Séances de ratrapage à la maison

Pour parler du tout sauf de cinejeu !

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Erbaf » Jeu Avr 11, 2019 20:49

Morcar a écrit :Hier soir, je suis tombé par hasard sur le début de Crazy Studip Love sur la 12, que je suis resté regarder. Le sujet m'intéressait forcément puisque le film parle d'un type (Steve Carell), marié à la femme qu'il a rencontrée au lycée, la seule femme de sa vie, et qui lui apprend un soir qu'elle l'a trompé et qu'elle le quitte. Passant ses soirées dans des bars, le gars est repéré par un don juan (Ryan Gosling) qui décide de lui apprendre à aborder les femmes.
L'histoire et la réalisation sont sans surprise, mais l'alchimie entre les différents acteurs du casting (Steve Carell, Julianne Moore, Ryan Gosling, Emma Stone) fonctionne plutôt bien, et on suit avec intérêt cette histoire en se demandant franchement comment ça va se terminer. Les possibilités ne sont pas nombreuses, mais du début à la fin on se demande s'ils vont ou pas nous la jouer comédie romantique avec le couple qui se remet ensemble etc...

Étrangement, c'est un de mes films préférés.
Avatar de l’utilisateur
Erbaf
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 8858
Inscription : Mer Sep 21, 2011 18:15

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Morcar » Sam Avr 13, 2019 17:50

Je n'irai pas dire que c'est un de mes films préférés, mais il a trouvé une résonnance particulière auprès de moi. Je l'aurais vu il y a deux ans, je n'en aurais peut-être pas pensé la même chose. Comme quoi l'appréciation d'un film est très subjective.
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23380
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Morcar » Lun Avr 15, 2019 11:09

Hier soir, j'ai maté Les têtes de l'emploi sur France 2, une comédie sociale française racontant l'histoire d'employés de Pôle Emploi qui vont voir leur agence fermer du fait de leurs bons résultats. Trois d'entre eux décident alors de tout faire pour réaugmenter le nombre de chômeurs dans leur région, afin de sauvegarder leur propre emploi.
Je m'attendais à un truc plutôt mauvais, et pour finir ce n'est pas mal. Le film évite de tomber dans la comédie française potache comme on en fait à la chaîne, pour proposer à la place une comédie sociale, avec de bonnes répliques tout au long du film.
Encore une fois, ce n'est pas un film mémorable qui marquera les esprits pendant des années, mais on passe un bon moment.
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23380
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Morcar » Mer Avr 17, 2019 9:51

Image

Hier soir, j'ai maté sur France 2 Les 7 Mercenaires d'Antoine Fuqua, un pur western du 21è siècle, avec un bon casting, une intrigue qui tient sur un bout de nappe, et une attaque finale sacrément bien mise en scène. J'ai trouvé les paysages en plan large parfois un peu trop dégueulasse car on sent que c'est fait à l'ordinateur, mais à part ça, ça se regarde gentiment.
Est-ce qu'il était nécessaire de faire un remake ? Je ne pourrais pas vous le dire, je n'ai jamais vu l'original. Mais je me doute que ce film ne doit rien apporter de nouveau, à part une équipe de mercenaires qui représente toutes les minorités pour faire plaisir à tout le monde. Mais pour le coup, j'aime beaucoup cette équipe aux profils très différents.
Bref, Gégé détestera sans aucun doute, mais moi j'ai bien aimé. :lol:
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23380
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par La Grande Divine » Mer Avr 17, 2019 12:31

J'ai maté ça 10 minutes. Le doublage ... tous aux abris :lol: surjeu des acteurs :lol: Pis c'est plat et laid :lol: :lol:
Oui Gégé va detester.
L'original c'est : LES 7 SAMOURAIS de Kurosawa :wink: :mrgreen: ... Nan j'ai pas vu. J'ai une pauv' vhs ou l'image doit etre à chier meme si c'est en vost.
" If they're smart, they're queer. And if they're stupid, they're straight."
Edith Massey-FEMALE TROUBLE de John Waters.
Avatar de l’utilisateur
La Grande Divine
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 6378
Inscription : Ven Jan 26, 2007 1:08
Localisation : Dans les poubelles...Du Ritz maintenant

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Gérard Cousin » Mer Avr 17, 2019 16:42

Morcar a écrit :Est-ce qu'il était nécessaire de faire un remake ? Je ne pourrais pas vous le dire, je n'ai jamais vu l'original.

L'original, comme l'a dit Divine, c'est Les Sept Samouraïs!
Le western avec Yul Brunner, Steve McQueen et Charles Bronson est un remake du film de Kurosawa! (tout comme Les Sept Gladiateurs de la Cannon avec Lou Ferrigno mais bon, là n'est pas le propos! :mrgreen: )

Morcar a écrit :Mais je me doute que ce film ne doit rien apporter de nouveau, à part une équipe de mercenaires qui représente toutes les minorités pour faire plaisir à tout le monde. Mais pour le coup, j'aime beaucoup cette équipe aux profils très différents.

Sauf que ces profil "différents", il y en a eu beaucoup dans les Mercenaires et qui n'ont pas attendu la sacro-sainte "diversité" de merde de maintenant: Il y a eu quatre films Les Sept Mercenaires et une série tv où tout cela a été abordé via des personnages Noirs, Latinos et Asiatiques...
Donc, non, cette "diversité" n'est pas nouvelle et n'a pas attendu le lobbying communautaire intensif de maintenant! :mrgreen:
Donc si on suit ce que tu dis, ce film n'apporte rien vu que ça a déjà été fait "avant" dans les films précédents! :lol:

(Hollywood qui croit ré-inventer le western en mettant des Noirs, des Latinos, des Indiens et des Asiatiques alors qu'au début des 70's, les ritals et les Européens le faisaient déjà! :lol: :lol: )

Morcar a écrit :Bref, Gégé détestera sans aucun doute, mais moi j'ai bien aimé. :lol:

En même temps, le remake d'un classique en mode "pub Benetton", y'a pas de quoi sauter au plafond, ni à susciter un intérêt quelquonque chez moi! :lol:
Après vérification, le seul point positif, c'est que la BO de ce film n'est pas signée par Hans Zimmer ou par ses troubadours de Média Venture! (Zimmer et sa clique, je ne les supporte plus sur tout les blockbusters avec leur musiques "générique"! :evil: )
Image
Avatar de l’utilisateur
Gérard Cousin
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 21104
Inscription : Mer Août 09, 2006 16:39
Localisation : Suresnes

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Morcar » Dim Avr 21, 2019 13:06

Mes enfants veulent revoir les Star Wars avant la sortie du 9 en Décembre prochain. Donc depuis quelques temps on se les refait un par un de temps en temps. On s'est refait la prélogie, puis "Rogue One" (qu'eux n'avaient encore jamais vu), et hier soir c'était l'épisode 4.
Et là, parmi d'autres choses, une ENOOOOOOORME incohérence m'a sauté aux yeux !! Dans le passage final de l'épisode 4, Tarkin et Vador parlent bien du fait que la destruction de la planète des rebelles sera une première pour l'étoile noire. Pourtant dans Rogue One, l'Etoile Noire est déjà utilisée une fois. Le scénario de Rogue One est donc en totale incohérence avec les films existants !

Et pourtant, c'est le seul Star Wars de Disney que Lucas a "validé" :roll:
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23380
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Jérémie Walken » Lun Avr 22, 2019 20:06

Morcar a écrit :Et là, parmi d'autres choses, une ENOOOOOOORME incohérence m'a sauté aux yeux !! Dans le passage final de l'épisode 4, Tarkin et Vador parlent bien du fait que la destruction de la planète des rebelles sera une première pour l'étoile noire. Pourtant dans Rogue One, l'Etoile Noire est déjà utilisée une fois. Le scénario de Rogue One est donc en totale incohérence avec les films existants !

Il n'y pas vraiment d'incohérence pourtant. Dans Rogue One, l'Étoile Noire est utilisée deux foix. La première fois, Tarkin rejette la proposition de détruire complètement la planète visée (Jedha), préférant cibler uniquement la ville et maquiller ça en accident minier. L'Étoile Noire n'est donc pas utilisée à pleine puissance et c'est bien mentionné dans le film. On peut croire que Tarkin n'était pas prêt à révéler la puissance réelle de l'Étoile Noire, ou bien qu'il craignait que le succès de la station soient attribué à l'autre type dont j'oublie le nom.
Lorsque Tarkin détruit Alderaan dans l'épisode 4, c'est bien la première fois que l'Étoile Noire est utilisé à pleine puissance et déclarée pleinement opérationnelle. C'est son inauguration en fait. Dans Rogue One, Jedha et Scarif ne sont que des essais à échelle réduite de la nouvelle arme de destruction massive de l'Empereur. Tout cela me semble bien cohérent.
Avatar de l’utilisateur
Jérémie Walken
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 3262
Inscription : Sam Oct 21, 2006 21:44
Localisation : In The Cold Winds Of Nowhere

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Morcar » Mar Avr 23, 2019 10:11

OK, au temps pour moi si c'est expliqué ainsi.
Il me semblait que toute la planète explosait dans "Rogue One" aussi.
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23380
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Gérard Cousin » Mer Avr 24, 2019 17:38

Morcar a écrit :Et pourtant, c'est le seul Star Wars de Disney que Lucas a "validé" :roll:

Lucas a bien "validé" la novélisation du film de 77 (il est même crédité comme l'auteur de cette novelisation) et où il explique que l'empereur est un viel homme manipulé par son entourage oligarchique...
Alors bon, Lucas n'a eu de cesse de changer son fusil d'épaule depuis 40 piges, une fois de plus, cela n'a guère d'importance! :lol: :mrgreen:
Image
Avatar de l’utilisateur
Gérard Cousin
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 21104
Inscription : Mer Août 09, 2006 16:39
Localisation : Suresnes

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Morcar » Jeu Avr 25, 2019 15:52

En même temps, moi j'ai toujours été convaincu que, malgré ce que pensent certains, Lucas n'avait aucune idée de toute cette saga quand il a écrit le premier film. Le fait que Dark Vador soit le père de Luke n'a à mon avis été pensé qu'à l'écriture de l'épisode 5, et à ce moment là il a eut l'idée de développer toute une histoire autour de ça.
Mais quand il écrivait le premier Star Wars, Dark Vador n'était qu'un méchant Jedi qui avait tué le père de Luke, au sens propre. On a donné à cette phrase d'Obi wan un autre sens par la suite, mais Lucas n'y pensait pas du tout en écrivant son film.

Donc si le bouquin a été écrit à l'époque où "L'empire contre-attaque" n'était pas encore écrit, l'empereur pouvait bien être n'importe qui à ce moment là, vu que Lucas ne savait même pas encore ce qu'il allait en faire.
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23380
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Morcar » Dim Avr 28, 2019 1:51

Je rattrape mes films Marvel ces derniers jours. J'ai donc maté deux Marvel :

Image


Synopsis : Suite à un grave accident de voiture, l'éminent Docteur Strange ne peut plus pratiquer la médecine. Cherchant à tout prix à trouver un moyen de retrouver l'usage de ses mains pour pouvoir reprendre son métier, il découvre qu'une personne dans une situation semblable à la sienne a retrouvé l'usage de ses mains grace à des sages népalais. Se rendant sur place, il découvre quelque chose à mille lieux de ce qu'il imaginait.

Avis : Voilà un film Marvel qui apporte de la nouveauté à cet univers qui commenait à tourner en rond. Docteur Strange a cette qualité de parfaitement s'inscrire dans l'univers Marvel, tout en étant totalement indépendant, fonctionnant très bien tout seul. Les références aux Avengers sont évidemment là, mais le film se suffit à lui-même. L'histoire est originale, et la mise en scène réussie, avec des effets spéciaux vraiment bien fichues, notamment avec tous ces effets "magiques" qui rendent vraiment bien à l'écran.
Pour le reste, l'histoire est un brin classique, avec un grand méchant qui veut en quelque sorte contrôler le monde, et ce jeune héros qui en peu de temps devient aussi puissant que les gars qui pratiquent depuis des années ce qu'il vient tout juste d'apprendre. Mais peu importe, c'est une recette qui est maintenant classique, et il faut accepter ces codes.
Après 3 Iron Man, 2 Cap, 2 Thor etc... ce nouveau personnage vient apporter une nouveauté bienvenue dans cet univers, et on ne va pas s'en plaindre. Et franchement, par rapport à Black Panther que j'ai aussi vu récemment, ici au moins les 2h de film sont bien occupées, et on ne s'ennuie pas.

Image

Synopsis : Après avoir aidé les Avengers contre Ultron, Spiderman aimerait prouver qu'il peut être un vrai héros comme les autres Avengers. Il découvre alors qu'un homme utilisant une tenue pour s'envoler tel un faucon pourrait bien être une menace pour New-York.

Avis : Durant la première moitié du film, j'ai franchement pensé que cette 3è version de Spiderman était ratée. Déjà, le film s'inscrit beaucoup trop dans l'univers des Avengers. C'est bien simple, j'ai récemment fait voir à mes enfants les 3 Spiderman de Raimi et les 2 Amazing Spiderman, mais je me vois mal leur faire voir celui-là sans avoir vu les autres films Avengers tant il faut, je pense, avoir vu un certain nombre d'entre eux pour bien appréhender ce nouveau Spiderman.
Contrairement à Docteur Strange qui fonctionne très bien tout seul, donc, ce Spiderman ne fonctionne pas seul, et nécessite d'avoir vu les autres films de la franchise pour être apprécié.

Et puis au début, ce Peter Parker ado est plutôt agaçant (il m'avait déjà agacé dans "Civil War"), mais passé la première heure, il faut admettre que la suite du film est plus réussie. J'ai même fini par apprécier ce Peter Parker très différent de ceux précédemment vus au cinéma, au point de me dire qu'au moins Disney n'a pas fait l'erreur de nous proposer trois fois la même chose.
Grace à sa deuxième moitié, "Homecoming" réussit à s'en sortir plutôt bien, mais le film reste malgré tout un "épisode" des Avengers, qui ne fonctionne que si on suit toute la saga.
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23380
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Morcar » Lun Avr 29, 2019 9:16

Image

Synopsis : Ancienne skieuse de haut niveau, Molly Bloom doit arrêter le sport suite à une sérieuse blessure. Elle file à Los Angeles et se fait engager par un homme qui organise des parties de poker de gens fortunés, et l'initie à cet univers. Criblé de dette, l'homme en question finit par la virer, et elle décide alors d'organiser ses propres parties.
Très vite, les stars hollywoodiennes, les millionnaires et les grands sportifs accourent. Le succès est immédiat et vertigineux. Acculée par les agents du FBI décidés à la faire tomber, menacée par la mafia russe décidée à faire main basse sur son activité, et harcelée par des célébrités inquiètes qu’elle ne les trahisse, Molly Bloom se retrouve prise entre tous les feux…

Avis : Adapté d'un roman écrit par la Molly Bloom au centre de ce film, ce nouveau film du scénariste de The Social Network et Steve Jobs, qui passe ici également derrière la caméra, nous perd quand même assez souvent dans des termes techniques du poker.
On suit ici Molly Bloom qui, avec son avocat, prépare sa défense face au FBI, et en parallèle on suit son cheminement pour en arriver là, avec sa voix off qui nous décrit un peu tout ça, une voix off trop présente cependant.
Jessica Chastain est impeccable (et terriblement sexy !!!), et Idris Ebda a ici au moins pour une fois un bon rôle (parce que franchement, Hollywood ne lui réussit pas, sa prochaine performance étant celle d'un mec modifié dans le spin-off "Fast & Furious"... :roll: ). Mais le film repose quasiment intégralement sur les épaules de Chastain.

Mais au final, alors que l'histoire du film avait du potentiel, celui-ci se laisse voir mais s'oubliera aussi sec. D'ailleurs je pense le ramener au cash où je l'ai acheté d'occasion...
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23380
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par La Grande Divine » Lun Avr 29, 2019 17:05

Heula maam Touchard, comment je m 'y suis emmerdée pendant 2h20 devant ce truc là au cinema. :lol: :lol:
" If they're smart, they're queer. And if they're stupid, they're straight."
Edith Massey-FEMALE TROUBLE de John Waters.
Avatar de l’utilisateur
La Grande Divine
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 6378
Inscription : Ven Jan 26, 2007 1:08
Localisation : Dans les poubelles...Du Ritz maintenant

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Morcar » Lun Avr 29, 2019 21:57

C'est loin d'être mémorable, on est d'accord !
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23380
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

PrécédentSuivant

Retour vers Café

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 17 invité(s)

cron