Les films Morcar Prod

BILAN DE LA SEMAINE 2723

Message par Morcar » Dim Sep 05, 2021 22:00

BILAN DE LA SEMAINE 2723

Le nouveau volet de la franchise Outlaws sorti cette semaine se classe sans surprise en tête du box-office en attirant 15,58 millions de spectateurs. On est loin de son prédécesseur, qui avait cumulé 28,5 millions d'entrées vendues, mais cela reste malgré tout un joli succès. Il parait peut probable que le film double son résultat sur les semaines à venir, mais on n'en demandait pas plus à cette suite, surtout dans le contexte actuel de Gérardmerveille.

PROCHAINEMENT

  • La Colloc' des Cocus, une comédie réalisée par Sean Bridges.
  • Lost Shadows - Saison 14, le retour du serial agé de 42 ans cette année.
  • Phantasmagoria Madness, l'une des plus anciennes franchises de Morcar Prod revient avec un nouveau film, mis en scène cette fois par Anaya Ifuru, avec au casting non moins que John Mears et Luke Halberg !
  • Les Sims, une comédie de Courteney Campbell-Seasong
  • The Stealthy Hunt, un film d'action de Lyndsy Martinelli
  • Les aventuriers du Temps 3, troisième volet de la franchise de superproduction initiée il y a quelques années
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23336
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Interview Harley Sullivan

Message par Ciné Merveilles » Mer Oct 06, 2021 22:28

Harley Sullivan "Je crois au renouveau de Gérardmerveille"

On ne la connaît pour le moment que pour son rôle dans Embrasement et Extinction de Pamya Prod, mais elle sera bientôt à l'affiche de la 14è saison de Lost Shadows qui pourrait bien marquer un tournant dans sa carrière. Jeune débutante au cinéma, Harley Sullivan a répondu aux questions de notre journaliste dans un café de Gérardmerveille. Rencontre avec celle qui croit encore que le cinéma a de l'avenir à Gérardmerveille.

Ciné Merveilles : Harley Sullivan, bonjour. Vous êtes à l'affiche de la prochain saison de Lost Shadows, qui sort prochainement sur les écrans. Pouvez-vous nous décrire comment vous avez obtenu ce rôle ?

Harley Sullivan : De la manière la plus simple qui soit, en me rendant à un casting. Morcar Prod organisait un casting pour un film policier, sans préciser qu'il s'agissait de ce serial célèbre. S'agissant d'un de mes genres de film préféré, je m'y suis rendue en donnant le meilleur de moi-même, et en espérant avoir convaincu les producteur et la réalisatrice.

Ciné Merveilles : Le fait que la réalisatrice soit Courteney Campbell-Seasong ne vous a pas mis la puce à l'oreille concernant le fait que ça puisse être une nouvelle saison du serial ?

Harley Sullivan : Je suis peut-être naïve, mais non. Lors de la promotion de la dernière saison elle avait affirmé plusieurs fois qu'il s'agissait pour elle de sa dernière participation au serial, et je pensais vraiment qu'elle réalisait là un tout nouveau projet. Et tant mieux quelque part, car je pense que j'aurais été plus stressée encore si j'avais su que ce casting était pour Lost Shadows.

Ciné Merveilles : Vous étiez amatrice du serial avant d'y participer ?

Harley Sullivan : Évidemment ! Comme je vous l'ai dit, je suis une grande fan de cinéma policier. Et Lost Shadows figure parmi les plus célèbres franchises du genre à Gérardmerveille. Ce serial a presque le double de mon âge ! C'est presque une institution !
Image

Ciné Merveilles : Comment avez-vous réagi lorsque vous avez appris que le rôle que vous aviez obtenu était un rôle récurrent dans cette 14è saison ?

Harley Sullivan : Je n'y ai d'abord pas cru, le temps d'un instant, puis j'ai paniqué à mort. Surtout que cette saison doit relever un sacré défi, en parvenant à convaincre le public en l'absence de celle qui incarnait le personnage principal depuis des années. Mais Courteney a su me rassurer. Elle m'a expliqué ce qu'on attendait de moi, ce qu'elle voulait faire de cette nouvelle saison, et puis une fois sur les plateaux de tournage, tout s'est déroulé parfaitement.

Image
Ciné Merveilles : Vous démarrez tout juste votre carrière. N'avez-vous pas eu peur de vous lancer si vite dans un tel projet ?

Harley Sullivan : Si, évidemment ! Bien sûr il s'agit d'une opportunité qui peut m'apporter une notoriété que je ne peux même pas encore espérer aujourd'hui, mais à l'inverse si les retours du public sont mauvais, cela pourra être très dur par la suite, j'en ai bien conscience. Mais c'était un risque à prendre, et j'ai décidé de le prendre.


Ciné Merveilles : Pour le moment, les premiers retours presse ont particulièrement remarqué votre interprétation qui a été jugée excellente. Cela doit vous rassurer.

Harley Sullivan : En effet, surtout que les critiques avaient été un peu dures avec moi pour ma première apparition sur grand écran. Mais sans doute celles-ci m'ont-elles poussées justement à m'investir plus encore dans mon rôle cette fois. J'avoue avoir beaucoup aimé jouer ce personnage, et j'espère que le public l'appréciera également.

Ciné Merveilles : Vous incarnez l'un des rôles principaux, pouvez-vous nous en dire plus à son sujet ?

Harley Sullivan : Il s'agit d'un personnage assez inédit dans le serial, car j’interprète une avocate, qui se retrouve confrontée aux personnages principaux incarnés par Sebastian Strode et Moïra Doldinger. Je ne pourrai pas vous en dire beaucoup plus, mais le scénario de cette saison a été découpé de manière assez particulière qui donne une grande place aux quatre principaux personnages de son intrigue.

Ciné Merveilles : Vous retrouviez ici Sebastian Strode avec qui vous partagiez l'affiche de Embrasement et Extinction. Cela a du faciliter votre collaboration, j'imagine.

Harley Sullivan : En effet, mais très vite je me suis bien entendue également avec Moïra et Jake (ndlr : Hopkins). Il faut avouer que toute l'équipe s'est très vite bien entendue, et Courteney a su nous mettre tous à l'aise. Donc le tournage a été vraiment très agréable.
Heureusement, car nous avons passé plusieurs mois ensemble pour boucler les cinq épisodes de cette saison.Je n'imaginais pas à quel point un serial demandait à un tel investissement ! Heureusement que Courteney nous a fait bénéficier de son expérience dans le domaine. A la fin du tournage, j'étais si épuisée que je me suis demandée comment elle a pu tenir le rythme ainsi pendant autant d'années.

Ciné Merveilles : Vous voulez dire que vous ne voudrez pas renouveler l'expérience ?

Harley Sullivan : Bien sûr que si,
Image
d'autant plus que je me suis attachée à ce personnage que j'ai incarné durant toutes ces semaines. Mais une longévité comme celle de Courteney Campbell force le respect. Vous n'avez pas conscience de la fatigue que représente un si long tournage.

Ciné Merveilles : Sebastian Strode reprend son rôle pour la deuxième fois dans cette saison. Pensez-vous que le serial puisse encore tenir six autres saisons autour de son personnage ?

Harley Sullivan : Les scénaristes de Lost Shadows redoublent d'inventivité pour renouveler le serial depuis treize saisons. Ils peuvent donc encore nous surprendre ! Mais il est vrai que tous sur le tournage, nous sommes posé la question de si le serial allait parvenir à se renouveler une troisième fois comme il l'a fait il y a plusieurs années.
Le coup de poker tenté à l'époque par Morcar Prod était risqué, mais rien ne dit que nous parviendront à le renouveler. Mais bien que nous nous soyons évidemment posé la question, notre but premier était de profiter de ce tournage, sans réfléchir à la suite. S'il s'agit de la dernière saison de Lost Shadows, j'aurais tout de même la fierté d'y avoir participé.
Jusque là, le public a toujours été au rendez-vous, et les suites ne sont arrivées que selon si la production et les scénaristes trouvaient la motivation pour continuer.

Ciné Merveilles : A une époque, d'autres sociétés de production ont tenté l'aventure Lost Shadows, mais depuis plusieurs années Morcar Prod a repris le contrôle total de son serial. Savez-vous si c'est une volonté de la production ?

Harley Sullivan : J'en ai discuté avec Ian Morcar, le producteur, et je peux vous affirmer qu'il serait intéressé de laisser une prochaine saison à une autre société comme l'a fait son père avant lui. De ce qu'on m'a expliqué, chaque année la production cherche à savoir si une autre société serait intéressée pour apporter sa pierre à l'édifice. Il semble qu'aucune n'ai voulu tenter l'aventure ces derniers temps, mais rien ne dit que ça ne changera pas.

Ciné Merveilles : Il faut admettre que ces derniers temps les productions sont peu actives à Gérardmerveille. N'est-ce d'ailleurs pas trop dur pour les acteurs comme vous de travailler dans ces conditions ?

Harley Sullivan : Évidemment, la vie serait plus facile pour chacun d'entre nous si les tournages étaient plus nombreux. Mais nous sommes aussi moins nombreux à nous lancer dans le métier en ce moment, donc il y a de la place pour tout le monde. J'espère tout de même que l'activité va reprendre son essor dans les prochaines années. Je suis même convaincue que ça sera le cas.
Je crois au renouveau de Gérardmerveille, et j'aimerais y participer. J'espère donc que celui-ci arrivera très prochainement.

Ciné Merveilles : Merci Harley d'avoir pris le temps de répondre à nos questions, et bonne chance pour la sortie prochaine de Lost Shadows.
Avatar de l’utilisateur
Ciné Merveilles
Producteur culte
Producteur culte
 
Message(s) : 1509
Inscription : Dim Juin 15, 2008 21:01
Localisation : Gérard Merveille - la 1er gazette de GM !!!

Précédent

Retour vers Gerardmerveille

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)

cron