais les acteurs (dont aucune star, ce qui est plutôt agréable) sont grandioses, et la mise en scène est grandiose !
Bien sûr, on sait bien que Sam Mendes utilise des subterfuges, et qu'il n'a pas tourné d'une traite les 2h de film, mais si quelques uns se devinent, la plupart sont totalement invisibles ! C'est ahurissant !

The gentlemen de Guy Richie, pour lequel j'ai plus suivi un pote amateur des films du réalisateur, et qui est sorti comme moi complètement déçu tant c'est mauvais. Cette histoire de bandits qui se font la guerre est d'une banalité sans nom, et c'est emballé dans une réalisation prétentieuse qui se la joue cool pour faire genre. Même chose pour les personnages et le jeu des acteurs. Ça frime ! Mais ça frime !
Pfff... Un calvaire... J'ai failli sortir de la salle avant la fin du film. Et le pire, c'est que quand on croit que c'est fini et qu'on va enfin être délivré, l'intrigue à tiroir reprend pour un dernier rebondissement. Pffff...
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23380
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: 2020 dans vos cinoches. Avis/actus :

Message par La Grande Divine » Lun Fév 17, 2020 13:45

Depuis SWALLOW, j'ai vu

UN JOUR SI BLANC : film islandais, humide, froid, contemplatif assez singulier entre la quête d'un homme essayant de decouvrir une verité cachée qui mene son enquete policiere car flic, est plus proche du drame humain plutot bien racontée et mise en évidence plus que le coté policier plus confus surtout dans ses actes que l'on a du mal à capter par moment. On se laisse embarqué dans ces paysages brumeux aussi fascinants qu'inquietant avec une petite pointe de faux fantastique avec cette sequence ahurissante d'un rocher assez flippante, avec des acteurs qui ont une forte personnalité, que ce soit de l'homme pas tout jeune et de sa petite fille, grace à leur regards bleus acier qui montre leur caractère. Pas évident de decouvrir ce type de film à 9h40, j'avais pas le choix vu le nombre de seances plus que reduites. (--+++)

SCANDALE : Un film bancal qui hesite entre drame denonciateur et comédie grinçante, le film se cherche sans jamais vraiment se trouver. Pas assez pussant pour etre un brulot, pas assez cinglant pour etre dans la comédie. Reste quelques passages bien trouvés et belles envolées succintes, le film vaut surtout pour le quatuor d'actrices. Et oui elles ne sont pas 3 et elle y vont. C'est tres et trop bavards avec trop d'incursions inutiles de noms de journalistes que l'ont voit 1 fois 10 secondes, en tout cas filmer l'interieur de cette petaudière qu'est Fox News vaurt le detour, entre des vielles biques, des peaux de vaches et des porcins, et oui le salon de l'agriculture peut ouvrir ses portes. (--+++)

CUBAN NETWORK : Un peu difficile à suivre dans son montage, avec un peu de patience, le film finit par retomber sur ses pattes et de recoller un peu ce puzzle. Par contre ça manque de tension et le film semble un peu plat avec pas mal de dialogues ou se demande ou cela veut en venir, c'est surtout la presence et prestation et prestance du couple Cruz, Ramirez qui donne l'humanité au film forcement liée à son activité. Et aussi certaines scenes aeriennes impressionantes, et une cavale avec un terroriste posant des bombes dans des hotel ou l'on voit le savoir faire d'Olivier Assayas ou l'on sent sa crainte que son sujet ne soit pas clair aux yeux des spectateurs ce qui donne ce sentiment de ne pas oser y aller plus fort pour faire decoller le film et lui donner sa puissance necessaire. On reste sur un film sobre un peu longuet mais valable. (--+++)

1917 : Bienvenu dans les tranchées. Bienvenu dans la sale guerre. L'antithese de JOYEUX NOEL ou l'on pouvait bouffer par terre tant tout y etait ripoliné, ici c'est pas le cas. Le film se situe entre LE SENTIERS DE LA GLOIRE (sans en avoir sa puissance) et JARHEAD autre film de guerre de Sam Mendes dont on retrouve pas mal de similitudes dans sa façon de filmer les conflits. Une course poursuite effrénée contre la mort rigoureuse et haletante, malgré quelques petits defauts et quelques violons et petites lourdeurs par instants, Mendes rend un vibrant hommage aux soldats britanniques pris dans ce bourbier. Attention il s'agit bien d'une fiction quand meme, avant le generique de fin le realisateur le fait comprendre. Il donne une image de ce que les guerriers on pu vivre et encore là on est au ciné, dans la réalité, je n'imagine meme pas ce que ça a du etre. La force du film est que se sont des acteurs inconnus en premieres lignes, comme les soldats, et les grosses tetes d'affiches sont des roles plus qu scondaires, ce qui permet de s'identifier à eux, à leur mission le tout filmer à hauteur d'homme. S'y ajoute par moments quelques pointes de poesie dans ce chaos sans le rendre esthetisant pour autant. L'illusion et l'immersion sont là. Au debut on cherche à voir si va voir les trucs, mais tres vite on se laisse embarqué par le truc en oubliant presque la caméra. Pour le reste Morcar m'a devancé :D :wink: (-++++)

THE GENTLEMEN : il etait sur ma liste. Je dis bien était parce que suite à ce que nous a dit Morcar à son sujet, je vais eviter. :mrgreen: Et qu'est ce qu'on dit ? Merci Morcar :D
" If they're smart, they're queer. And if they're stupid, they're straight."
Edith Massey-FEMALE TROUBLE de John Waters.
Avatar de l’utilisateur
La Grande Divine
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 6378
Inscription : Ven Jan 26, 2007 1:08
Localisation : Dans les poubelles...Du Ritz maintenant

Re: 2020 dans vos cinoches. Avis/actus :

Message par Morcar » Jeu Fév 20, 2020 17:22

La Grande Divine a écrit :La force du film est que se sont des acteurs inconnus en premieres lignes, comme les soldats, et les grosses tetes d'affiches sont des roles plus qu scondaires, ce qui permet de s'identifier à eux, à leur mission le tout filmer à hauteur d'homme.

On est d'accord à 100% sur ce film, donc, et notamment concernant le choix des acteurs.
Les "stars" plus que secondaires, en effet : j'ai reconnu Mark Strong avec sa canne, et Benedict Cumberbatch et sa cicatrice, mais on les voit très peu, et sans gros plan sur les visages, beaucoup ne s'apercevront même pas qu'il s'agit d'acteurs connus. Je ne crois pas qu'il y ait d'autre acteur connu au casting.

La Grande Divine a écrit :THE GENTLEMEN : il etait sur ma liste. Je dis bien était parce que suite à ce que nous a dit Morcar à son sujet, je vais eviter. :mrgreen: Et qu'est ce qu'on dit ? Merci Morcar :D

J'espère que tu ne m'en voudras pas quand tu le verras éventuellement plus tard à la maison.
Sur le net on lit des avis enjoués de spectateurs qui aimaient ses précédents films du genre (c'est ce qui a achevé de convaincre mon pote d'aller le voir). Mais même lui est sorti du film en me disant avoir vraiment trouvé ça mauvais. Pas juste décevant, carrément mauvais.
D'ailleurs en sortant il me disait de ne pas me fier à ce film et de voir quand même "Arnaque, Crime et Botanique" et "Snatch" qui selon lui sont très très bons.
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23380
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: 2020 dans vos cinoches. Avis/actus :

Message par La Grande Divine » Jeu Fév 20, 2020 19:01

Pas de raison de vous en vouloir. Demain je tenterai BIRDS OF PREY pour la Margot. Pas sur que ça soit un chef d'oeuvre mais ça peut etre drole. Je voulais voir BAD BOYS 3 mais ça passe plus aux seances du matin :evil:

SNATCH j'en garde un bon souvenir. Y'a Brad Pitt en slip (mieux que dans le dernier Tarantino :D ). Mon dieu ce slip :lol: :lol: :lol: A lui, tout lui va :mrgreen:
" If they're smart, they're queer. And if they're stupid, they're straight."
Edith Massey-FEMALE TROUBLE de John Waters.
Avatar de l’utilisateur
La Grande Divine
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 6378
Inscription : Ven Jan 26, 2007 1:08
Localisation : Dans les poubelles...Du Ritz maintenant

Re: 2020 dans vos cinoches. Avis/actus :

Message par Morcar » Mer Fév 26, 2020 13:35

Dimanche dernier, j'ai été voir Sonic avec mes enfants, une adaptation pour finir plutôt sympa. L'utilisation du personnage et de son univers est plutôt bonne, Jim Carrey revient dans un rôle tels que ceux qui l'ont rendu célèbre (Ace Ventura, The Mask), et la réalisation est bien fichue. Pour finir, si ce film se passe sur Terre et avec un Robotnick encore loin de celui des jeux, la fin du film appelle à une suite, qui sera sans doute beaucoup plus proche des jeux, comme si ce film était une sorte de "préquelle" à l'univers que l'on connait.

Évidemment, ce n'est pas un chef d’œuvre d'originalité, ne vous attendez pas à être surpris. Le film suit les codes du genre. Mais au milieu des mauvaises adaptations de jeux-vidéos, c'est
Image
important de noter quand il en sort une bonne, qui plaira sans doute plus aux enfants qu'aux adultes, mais qui n'est pas non plus désagréable pour les plus grands. Pour tout vous dire, en rentrant à la maison mon fils a voulu rebrancher la GameCube pour jouer aux jeux Sonic que j'avais dessus, et il espère déjà une suite au film.
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23380
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: 2020 dans vos cinoches. Avis/actus :

Message par mimi88 » Sam Avr 04, 2020 19:31

Plusieurs fois repoussé, quasiment passé sous silence par Disney, Artemis Fowl ne sortira finalement pas au cinéma, mais sur Disney+. :(

Même si j'avais râlé contre le casting et la bande-annonce, j'espérais quand même être agréablement surpris et souhaitais le développement de la saga façon Harry Potter.
Sérieux, parmi les 3 sagas que je rêvais le plus de voir adapté au ciné quand j'étais petit, c'est celle qui avait le plus de chance de se réaliser.
Moi qui étais prêt à payer ma place de ciné, j'irai regarder le film sur des sites de streaming. Tant pis pour vous Disney, je boude. :evil: T'façon je vous aimais déjà pas.
Envie de participer à notre Annual Show ? C'est ici !

Emilien, directeur de Mimi Production GM.
Avatar de l’utilisateur
mimi88
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 2663
Inscription : Ven Mars 22, 2013 19:00

Suivant

Retour vers Café

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron