** Western Union ** La Saga

** Western Union ** La Saga

Message par Le Docteur » Ven Mai 18, 2007 21:51

Ces films font partis d’un projet lancé par plusieurs producteurs de Gerardmerveille, sur le forum du jeu.

La suite de ce film sera produit par un producteur différent a chaque nouvel opus.

L’histoire est construite selon la technique dite du « Cadavre Exquis » qui consiste à continuer une histoire, là où le précédent auteur s’est arrêté.

Et bien sur, cela se fait en accord avec les différents producteurs concernés pour conserver une cohérence entre les différentes histoires.

Pour plus de détails, des commentaires ou si vous voulez vous-même faire parti de l'aventure, rendez-vous ici.

PRIERE DE NE PAS POSTER DANS CE TOPIC. SEUL LES EPISODES SERONT POSTE PAR LEURS AUTEURS

Cliquez sur l'affiche de chaque épisode pour aller vers la fiche du film

Personnages de la franchise

Image
Cliquez sur l'image pour l'aggrandir

Chiffres de la franchise
Image
Cliquez sur l'image pour l'aggrandir
Avatar de l’utilisateur
Le Docteur
Producteur culte
Producteur culte
 
Message(s) : 1698
Inscription : Mar Jan 02, 2007 16:23
Localisation : Saint-Brévin Les Pins

Message par Le Docteur » Ven Mai 18, 2007 21:53

Image

*** WESTERN UNION ***
** EPISODE I **
* La Genèse *


Ecrit et produit par Grain de chez Grain De Folie Films

Le vent est totalement absent dans ce désert que parcourt Angus Macpherson, cow-boy solitaire de son état. Les vautours tournoyaient au dessus de sa tête, prêt à se ruer sur leur potentielle future proie.

Angus parcourait le pays à la recherche de petits boulots et venait en aide parfois à des personnes qui avaient besoin d’un homme de main. Il n’acceptait ce genre de job que si la cause était juste. Certes il lui arrivait de tuer des hommes, mais il ne tirait jamais le premier, ce qui lui avait valu pas mal de blessures plus ou moins graves. Il avait échappé déjà cinq fois à la mort et sentait que ce désert allait être encore plus fatal que toutes les balles reçues par le passé.

Sa gourde étant vide et sa monture à la limite de la mort, il ne se donnait pas beaucoup de chance pour se tirer de ce mauvais pas. Le soleil au zénith lui chauffait le crâne. Il faisait pas moins de 45°. Ses yeux étaient embués par la sueur qui dégoulinait de son front. Ca en était trop. Ce fut le trou noir et ne senti même pas son corps tombé lourdement au sol, alors que son cheval alla s'écrouler quelques centaines de mètres plus loin. Etait-ce la fin pour le fier Angus Macpherson ?

La fraîcheur le réveilla. Il ouvrit les yeux et regarda autour de lui. Il se trouvait dans une grotte sombre. A coté de sa couche, ses vêtements et ses armes étaient là. Au milieu de la grotte, se trouvait une jeune indienne semblant faire des incantations prêt d’un feu. Angus la regardait avec fascination. Il semblait voir la fumée former des animaux… Mais il se dit qu’il devait mettre ça sur le compte du malaise. Elle devait être chaman.

Ce qui l’intriguait encore plus, c’est qu’il n’arrivait pas à lui donner une tribu. Connaissant toutes les tribus d’indiens de la région, il ne reconnaissait pas en elle un style typique à un peuple particulier. Qui plus ai que les indiens du coin étaient plutôt farouches avec le visage pâle.

- Vous êtes enfin réveillé ?

Elle venait de se tourner vers lui. Ses grands yeux verts le dévisageaient, et un sourire s’était dessiné sur ses lèvres.

- Je vous ai trouvé inconscient dans le désert. Les vautours commençaient leur office à mon arrivée. Puis je vous ai emmené ici et vous ai soigné…

- Et c’est où ? Ici ?

- C’est chez moi. Mais désolé, je ne me suis pas présentée. Je m’appelle Mahouna. Et je suis une sorte de chaman.

- Moi c’est Angus… Mais dîtes-moi, vous me semblez bien civilisée pour une…

- Sauvage ? (elle sourit) Je comprends votre perplexité. En fait je suis née en Europe. Mes parents sont venus ici pour essayer de faire fortune, mais ils ont été tués par un ours sauvage, j’avais alors 12 ans. Bizarrement l’ours ne m’a pas touché. Peu de temps après, un indien de la tribu Anasazi m’a trouvé errante et m’a recueilli, et il m’a appris tout son savoir, à l’insu de sa tribu. Il m’a caché pendant de longues années de ses pairs. Et à même trouvé un professeur blanc pour m’éduquer. Ils m’auraient sûrement tuée, sinon. Ils n’apprécient guère les hommes blancs, et quand ils peuvent en massacrer un, il ne se gène pas.

- Dans un sens, je les comprends…

Tout en écoutant Mahouna, Angus, regardait des fresques dessinées sur les parois de la grotte. Beaucoup représentaient des animaux, ou bien alors, des représentations d’indiens, mais chose étrange, sur certaines scènes, les indiens semblaient vénérer quelque chose venu du ciel. Une espèce de bonhomme, avec un cercle sur la tête.

- Et ça ? Qu’est ce que c’est ?

- Je n’ai aucunes idées rationnelles honnêtement. Stypowpow, celui qui m’a recueilli me racontait qu’il y a de très nombreuses lunes, des hommes avec des casques de cristal étaient venus du ciel sur terre, afin de nous prévenir d’un grand danger qui allait arriver. Et que seuls cinq élus, venus d’endroits différents pourraient faire face et avoir une chance d’annihiler cette terrible menace. D’après Stypowpow, la menace est toute proche, et que selon lui, je serai l’une des cinq élus, et qu’il m’avait préparé en conséquence. Il m’a également dit que je le sentirai si j’étais proche d’un autre élu. Et lorsque je vous ai trouvé, j’ai eu une sensation bizarre, comme si j’avais été attiré par vous.

- Zut, ce n’est pas mon charme alors… Et en quoi consiste… cette menace ?

- Je n’en ai aucune idée pour le moment. J’ai essayé de parler avec les esprits, mais je n’ai pas trouvé de réponse à mes questions…

- Et où trouver ces trois autres « élus »… Si tenté que ce ne soit pas un vaste canular, cette histoire ?

- Si j’ai eu cette sensation en vous trouvant, vous devriez l’avoir ressenti à mon égard.

Angus se rappela sa fascination à l’égard de Mahouna à son réveil, et après mûre réflexion, se dit qu’il n’avait jamais ressenti cela auparavant.

- Mettons que ce vous dites est vrai ? Où trouvez les trois autres ?

- D’après mon maître, cette épreuve doit rassembler des personnes que tout oppose. Malgré mes origines européennes, je tiens plus des indiens que des hommes blancs. Vous, vous êtes l’homme blanc que les miens méprisent le plus actuellement. J’allais donc proposer de partir vers le sud, vers le Mexique. Ennemis communs à nos deux peuples… Je sais que ma théorie semble farfelue, mais, je n’ai pas trouvé d’autres solutions.

Après plusieurs heures de discussion, nos deux amis décidèrent de partir dès le lendemain en direction du Mexique à la recherche d’un potentiel élu.

Est-ce une légende ? Ou Bien une réalité ? Quelle menace pèse sur la Terre ?
Avatar de l’utilisateur
Le Docteur
Producteur culte
Producteur culte
 
Message(s) : 1698
Inscription : Mar Jan 02, 2007 16:23
Localisation : Saint-Brévin Les Pins

Message par malgyos » Mer Juin 06, 2007 0:23

Image

WESTERN UNION 2 : LES ENTRAILLES DE L'AME
Ecrit par Malgyos ,produit par Rock & heroïc production et affiche crée par Morcar

Partis au Mexique à la recherche d'un des élus qui selon une légende indienne devraient permettre au monde d'éviter une catastrophe, Angus Macpherson(Charles Hardy) et Mahouna (Marie Bew) avaient fini par retrouver la piste d'un dénommé Tevez qui semblait être l'un de ceux qu'ils recherchaient.
Mais ce dernier,étaient poursuivis par des hors-la-loi bien décidé à lui trouver la peau pour une raison inconnu, avait fuit la région avant qu'Angus et Mahouna ne puisse l'aborder. Quand ils finirent par le retrouver, il s'étaient retrouvés pris dans une embuscade avec Tevez, qui y laissa la peau.

Ils n'eurent pas le temps de voir les agresseurs ,si ce n'est une cape et un visage caché dur et abimé caché par un grand chapeau, qu'ils avaient dèja disparu.Envolés comme par magie et personne ne put leur dire qui ils étaient.

Mais avant de mourir cependant, Tevez leur révéla qu'il savait pourquoi ils le recherchaient. Et il leur révéla également le nom d'un autre élu qui avait tenté d'entrer en contact avec lui. Jusqu'à présent, Tevez n'avait jamais voulu croire à cette légende indienne, mais un jour ces inconnus avaient commencé à l'attaquer et cet homme l'avait abordé mais il l'avait repoussé.

C'est donc avec le nom de John Morgan, un chercheur d'or du Texas, qu'Angus et Mahouna avaient reprit la route.
Une fois sur place, ils apprirent que celui qu'ils recherchaient, considéré comme fou par les habitants de la région, possédait une mine au nord du village, où il croyait toujours pouvoir trouver de l'or sans jamais en avoir sorti une pépite en plus de dix ans.Mais ils le craignaient aussi pour ses talents à la gachette.

Selon les habitants de la région, cette mine serait hantée par les esprits d'anciens mineurs décédés dans un éboulement.

Lorsqu'Angus et Mahouna s'approchèrent de la mine en question pour trouver John Morgan, ils découvrirent l'entrée de celle-ci bouchée. Visiblement, un nouvel éboulement avait eut lieu, et l'homme qu'ils recherchaient y était sans doute enfermé.
S'ils voulaient pouvoir le retrouver, ils n'avaient alors pas d'autre choix que d'entrer dans la mine. Mais tout d'un coup un flash les éblouit et quand ils rouvrirent les yeux un trou s'était formé dans la roche. N'ayant plus d'autre choix ils pénétrèrent à contre-coeur dans la grotte et alors qu'ils avançaient ,Angus trouva un bout de cape qui ressemblait étrangement à la cape que portaient les assasins de Tevez.
Qui donc était dans cette grotte? Et que cachait t'elle?
malgyos
Producteur culte
Producteur culte
 
Message(s) : 1358
Inscription : Mer Fév 07, 2007 20:29
Localisation : Dans les royaumes des rèves...

Message par Morcar » Mer Juin 20, 2007 21:22

Image

Western Union III : Le cheval de brume
Ecrit et illustré par Morcar et produit par Morcar Prod

Il y a bien longtemps, bien avant que les européens ne découvrent le continent américain, d'étranges créatures aux casques de cristal prévinrent une tribue d'amérindiens d'un grand danger qui menacerait un jour leur terre. Ils leur assurèrent cependant que cinq élus se dresseraient contre cette menace, au péril de leur vie, et seraient le seul espoir pour éviter la catastrophe.
De génération en génération, les indiens se transmirent ce savoir qui se transforma petit à petit en légende. Mais ce que la légende oublia de rappeler c'était qu'après cette annonce, le peuple indien qui en avait été informé s'était divisé en deux tribues : d'un côté les Hurois qui espéraient que cette menace serait repoussée, et de l'autre les Imikois qui pensaient qu'il ne fallait en aucun cas tenter de balayer cette menace qui était voulue par les dieux. Ces derniers s'étaient alors donné pour mission de tout mettre en oeuvre pour empêcher les élus de mettre à bien leur plan.

Pendant des générations, ces deux peuples se livrèrent bataille, jusqu'au jour où le second fut anéanti. C'est tout du moins ce que les Hurois avaient cru. Car un indien Imikois seulement survécu au massacre de sa tribue. Patiemment, il attendit que le grand jour pour lui ne vienne. Et c'est lorsque les européens foulèrent le continent américain qu'il sut quelle était sa mission. Ce peuple si fort, capable de prendre ainsi le pouvoir du continent, allait pouvoir l'aider, afin que la volonté des dieux s'accomplisse.
Ainsi, il transmit l'information qu'il détenait à un homme venus ici pour faire fortune. Avant de mourir, il lui transmit également une mission : celle de prendre sa suite, de réunir des hommes et d'empêcher les élus d'accomplir leur mission.

Ainsi fut créé la confrérie des Capes, un groupe composé de sombres assassins maîtrisant la magie indienne et ayant pour seul but de retrouver ces élus et de les réduire au silence.

Voilà huit jours qu'Angus MacPherson (Charles Hardy), Mahouna (Marie Bew) et John Morgan (Patrick Lassek) sont ressortis vivant de la mine dans laquelle ils étaient poursuivis par la confrérie. Décidés plus que jamais à retrouver le dernier élu de la légende, ils font route vers le Nord, toujours pourchassés par ces sombres ennemis.
Heureusement pour ces héros, une piste s'est ouverte à eux pour les mener à ce dernier homme capable de les aider. Car dans la mine de John Morgan, une fresque que le cow-boy essayait en secret de déchiffrer depuis des années, et que Mahouna avait pu traduire, leur avait révélé comment trouver le dernier élu.

Le cheval de brume

Cet animal de légende, qui selon les indiens n'apparaitrait dans le ciel que tous les cinq cent ans, les mènera à leur objectif. Mais pour savoir où trouver ce cheval de brume, il leur faudra d'abord se rendre auprès du peuple de Stypowpow, cet indien qui avait élevé Mahouna, car seuls eux pourraient les renseigner et leur permettre d'accomplir leur mission.
Il faudra cependant à Angus, Mahouna et John, convaincre ces derniers survivants du peuple Hurois de leur faire confiance, eux qui vouent une haine incommensurable envers les hommes blancs.

De plus, les élus devront faire vite, car la confrérie des capes, toujours à leur poursuite, sont plus décidés que jamais à anéantir ce groupe qui voudrait empêcher que la volonté des dieux ne s'accomplisse...
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23341
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Message par Great » Ven Août 17, 2007 9:43

Image

Western Union 5 : Le dernier élu
Poduit, écrit et illustré par Great Prod.
Réalisé Ron Tudyk.


Ils étaient finalement là, tous les quatre...
Angus (Charles Hardy), Mahouna (Marie Bew), John (Patrick Lassek) et le dernier élu découvert, William (Jason Raven).
Ils avançaient ensemble, sur leurs chevaux, silencieusement, vers l'horizon qui ne semblait leur réserver que la chaleur du désert de l'Ouest.

La confrérie qui leur causait tant de problème pour se réunir avait perdu la plupart de ses membres et ne représentait plus de danger immédiat.
Mahouna et Angus avaient été retenus prisonniers et avaient été questionnés de façon assez brutale. Il avait fallu le renfort d'une section de l'armée mexicaine et l’aide des tribus qu’Aghanashini (Marie Rasmuson) avait pu réunir pour gagner la bataille qui avait permis de les libérer.

Seulement, une question se posait encore et les hantait tous...
Lors de leur captivité, leurs tortionnaires n'avaient cessé de leur demander le lieu où se cachait le dernier élu. Alors que la confrérie l'avait elle même tué sous les yeux d’Angus et de Mahouna !
Selon eux, si un des élus avait trouvé la mort au cours de leur périple, un signe céleste serait apparu l'annonçant.
Mais ce n'était pas en cherchant un fantôme qu'ils accompliraient la prophétie !

Leur groupe partait donc en direction de la montagne sacrée dont leur avait parlé Stypowpow afin de rencontrer l'esprit du cheval de brume.
William menait la marche, il avait vraiment le sentiment d'être différent de ses compagnons, ce qui d'après la légende semblait être normal. Il était issu d'une famille aisée et n'avait choisis cette vie dans l'Ouest que par défi envers son père qu’il regrettait aujourd’hui. Il venait de se découvrir un destin et était déterminé à l'accomplir.
Ensuite venait Mahouna et Angus, plus proches que jamais après leur dernière épreuve.
Elle avait ressenti beaucoup d'émotions en quittant les peuples indiens qui les avaient libérés, mais cette mission que ses Dieux lui avaient confiée était sa nouvelle priorité, elle ne pourrait retourner auprès des siens qu'une fois son devoir accompli.
Quant à Angus, il ne croyait que peu à cette légende. Qu'une confrérie de croyants tente de les tuer était un fait mais il ne serait convaincu qu'en découvrant ce canasson magique. Il avait bourlingué, sans attaches, et le voilà maintenant membre d'un groupe d'aventuriers... Il sentait comme une intuition, il devait le faire malgré ses doutes, il en aurait le coeur net...
John fermait la marche. Enfin ils allaient accomplir la prophétie. Il avait trouvé les inscriptions dans sa mine et retrouvé la trace de William. Il était sans doute le plus impliqué moralement, ces écritures donnaient un vrai sens à sa vie.

Il avait également contacté Tevez avant sa mort pour le convaincre mais cela le tracassait.
Il y avait toujours un 5ème élu... Pourtant la piste qu'il avait suivit à l'époque était sans faille.
Juste une en fait, une donnée qu'il avait du mettre de coté pour confirmer son hypothèse : être différent.

Il y avait William Johnsson, issue d'une bonne famille, Angus McPherson qui ne possédait que son cheval et son colt.
Il y avait Mahouna de culture indienne contrairement au reste du groupe.
Et lui même, John Morgan, il lui fallait trouver son opposé... Et c'est ce qu'il craignait, car John avait fuit dans cette mine le jour où il avait tué un homme, pour échapper aux autorités.

Perdus dans leurs pensées, le petit groupe réalisa qu'ils atteignaient la montagne et qu'une silhouette, un homme sur un cheval, les y attendait à son pied.
En s'approchant, John se rendit compte que ses craintes étaient fondées : un sheriff !
Il ne manquait plus que ça à leurs ennuis !

"Alors, on doit sauver le monde ?" furent les premiers mots de Mike Tevez à l'attention du groupe…
Après de longues explications, la vérité sur sa présence apparue. Son père, Carlos Tevez, avait répondu en son nom devant la confrérie pour protéger son fils et avait péri en son nom.
Après l'avoir enterré, Mike partit à la recherche de ses meurtriers, ce qui le conduisit à la mine. Ce n'est que récemment qu'il avait retrouvé la trace des élus et avait pu les rejoindre là où il était sûr qu'ils se rendraient : la montagne sacrée.

Une fois réunit, l'attention des cinq héros fut attirée vers le sommet de la montagne d'où une fumée blanche venait de s'élever. Ils montèrent rencontrer le cheval des brumes.

Arrivés au sommet, il furent éblouit par une vive lumière bleue d'où apparut un magnifique et grand cheval blanc.
La stupéfaction des élus fut immense lorsque l'étalon s'adressa à eux d'une voix couvrant chaque bruit environnant. Ses mots furent en indien et Mahouna traduisit ses paroles à ses compagnons.

"Vous avez affronté de nombreux ennemi pour me rejoindre en ces lieux. Malheureusement, je ne peux vous promettre le repos. Les jours du monde que vous connaissez arrivent à leur fin et vous êtes les seuls à pouvoir repousser cette échéance. Au coeur de la montagne sacrée sommeille une ombre, disciple du mal. Elle possède le crâne du premier prophète de votre ordre. Sans lui, vous ne pourrez ouvrir le passage vers les limbes. Vous devez pénétrer la montagne et affronter cette créature. Telle est votre quête."

Ils allaient devoir accomplir leur première épreuve... quelque soit le prix, quelque soit l'obstacle. Chacun d'eux eut l'impression d'avoir attendu ce moment toute leur vie.

Ils s'avancèrent vers le début de leurs épreuves...
Image
Avatar de l’utilisateur
Great
Producteur culte
Producteur culte
 
Message(s) : 1497
Inscription : Jeu Juil 05, 2007 21:03

Message par Alexis » Mer Avr 02, 2008 13:32

Image

WESTERN UNION 6 : Western Decline

Affiche par MCP
Scénario par MCP (avec l'aimable aide de Morcar Prod.)


Noir,Ténébreux (-2 jours)

La salle était vide et ténébreuse. Des armes s’empilaient sur le sol ou encore sur les tables du Saloon. Du sang, un massacre a du avoir lieu ici. Les bandits qui étaient dans ce batiment ont péri et ont des marques très bizarres sur leurs vêtements. Ils avaient brûlé , et aucune trace de balle ni rien n’était visible sur leurs corps. Le massacre avait commencé.

Mexico City,Mexico (-2 jours)

Les cactus s’étalaient à perte de vue. La ville n’existait plus , tout avait été rasé. Personne ne savait comment car c’était tout simplement impossible. Les élus avaient-ils échoué ? N’avaient-ils pas repoussé l’armée des Cieux ? Le cheval de Brume errait sur le continent Américain avec la solution à l’invasion barbare. Seulement , il n’avait pas eu le temps de le donner aux élus. C’était ça le signe qu’attendaient les troupes de l’Armée des Cieux. Lorsque la grotte où s'étaient infiltrés les cinq élus dans la montagne s'était écroulée sur eux, la vibration avait été ressentie jusqu'à l'extérieur. Etaient-ils encore vivants ?

L’armée des Cieux n'attendit pas d'en avoir pour confirmation, n'attendant que ç pour envahir l’Amérique et tuer le Cheval de Brume, le Protecteur des élus. Seulement , ils ne se doutaient pas a quels points les Hommes « normaux » étaient attaché a leurs vies et à leurs terres. Mais sa n’empêchaient pas aux envahisseurs de détruire tout , les élus avaient disparus et l’armée céleste s’étaient emparé de l’Amérique entière.

Colorado (Jour J)

Le Cheval de Brume courrait vers une caverne qui n’était plus loin à présent. Quelque chose lui disait que c’était possible maintenant. Une fois qu’il était a la grotte , il lisait les inscriptions qui étaient sur le mur. Un halo blanc le submergea , et il tomba , d’un coup et d’un seul , par terre, et ne se releva plus jamais…

Normandie, France (Jour J)

Le Professeur LeGris était entrain de faire cours a plusieurs élèves, une douzaine, quand soudain, il tomba par terre. Une crise cardiaque peut être…

Normandie, France (Jour +3)

Adam Legris était dans un lit d’hôpital , et il était entouré d’un Halo blanc. Il se demandait ce qu’il se passait et pensa tout à coup a quelque chose. Même si les médecins le laisseraient pas faire , il devait quitter l’Hôpital pour partir de la France. Un signe c’était montrer , comme si il avait voyager du Cheval de Brume grâce au Halo. Adam quittait la salle de repos le plus discrètement possible. Il prenait un cheval et galopa jusqu’au port, monnaya pour avoir un équipage et un bateau , pour un voyage en Amérique du Nord.

Océan Pacifique (Jour +5)

Adam était sur le bateau , la météo était parfaite pour naviguer. De petites vagues venaient faire tanguer le bateau de gauche a droite et le soleil était chaud et particulièrement lumineux. L’équipage se demandait pourquoi Adam était lumineux , la plupart croyaient en Dieu , et ils croyaient que le professeur était un Ange envoyé de Dieu.

Adam était en quête de la Tribu Anasazi, trouvé le Cheval de Brume était possible car grâce a l’information transmise par le Halo , il savait où était la bête. Et sa , sa intéresserait sûrement la tribu qui devra passer outre son dégoût des Hommes Blancs, et ils devront coopérer pour trouver le Cheval de Brume, si il est encore vivant, et peut être affronter la créature que les 5 élus n’ont pas réussi a battre. Ainsi , le Monde sera peut être sauver. Et Adam fera enfin le deuil de la mort de son ancienne élève Mahouna…
Avatar de l’utilisateur
Alexis
Producteur culte
Producteur culte
 
Message(s) : 961
Inscription : Ven Mai 04, 2007 19:16

Message par La Grande Divine » Jeu Sep 04, 2008 19:37

Image*

Western Union : Dernier train pour Washington
Ecrit et illustré par Mamzelle Divine et produit par Divine Mouvize

Le haut parleur retenti d'une voix nasillarde sur le quai du train Amtrack n° 14 562 de 19h12 en direction de Washington. Il sera retardé de 15 minutes suite aux intempéries qui ont provoqué la rupture d'une caténaire. William Smith descend du wagon pour fumer en attendant le départ. Il devrait arrêter, il le sait, demain il enterre son père.

Hélène Deutrois est assise dans le compartiment, son casque sur les oreilles en lisant un guide touristique sur Washington . Mais elle le retire, l'annonce est passée, elle n'a pas compris le message. Elle demande à un homme assis en face d'elle, Edward Miller ce qui vient d'être annoncé. L'homme lui répond poliment. Elle le remercie, et elle remet son casque.

Johanna Lewis s'impatiente dans son taxi pris dans les embouteillages. Los Angeles sous la pluie c'est l'enfer. Il est 19h07, la gare est à 5 minutes à pieds. A ce rythme en voiture, elle y sera dans ¼ d'heure et elle aura loupé son train, et l'affaire financière de sa vie. Elle donne un billet au chauffeur, ouvre la portière et cours sous la pluie battante. Elle n'a pas de parapluie. Elle arrive sur le quai, trempée et essoufflée. Elle monte dans le train, il est 19h11. William ayant fini sa cigarette la suit, il rejoint son compartiment, le même que le sien. Elle ouvre la porte du compartiment, et la voyant ainsi dégoulinante, Edward sort une serviette éponge de son sac de voyage et un survêtement. Il part rejoindre sa femme, ce qui ne l'empêche pas d'être serviable envers les autres. Johanna le remercie et part se changer. Le train démarre. Il est 19h27.

*************************************************************

-"1870 : Le jeune chef Thunder Moon remet en toute confiance à Jack Morgan qui part ce soir pour Washington, le traité disant que les indiens auront une terre qui leur appartiendra. Malgré la tristesse dû à la disparition de Mahouna morte en couche, laissant un beau nouveau né. L'espoir est là, au bout de 5 jours de train. C'est Angus Mc Pherson, la larme à l'œil qui remet le nouveau né au chef qui tend l'importante serviette de cuir épais, et pour immortaliser cet instant, prend une photo de cet échange. La vapeur sort de la locomotive, le sifflet retenti. Le départ est imminent. Premiers mouvement des roues, et Aghanashini descend du train en marche. Elle préfère restée pour éduquer le nourrisson aux coté de Thunder Moon.

Le train n'arrivera jamais à destination. Pendant la nuit, des saboteurs dynamitent le pont et le train est précipité dans le ravin nommé "Canyon Death", peu avant minuit. Sur les lieux du drame, Thunder Moon récupère le traité encore fumant protégé par un cuir épais. Il n'est pas vindicatif, il fera tout pour arriver à faire parvenir ce texte, même s'il est trop âgé, par des moyens qu'ils s'étaient toujours refusé d'utiliser, mais que son père Dark Mountain, grand sorcier, lui avaient transmis. L'avenir de son peuple en dépend. L'enfant qu'il tient dans ses bras est la seule lueur qu'il lui reste..."-

*************************************************************

Le train file à vive allure. Ça fait 4 heures qu'ils ont quitté la ville. Hélène dort, elle a toujours son casque sur les oreilles. Johanna a quitté ses escarpins et bavarde doucement avec William et Edward. Les rafales de vent sont de plus en plus violentes. Des éclairs déchirent le ciel. Le tonnerre gronde, il s'approche rapidement, trop rapidement. Le train ne ralenti pas. Les wagons sont de plus en plus secoués, un éclair frappe le convoi le plongeant dans l'obscurité, le bruit assourdissant du tonnerre masque les cris effrayés des passagers. Il est 23h56.

Johanna se réveille quelque peu assommée. Elle se frotte les yeux et voit autour d'elle les 3 autres passagers avec qui elle partageait le compartiment dans le train. Chacun est très peu vêtu. Johanna est en sous vêtement 100% coton, ça l'amuse un peu. Hélène n'a plus son casque, elle n'a plus rien, elle est nue. William s'éveille lui aussi à par son slip et le cuir de ses chaussures, c'est tout ce qui lui reste. Aucun d'entre eux n'a froid, mais le sol est dur et poussiéreux, ça sent le brulé. Edward sursaute lorsqu'il voit un homme de grande stature est devant lui.

Thunder Earth est un jeune homme d'une stature imposante. Ça fait un petit moment qu'il les observe. A ses pieds des vêtements leurs sont destinés ainsi que la serviette de cuir noir tannée par les années contenant les documents. C'est lui qui a allumé le feux dans la grotte. Il les attend depuis longtemps. Il prend soin d'eux. Il sait comment les faire repartir, l'installation est prête. Une fois que les 4 passagers ont retrouvé leurs esprits, Thunder Earth prend un tison qui éclaire une photo. William, Edward, Johanna, Hélène sortant à peine de leur torpeur sont surpris. Ils connaissent tous cette image. Thunder Earth leur dit qu'ils sont là pour accomplir là où leurs ancêtres ont échoués il y'a 29 ans de cela. Il est temps de leur raconter toute l'histoire et l'origine de son nom.

Les roches de "Death Canyon" ont des yeux malveillants et des ouïes fines. Une ombre inquiétante et discrète guète leur moindres faits et gestes...



Patrick Lassek : William Smith / John Morgan

Marie Rasmuson : Johanna Lewis / Aghanashini

Marie Bew : Helene Deutrois / Mahouna

Charles Hardy : Edward Miller / Angus Mc Pherson

Zizete Epouzixe : Thunder Earth / Thunder Moon / Dark Mountain



Durée : 2h35


SORTIE LE 14 JANVIER 2012
" If they're smart, they're queer. And if they're stupid, they're straight."
Edith Massey-FEMALE TROUBLE de John Waters.
Avatar de l’utilisateur
La Grande Divine
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 6361
Inscription : Ven Jan 26, 2007 1:08
Localisation : Dans les poubelles...Du Ritz maintenant

Message par Morcar » Ven Juil 17, 2009 9:24

Image

Western Union - Les âmes perdues
Ecrit et réalisé par Nikolas Morcar, Produit par Morcar Prod

Lorsqu'il reprit conscience, les bourdonnements résonnaient encore autour de lui. Angus Macpherson (Charles Hardy) mit quelques instants à se rappeler ce qui s'était passé. Dans un état comateux, entre le conscient et l'inconscient, il fut assaillit par plusieurs flash très brefs le ramenant aux faits passés.
Lui allongé sur le sol brulant du désert, mourant. Mahouna (Marie Bew) l'arrachant juste à temps à une mort attroce. Carlos Tevez abattu par la Confrérie des Capes. La mine de John Morgan (Patrick Lassek) et cette fresque qui leur avait indiqué la présence du cheval de brume. La bataille contre la Confrérie des Capes dans laquelle de nombreux hommes étaient morts. Et puis ce combat dans la montagne sacrée pour obtenir le crâne du prophète.
Tous ces éléments lui revenaient si vite qu'il eut du mal à les remettre dans l'ordre. Le dernier souvenir qu'il avait était celui de la montagne qui s'écroulait sur eux, et de ce bourdonnement sinistre qui résonnait encore dans ses oreilles. Mais alors, où se trouvait-il à présent ?

Émergeant difficilement de l'inconscience dans laquelle il semblait avoir été longuement prisonnier, Angus observa d'un regard trouble le décor qui l'entourait, découvrant à mesure que sa vue se précisait le spectacle de désolation au coeur duquel il se trouvait. Autour de lui se dessinait un paysage sombre d'arbres calcinés, de sol craquelé sous un ciel noirci.
Un toussotement le fit sortir de sa torpeur dans un sursaut, et en se retournant vers l'origine de celui-ci, Angus découvrit qu'il n'était pas seul.
Près de lui, sortant lui aussi d'une inconscience profonde, John se relevait difficilement, tandis qu'un peu plus loin se tenait encore allongée Mahouna, immobile. Surpassant la douleur qui lui traversa le corps, Angus se releva pour s'approcher de son compagnon qui ne semblait pas blessé. Le laissant émerger tranquilement, il se dirigea ensuite vers son amie pour s'assurer qu'elle allait bien. Elle était toujours inconsciente, mais bien en vie, pour le plus grand soulagement d'Angus.

La jeune femme se réveilla en sursaut, aspirant une grande bouffée d'air en se redressant, comme si elle venait de manquer de s'étouffer, échappant de justesse à la mort. Découvrant ses deux amis auprès d'elle, elle eut besoin de quelques instants pour comprendre que ce qu'elle venait de vivre n'était qu'un affreux cauchemar. Elle s'était vue allongée, en train de mettre au monde un bébé tandis qu'Angus lui tenait la main, puis s'éteindre doucement juste après que l'enfant se soit mis à pleurer.
Elle avait cru mourir, mais heureusement pour elle ce n'était qu'un cauchemar. Un cauchemar qui lui avait pourtant semblé bien réel, comme celui qu'elle avait fait peu de temps avant de découvrir Angus en plein coeur de ce désert, et qui l'avait mené justement à l'endroit où elle avait découvert le second élu de la prophétie. Elle n'avait jamais fait qu'une seule fois un rêve prémonitoire, si bien qu'elle avait mis ça sur le compte du hasard, mais ce nouveau cauchemar lui avait étrangement fait la même sensation que celui qu'elle avait fait à l'époque.

Mais à présent qu'elle découvrait le paysage de désolation autour d'elle, Mahouna se demanda si elle ne vivait pas un nouveau cauchemar. En découvrant que William Johnson et Mike Tevez n'étaient pas avec eux, elle se rappela soudain de ce qui s'était passé.
Elle revit leur combat contre ce monstre, dans les profondeurs de la montagne sacrée. Elle revit le crâne du prophète qu'ils avaient dérobé à la créature. Elle revit également le monstre, déclenchant sa fureur pour anéantir les élus, et le shérif Mike Tevez se sacrifier pour permettre à ses compagnons d'ouvrir grâce au crâne le passage vers les limbes. N'ayant plus d'autre choix pour échapper à la mort, ils s'étaient alors jetés les uns après les autres dans le passage, puis ça avait été le trou noir. Le dernier souvenir qu'avait Mahouna avant son réveil était le moment où elle s'était lancée à la suite d'Aghanashini (Marie Rasmuson) dans le passage.

Et à présent, ils se trouvaient là, au coeur de ce spectacle de mort. Mais si John avait déduit que William, qui avait été le dernier à se jeter dans le passage, n'avait sans doute pas eut le temps de le faire et avait péri sous la montagne sacrée, il n'expliquait cependant pas l'absence d'Aghanashini, qui avait été la première à s'engouffrer dans l'ouverture.
Selon ses souvenirs, elle avait été suivie par Mahouna, puis Angus, avant qu'il ne se glisse à leur suite. La jeune indienne devrait donc se trouver auprès d'eux. Après avoir inspecté les environs, les seules choses qu'ils découvrirent ne furent que des preuves de l'omniprésence de la mort en ces lieux désolés. John aperçut cependant un village au loin. Mais au moment où ils s'apprétaient à marcher dans sa direction, une voix retentit dans leur dos, une voix que Mahouna connaissait trop bien, puisque c'était celle de son ancien professeur.

Lorsqu'ils se retournèrent, ils découvrirent face à eux la silhouette blafarde d'Adam Legris (Edward Rasmuson), le professeur que Stypowpow avait trouvé pour sa fille adoptive avant qu'il ne retourne en Europe. Ce dernier s'adressa alors à son ancienne élève, et lui expliqua la raison de sa présence sur les lieux.
Revenu aux Etats-Unis suite à l'appel à l'aide du cheval de brume, Adam avait découvert que le pays était aux mains d'une armée se faisant appeler Armée Céleste. Profitant de la disparition de la Confrérie des Capes, seule organisation capable d'empêcher leur plan d'envahissement, et des Elus qui eux aussi pouvaient se dresser sur leur chemin, l'Armée Céleste avait semé le chaos derrière elle. Dans une veine tentative pour contrer leur plan, Adam avait succombé et rejoint les limbes, tout comme le cheval de brume qui s'était lui aussi sacrifié pour rejoindre les Elus dans ce plan parallèle.

A présent, Adam avait donc une nouvelle mission à confier aux élus. Afin de repousser l'Armée Céleste, les Elus allaient devoir se rendre dans le village se trouvant derrière eux, un village maudit qui réapparaissait de temps en temps sur Terre, un village dirigé par un Cavalier squelette (Bruce Erotas), et où éraient les âmes des membres défunts de la Confrérie des Capes. Là-bas, ils allaient devoir trouver le phylactère qui contenait l'essence du Cavalier Fantôme et qui leur permettra de diriger celui-ci.
Ainsi, ils pourraient mener une armée de soldats morts-vivants qui rejoindrait la Terre dès la réapparition du village, pour combattre l'Armée Céleste et délivrer le monde du mal qui menace de le détruire. Pour combattre ce nouvel ennemi, ils n'avaient donc pas d'autre choix que de s'allier à leurs anciens adversaires, et les ramener sur Terre.

Mais pour commencer, ils allaient devoir pénétrer le village pour mettre la main sur cet artefact et libérer le cheval de brume, prisonnier du cavalier fantôme. Et si aucun des trois élus n'est encore mort, ils savent qu'une mort dans les limbes les condamnerait à y rester pour l'éternité...
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23341
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re:

Message par Alain Blakstad » Lun Avr 12, 2010 11:55

Image

Western Union IX - Les gardiens de brume
Ecrit par Andrew Graber et Alain Blakstad, réalisé par Kristen Mirren et Daniel Sbrizzi, co-produit par MMP et Blakstad Films

- Los Angeles, 2017 -

Le crissement de la rame de métro retentit tandis qu'il s'arrêtait dans la gare. Sous la lueur blafarde des néons éclairant le couloir sous-terrain, des petits groupes de personnes s'échappèrent du ventre du train, croisant ceux qui allaient prendre leur place à l'intérieur. Alors que les portes des wagons s'apprêtaient à se refermer, des pas de course se firent entendre dans l'escalier menant à la gare, et une silhouette apparut à toute vitesse, décidée à ne pas manquer le départ.
L'homme se glissa in extremis dans le métro, tandis que les deux battants se refermaient. Se retournant, il observa l'homme qui arrivait à son tour au pas de course sur le quai, tandis que le train redémarrait. Puis tranquillement, il alla s'installer sur un siège libre, sans quitter du regard celui qui était à sa poursuite.

Mon nom est Ellen Jefferson. Je suis une Gardienne de Brume, une combattante Anasazi, protégeant les secrets de mon organisation contre l'Armée Céleste. Depuis près de 200 ans, à l'insu du regard de tous se joue un conflit sans merci entre nos deux organisations, ou guildes, appelez ça comme vous voulez. Ma mission, comme fut celle de nombreux hommes et femmes avant moi, est de protéger notre secret, pour protéger la Terre d'une grande catastrophe.
Il y a plus d'un siècle, nous avons remporté une bataille qui a fait tourner cette guerre en notre faveur. Mais aujourd'hui, la guerre risque de nouveau de tourner à l'avantage de l'Armée Céleste, une guilde d'hommes au service d'une ancienne puissance indienne voulant prendre le contrôle du monde. Et mon devoir est d'empêcher cela.


Assise sur un siège à l'autre bout du wagon, Ellen avait observé la scène sans rien dire. Prévenue par Sean qui était à la poursuite de leur cible, elle avait investi le métro avant que le Nephilim, un soldat de l'Armée Céleste, n'arrive. Tandis qu'il pensait avoir échappé à son poursuivant, et être à l'abri, elle était là, prête à remplacer son collègue au pied levé.
Ellen était l'une des meilleures combattante des Gardiens de Brume. Chaque nuit, elle pourchassait les Nephilim, qui tentaient par tous les moyens de découvrir les secrets de son organisation, et les mettait hors d'état de nuire. Depuis plusieurs années, son travail avait sensiblement diminué, laissant penser que la guerre serait bientôt finie, mais depuis peu, un recrudescence de Nephilim donnait l'impression à la Gardienne que l'Armée Céleste s'apprétait à lancer une offensive de grande envergure.
Le métro s'arrêta dans la station suivante, et la cible s'échappa du train d'un pas assuré. Discrètement, Ellen partit à sa suite.

Ce que l'Armée Céleste ne sait pas, c'est que la puissance qu'ils avait libérée par le passée, dans l'espoir de prendre le contrôle du monde, n'a pas été détruite. Car si les Elus, menés par Angus McPherson, et soutenus par une armée de morts-vivants, étaient parvenus à capturer cette puissance, ils n'avaient pu que l'enfermer, avec l'aide de la magie de Thunder Earth, un sorcier indien de la tribue Anasazi dont nous sommes les successeurs.
Enfermée dans les profondeurs de la Terre, sur un territoir appartenant encore aujourd'hui aux indiens, cette puissance attend d'être libérée. Il y a plus de cent ans de ça, les Elus ont sacrifié leur vie pour que ce terrain appartienne aux indiens. En sabotant le train à bord duquels ils avaient embarqué, l'Armée Céleste pensait s'être enfin débarassé de ses derniers ennemis, mais nous avons trouvé une solution pour réussir à accomplir malgré tout la prophétie.
Bientôt, ici même à Los Angeles, les descendants des Elus vont embarquer à bord d'un train à destination de Wahsington. C'est le seul moment où ces hommes et femmes qui ne se connaissent pas seront réunis au même endroit, et donc notre seule chance pour accomplir la prophétie. Sans rien savoir de toute cette histoire, ils sont les seuls à pouvoir sauver le monde. Et il ne faut en aucun cas que l'Armée Céleste découvre notre plan, sans ça s'en sera fini du Monde tel que nous le connaissons.


Le Nephilim hâta bizarrement le pas, comme s'il avait découvert qu'il était suivi. Ellen comprit alors qu'il était grand temps pour elle de passer à l'action. Ne se souciant plus de sa discrétion, elle attrappa son arme sous son manteau de cuir, et se lança à la poursuite de sa cible. Rapidement, elle gagna du terrain sur le Nephilim. Sa vitesse de course avait toujours été l'un de ses points forts.
Soudain, elle s'arrêta et pointa son arme dans la direction de sa cible. Mais au moment où elle s'apprétait à lui tirer dans la jambe, l'homme arriva à l'autre bout de la ruelle et une berline s'arrêta exactement devant lui. Touché à la jambe, le Nephilim poussa un hurlement mais poursuivit son chemin en boitant. Consciente que sa cible allait lui échapper, Ellen visa alors la tête.
Le coup de feu retentit dans la ruelle, et le corps s'effondra à quelques mètres seulement de la berline noir, qui s'enfuit alors, laissant la Gardienne de Brume seule dans la ruelle avec sa victime.

L'Armée Céleste a découvert une partie de notre secret. Sans savoir exactement de quoi il s'agit, ils ont appris que tout allait se jouer ici ces prochains jours. Voilà pourquoi ils accéléré leurs actions ces derniers temps, pour tenter à tout prix de percer notre secret et de faire basculer la guerre à leur avantage.
Les nuits de Los Angeles risquent donc fortement d'être le théatre d'un combat impitoyable, une nouvelle bataille importante dans cette guerre. Car si nous échouons, alors le sacrifice des Elus il y a deux cent ans aura été vain, et la guerre prendra fin.


Quelques minutes seulement après que la berline ait disparue, Sean rejoignit Ellen dans la ruelle où elle se trouvait. Elle venait de terminer d'inspecter le corps du Nephilim, pour comprendre ce qu'il recherchait. Dans sa poche, elle avait trouvé un papier avec un nom : Edward Miller. Lorsqu'elle le montra à son collègue, celui-ci fit une grimace.
Au loin, les sirènes de la police se faisaient entendre, prévenue des coups de feu qui avaient retenti dans la rue. Ellen et Sean s'éclypsèrent alors rapidement.

Sans perdre un instant, Elle devait réunir toute son équipe, pour la bataille à venir...
Directeur de Blakstad Films (filiale de Morcar Prod)
Avatar de l’utilisateur
Alain Blakstad
Producteur culte
Producteur culte
 
Message(s) : 637
Inscription : Mar Juil 21, 2009 13:04

Re: ** Western Union ** La Saga

Message par Gérard Cousin » Ven Juin 17, 2011 18:21

Image

Western Union X - L'Héritière des Brumes
Ecrit par Andrew Graber, réalisé par Michael C. Hunter, co-produit par Gérard Cousin Prod et Blakstad Films

Les coups de feu fusaient en tous sens. L'entrepôt était devenu un vrai champ de bataille. A couvert derrière une caisse de chargement, Sean (David Reyes) s'impatientait. Tandis qu'ils étaient en place pour le guet-apens qu'ils avaient monté pour piéger Drake (Alec Lederman) et les siens, l'échange dont les Anasazi avaient été informés avaient commencé avant qu'Ellen (Ezra Hewitt) n'arrive. Sean n'avait donc pas pu attendre, et avait lancé l'assaut.
La mission de son équipe était simple. Ils devaient mettre la main sur l'objet de l'échange qui avaient lieu dans cet entrepôt. Ils s'étaient alors positionné dans l'entrepôt situé sur le port, dans lequel trônaient des containeur et autres caisses de marchandises, qui constituaient de parfaites planques pour les combattants de l'Armée de Brume. Mais tandis que les échanges de coups de feu se multipliaient, Sean craignait que leur ennemi ne s'échappe avec l'objet de leur échange.
A ses côtés, Coma (Raoul Yusef) lui fit alors signe qu'il le couvrait. Sean devait à tout prix s'emparer de la malette détenue par Drake. C'est alors qu'Elle fit son apparition. Appelé à la rescousse sur une autre mission, elle avait été retardée, mais elle fit une entrée une fois de plus remarquée. La brume envahit le bâtiment, tel un brouillard opaque, et s'attaqua aux membres de l'Armée Céleste.
C'est au cours de la mission de sauvetage des descendants des Elus qu'Ellen avait découvert qu'elle était capable de maîtriser la magie de brume, une antique magie indienne à laquele plus personne n'avait eut recours depuis des centaines d'années. Sans comprendre d'où lui venait ce pouvoir, elle avait appris à l'utiliser, et était devenue un atout considérable pour les Gardiens de Brume, dans leur lutte contre l'Armée Céleste. Et cette fois-ci encore, sa participation au combat avait renversé la situation.
Sean remarqua alors Drake qui tentait de s'échapper. Il fit signe à Nissa (Ines Ballard), Trix (Fabrice Fenton) et Erika (Sokchana Keut), qui se trouvaient plus loin, de contourner leur ennemi pendant que lui et Coma le poursuivaient. Il ne devait pas s'échapper. Drake se faufilait entre les caisses de l'entrepôt, accompagné de Marcus (Sam Hawkins) et Selene (Lucie Gauthier-Reyes). Ils devaient s'échapper à tout prix.
Mais alors qu'ils avaient atteint la sortie du bâtiment, Erika se jeta sur le chef ennemi après que ses compagnons soient sortis pour s'assurer que personne ne les attendait à l'extérieur. Celui-ci s'écroula au sol, et la malette qu'il tenait dans sa main lui échappa, et glissa au loin. Apercevant d'autres ennemis qui approchait, Drake ne perdit pas de temps. Après avoir frappé son adversaire au visage, il la poussa en arrière, et s'échappa, abandonnant derrière lui la malette.
Arrivé sur les lieux, Sean retint ses compagnons. Il était inutile de poursuivre Drake et les siens. Le principal était d'avoir réussi à attrapper la malette. Tandis que les derniers coups de feu retentissaient dans son dos, résonnant à travers l'entrepôt, le chef du groupe ouvrit alors l'attaché case pour découvrir ce qui se trouvait à l'intérieur : un livre.

La douleur et la fatigue sont devenues insupportables, mais je dois poursuivre mon chemin le plus vite possible afin de révéler aux chefs Anasazi la découverte que nous avons faite avec Kate. J'ai vu ma meilleure amie mourir sous mes yeux, abattue par l'Armée Céleste qui a rejoint la grotte des brumes alors que Kate était sur le point de détruire la puissance maléfique qui y est enfermée. J'ai réussi à échapper à nos ennemis, après avoir promis à Kate de tout faire pour transmettre ce que nous avions découvert aux notres, mais l'Armée Céleste est sur mes traces.
Epuisée par cette course à cheval à travers le désert, et terrassée par la douleur de la blessure de cette balle reçue à la hanche qui ne cesse pas de saigner, j'ai peur cependant de ne pas réussir la dernière mission que je me suis fixée. Voilà pourquoi ce soir, alors que j'ai du m'arrêter pour laisser mon cheval se reposer, et que j'écris ces dernières lignes sur mon journal sous le ciel étoilé, j'ai décidé d'y révéler la découverte que nous avons faite Kate et moi, celle pour laquelle tous nos compagnons sont morts alors que nous étions à la recherche de la grotte des brumes, poursuivis par nos ennemis. Car si jamais je ne m'en sort pas, il ne faut absoluement pas que je laisse cette découverte disparaître avec moi, et j'espère au moins que quelqu'un découvrira ici le journal que j'aurai caché, et transmettra ces connaissances aux miens.
La grotte des brumes cache une puissance maléfique, protégée par nos ennemis dans l'attente d'une libération. Enfermée grâce au pouvoir de son ennemi de toujours, le cheval des brumes, cette puissance gagne en force chaque jour, et finira par se libérer. Alors le monde connaîtra sans doute ses heures les plus sombres. C'est la raison pour laquelle Kate, l'héritière des Elus ayant hérité également de la magie des brumes que le cheval avait transmis à ses parents avant de disparaître, a voulu utiliser cette magie pour détruire une fois pour toute cette puissance.
Malheureusement, elle n'aura pas eut le temps d'y arriver, nos ennemis ayant attaqué la grotte des brumes avant qu'elle y parvienne. Mais aujourd'hui, il nous reste un espoir d'anéantir cette force maléfique, car la fille de Kate a hérité elle aussi de la magie des brumes, et seule elle pourra accomplir la mission à laquelle sa mère et moi avons échoué.


Assis dans l'avion qui le menait à Washington, où il devait remettre l'ouvrage à ses supérieurs, Sean venait de terminer la lecture du journal de Sue (Rumiko Golan). Nul doute que cette découverte était de la plus haute importance, car grâce à celle-ci, les Anasazi allaient pouvoir mettre un terme au conflit qui les opposait à l'Armée Céleste depuis plusieurs centaines d'années.
Pendant plusieurs siècles, les siens avaient ignoré l'existence de ce journal, détenu par leur ennemi depuis tout ce temps. Personne n'avait jamais su ce qui avait eut lieu dans la grotte des brumes à l'époque. On y avait retrouvé le corps de Kate McPherson, puis plus tard celui de Sue en plein coeur du désert, mais aucun élément n'avait permis de découvrir avec précision ce qui s'était passé. Or ce journal venait faire la lumière sur tout ça, et révélait une information plus qu'importante.
D'autant plus que l'héritière des Elus était parmi eux. A présent, Sean en était convaincu. Ellen était la descendante des Elus, sa maîtrise de la magie des brumes en était la preuve. Aussi, après avoir lu le journal de Sue, il était décidé à rentrer au plus vite à Los Angeles pour convaincre son amie de retrouver la grotte des brumes et d'accomplir la mission pour laquelle son ancètre avait échoué. Tout ça n'avait que trop duré, et il n'y avait plus de temps à perdre. Or Sean savait que leurs supérieurs n'oseraient pas prendre cette décision rapidement, et se perdraient dans d'interminables négociations pour savoir si oui ou non il fallait accomplir cette mission.
A peine aurait-il remis le journal à ses supérieurs, le gardien de brume referait alors le chemin inverse jusqu'à Los Angeles pour rejoindre Ellen, Coma, Nissa et les autres, pour mettre en place un plan, afin de rejoindre la grotte des brumes. Ils avaient là l'occasion de mettre enfin fin à ce conflit, et Sean était décidé à ne pas la laisser passer.

Bien que la mission dans laquelle nous nous sommes lancés aujourd'hui semble être une mission suicide, nous sommes tous convaincus de son bien fondé, et du fait qu'il nous faut l'accomplir, quoi que cela puisse nous coûter. Menés par Kate McPherson, nous sommes partis au nombre de dix, à la recherche de la grotte des brumes, où selon une ancienne légende indienne dont nous avons découvert l'existence, nous trouverons la réponse à notre problème dans le conflit qui nous oppose à l'Armée Céleste.
Nous avons tous laissé derrière nous tout ce que nous avions et nos proches, mais la personne pour laquelle ce départ aura été le plus difficile est sans doute Kate. Abandonner sa fille de seulement six mois a été une vraie déchirure pour elle, d'autant plus en sachant qu'elle ne reviendra peut-être pas vivante de cette mission. Mais Kate est plus convaincue que nous tous qu'elle a un rôle important à jouer dans ce conflit, et comme ses ancètres qui ont sacrifié leur vie dans l'espoir de mettre fin à la guerre les opposant à l'Armée Céleste, Kate se sent prête à faire le même sacrifice.
Il semble qu'une malédiction pèse sur les Elus et leurs descendants, chacun sacrifiant sa vie l'un après l'autre pour le bien de tous. Et pourtant, ce conflit semble ne jamais vouloir prendre fin. Car à chaque fois que l'on croit s'être débarassé de notre ennemi, celui-ci refait toujours surface.
Peut-être enfin allons nous trouver la réponse à tous nos problèmes dans la grotte des brumes, comme nous l'espérons, ou bien ne trouverons-nous qu'un élémént supplémentaire pour avancer, et rien de plus. La seule manière de le savoir est de retrouver cette grotte et de nous y rendre le plus vite possible, avant que l'Armée Céleste ne nous rattrappe...


Curtis (Maxime Fiodor) découvrait le journal de Sue avec intérêt. Chargé par ses supérieurs d'étudier cet ouvrage, et de retracer toute l'histoire de Sue et Kate, afin d'attester son authenticité, il s'était enfermé dans la bibliothèque de l'organisation, où il pourrait comparer les faits décrits dans le journal avec les éléments qui étaient déjà en leur possession.
Avant d'effectuer quoi que ce soit, les chefs Anasazi voulaient avec la certitude que les révélations faites dans ce vieux journal étaient vrai. Le fait que leur ennemi l'ait conservé si longtemps les intriguait. Pour quelle raison l'avaient-ils ainsi gardé, au lieu de le détruire ? Si jamais il contenait des informations aussi dangereuses qu'on l'imaginait pour leur guilde, pourquoi ne s'en étaient-ils pas tout simplement débarassés ?
Curtis devait trouver la réponse à cette question. Car le journal contenait peut-être un élément caché, quelque chose que leur ennemi devait à tout prix conserver. Il était donc primordial d'analyser tous les éléments contenus dans le journal, pour ne rien laisser leur échapper. Depuis tant d'années, les Anasazi accumulait tous les éléments qu'ils pouvaient pour découvrir comment mettre enfin fin au conflit les opposant à l'Armée Céleste. Découvrir que tout ce qu'ils recherchaient depuis tant de temps se trouvait là, dans les pages de ce journal intriguait Curtis.
Alors qu'ils avaient peut-être enfin dans les mains les éléments pour anéantir leur ennemi, le jeune homme restait assez méfiant. Tout ça lui semblait trop facile.

La douleur et la fatigue sont devenues insupportables, mais je dois poursuivre mon chemin le plus vite possible afin de révéler aux chefs Anasazi la découverte que nous avons faite avec Kate. Ma meilleure amie est morte dans mes bras, morte par ma main. J'ai été forcée de l'abattre, tandis que la puissance maléfique enfermée dans la grotte des brumes dont nous avons finalement découvert la position, lui volait le pouvoir dont elle a hérité de ses ancètres, eux-même l'ayant reçu du cheval de brume.
Avant de mourir, Kate m'a raconté ce qu'elle a vu, lorsque son esprit et celui de cette puissance se sont affrontés. Enfermée grâce au pouvoir du cheval de brume, son ennemi de toujours, elle attendait la venue de l'Elu possédant le pouvoir qui lui a été volé, pour le lui reprendre. Lorsque Kate est entrée dans la grotte, la force maléfique a donc tenté de lui reprendre ce pouvoir, et c'est la raison pour laquelle j'ai du abattre ma meilleure amie, à sa demande, pour empêcher cette puissance de se réveiller, et d'être libérée.
Voilà pourquoi je dois rejoindre au plus vite les miens, afin de leur révéler ce que nous avons découvert, et pour empêcher nos ennemis de mettre la main sur la fille de Kate, qui a elle aussi hérité de la magie de brume. Mais l'Armée Céleste est à mes trousses, et veut m'empêcher d'accomplir ma mission. Ils gagnent du terrain, et alors que j'ai du m'arrêter pour laisser mon cheval se reposer, j'écris ces dernières lignes dans mon journal, que j'abandonnerai ici, dans l'espoir que si je ne m'en sors pas, quelqu'un le découvre et transmette ces informations aux miens.
Car il faut à tout prix empêcher l'Héritière des Brumes de rejoindre la grotte, sans ça elle risquera de libérer une puissance face à laquelle nous ne pourrons plus rien. Et alors, l'Armée Céleste aura gagné cette guerre.


En refermant le journal de Sue qu'il tenait entre ses mains, un sourire se dessina sur le visage de Jared (Joel Gould), convaincu que son plan allait fonctionner. Remettre dans les mains de ses ennemis un exemplaire falsifié du légendaire journal s'était avéré être risqué, mais le Nephilim était persuadé de la réussite de son plan. Pendant toutes ces années, les siens avaient conservé ce journal, et l'avaient étudié sous tous les angles pour découvrir s'il recellait des secrets qu'ils pourraient utiliser contre leurs ennemis, mais sans succès.
Puis le journal avait été oublié. Conservé dans un endroit tenu secret, il n'avait plus jamais été consulté, mais l'Armée Céleste n'avait jamais pu se résoudre à le détruire. C'est Jared qui avait finalement eut cette idée, en découvrant l'existence du journal, après avoir été promu au sein de l'organisation. Avec Drake, il avait alors mis en place ce stratagème visant à remettre une version modifiée du journal à leur ennemi, en leur faisant croire qu'ils le leur avaient dérobé. Ainsi, ils espéraient que l'Héritière des Brumes, qui causait bien du tord à leurs armées depuis qu'elle avait découvert ses pouvoirs, rejoindrait la grotte et libérerait enfin Ukungaï, la puissance qui y était enfermée.
Mais pour que leur plan fonctionne, il allait leur falloir poursuivre cette mascarade, en pourchassant les hommes et femmes qui accompagneraient Ellen Jefferson. Il fallait leur faire croire que leur mission était réellement risquée pour l'Armée Céleste, sans ça ils se douteraient peut-être du fait qu'ils étaient dupés. Drake avait alors réunis ses hommes, et attendait le signal. Dès que l'Héritière partirait, ils se lanceraient à sa poursuite.
Les ordres étaient clairs. Ils pouvaient abattre les compagnons de l'Héritière, pour continuer de faire croire que tout cela était vrai, mais ils devaient absolument la laisser rejoindre la grotte. Alors, l'Armée Céleste aura enfin réussi sa mission...
Image
Avatar de l’utilisateur
Gérard Cousin
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 21103
Inscription : Mer Août 09, 2006 16:39
Localisation : Suresnes

Re: ** Western Union ** La Saga

Message par Alain Blakstad » Dim Nov 27, 2011 22:24

Image

Western Union XI - Le Spectre des Brumes
Ecrit par Andrew Graber, réalisé par Esther Prescott, co-produit par Misterdada Studio et Blakstad Films

La campagne californienne était calme et silencieuse en cette nuit noire et embrumée, lorsqu'un train de marchandises à destination de Sacramento traversant la brume épaisse vint rompre ce silence. Depuis la mort d'Ellen Jefferson, la brume avait envahit le monde, omniprésente de jour comme de nuit. Aidée par leur puissance indienne enfin libérée, et ayant retrouvé toute sa puissance, l'Armée Céleste avait assis son pouvoir sur les Etats-Unis, et envahissait petit à petit le monde. La moitié de l'Amérique du Sud était déjà sous le joug de l'Armée Céleste, et l'autre moitié n'allait pas tarder à céder à son tour. Et tandis que l'Europe et la Chine s'alliaient pour contrer cet ennemi puissant qui semblait vouloir envahir le monde entier, les survivants des Anasazi, héritiers des Elus d'autrefois, continuaient de lutter contre cet ennemi devenu trop puissant.
Surgissant de la brume, un groupe de motards roulant à toute vitesse le long de la voie-ferrée avançait en direction du train. A la tête de cette armée, Coma (Raoul Yusef) menait la mission qu'il avait mise en place et dont le but était de dérober des plans se trouvant à bord du train. Depuis la mort d'Ellen, qui avait permis à la puissance Ukungaï de retrouver toute sa force en puisant dans les pouvoirs de l'Héritière des Brumes, l'armée Anasazi s'était retrouvée très affaiblie. Leur ennemi avait traqué chacun d'entre eux pour exterminer les descendants des Elus. Ils n'étaient cependant pas parvenu à les détruire, et quelques rebelles avaient survécu. Mais à mesure que le temps passait, malgré leurs différentes tentatives pour affaiblir l'ennemi, leurs rangs s'amenuisaient petit à petit.

Pour beaucoup pourtant, Coma représentait l'ultime espoir de renverser les choses, et d'anéantir l'ennemi. Car sans que personne ne sache d'où il tirait ces informations, l'homme récemment élevé au rang de Gardien de Brume avait mené différentes missions qui s'étaient avérées très fructueuses pour les rebelles. Et ce jour là, l'objectif de leur nouvelle mission était de mettre la main sur des plans grâce auxquels ils pourrait découvrir où était enfermé l'homme à la tête de l'Armée Céleste.
Assis à l'arrière d'une moto, dirigée par Rudith (Megan Andrews), une femme ayant récemment rejoint les rangs des Anasazi, Coma se prépara à sauter à bord du train. La moto approcha petit à petit du dernier wagon, à une vitesse telle que la moindre chute serait mortelle. Tendant la main, le Gardien de Brume saisit enfin la poignée de la porte du train et l'ouvrit d'un coup avant de bondir à l'intérieur.
L'une après l'autres, les motos s'approchèrent alors du wagon ouvert et les Gardiens de Brume montèrent à bord, aux côtés de Coma. La première à le rejoindre fut Nissa (Ines Ballard) sa compagne de toujours dans cette lutte sans fin contre l'Armée Céleste. Mais suivirent ensuite Drue (Reginald Attree), Erika (Sokchana Keut), Gaïus (Gregory Karas) et enfin Cally (Gaëlle Wilson). Luttant aux côtés de Coma depuis un moment à présent, ils formaient une équipe efficace grâce à laquelle les Gardiens de Brume étaient parvenu à frapper l'ennemi de manière efficace, bien que cela ne l'avait pas vraiment affaibli jusqu'à présent.
Lorsqu'ils eurent embarqué à bord du train, Coma referma la porte et les motos s'éloignèrent comme prévu. Désormais, tout reposait entre les mains de ces six Gardiens de Brume. Car face à la puissance de l'Armée Céleste, le reste du monde ne tiendrait pas longtemps, et les Anasazi savaient que la seule manière d'anéantir cet ennemi était de l'attaquer de l'intérieur. Tandis que les motos disparaissaient dans la brume, Coma et ses compagnons se préparèrent alors à exécuter leur mission. Cette fois-ci, ils ne devaient pas échouer...

Soutenant Sean, grâvement blessé par une balle ennemi, Coma et Nissa entrèrent dans la grotte des brumes juste après Ellen, tandis que leurs compagnons continuaient de lutter à l'extérieur. Les échanges de coups de feu qui avaient lieu dehors résonnait dans la grotte, pressant Ellen de mettre au plus vite son plan à exécution.
Convaincue par Sean qu'elle était l'héritière des brumes dont parlait le journal de Sue qui avait été dérobé à leurs ennemis, Ellen avait accepté de rejoindre cette grotte où reposait selon les informations qu'ils avaient obtenue la puissance indienne Ukungaï que l'Armée Céleste souhaitait réveiller. Ayant hérité de la magie de brume, Ellen comptait l'utiliser pour vaincre une fois pour toute cette force ancestrale et mettre un terme au conflit les opposant à l'Armée Céleste.
Mais lorsqu'elle s'approcha du puits se trouvant en plein centre de la grotte, une chose étrange se passa. Une brume opaque s'en échappa et avala littéralement la jeune femme, sous les yeux ébahis de ses compagnons qui ne purent que rester spectateurs de la lutte qui se déroula alors devant eux. Des hurlements insoutenables emplirent la grotte, signes de ce combat dont l'issue déciderait de l'avenir du monde.
Devenue elle-même uniquement une forme brumeuse, Ellen luttait contre une forme que ses compagnons n'arrivaient pas à définir. Sean comprit alors trop tard quel risque ils venaient de prendre en accomplissant cette mission. Car le combat qui se déroulait sous leurs yeux ne semblaient pas équitable, et Ellen semblait simplement lutter pour ne pas succomber immédiatement aux assauts de son ennemi.
Au moment même où les hurlements cessèrent, Sean cessa soudain de respirer, et s'éteignit dans les bras de ses compagnons. Du puit se trouvant au coeur de la grotte, et au dessus duquel flottait cette brume épaisse, s'échappa alors cette brume qui envahit toute la grotte puis s'échappa encore vers l'extérieur. Tandis que ce brouillard épais envahissait le ciel, les membres de l'Armée Céleste sur place comprirent alors que leur mission était réussie.
Observant par la fenêtre ce brouillard de là où il était, Curtis comprit quand à lui qu'ils avaient échoué. Leur ennemi avait su les tromper, et les pousser à commettre ce qu'ils attendaient d'eux. Le jeune homme perdit alors tout espoir de remporter un jour ce combat, car cette fois-ci, la guerre les opposant à l'Armée Céleste semblait bien terminée...


Debout sur les toits de Los Angeles, Coma observait les lumières de la ville qui traversaient difficilement cette brume qui avait envahi les lieux voilà bientôt un an, en repensant à cette scène dont il avait été le spectateur privilégié. Ayant compris trop tard dans quel piège ils étaient tombés, les Gardiens de Brume avaient permis à la puissance Ukungaï de voler à Ellen les pouvoirs dont elle avait hérité du cheval de brume. Depuis, tout semblait perdu pour les Anasazi, pourtant Coma ne perdait pas espoir. Car il y avait cette forme brumeuse, qui venaient régulièrement à sa rencontre, cette forme ayant l'apparence d'Elle, et qui disait être l'Héritière des Brumes, qui s'adressait à lui et le conseillait quand à ce qu'il fallait faire pour combattre l'ennemi.
Jusqu'à présent, tous les conseils que lui avait transmis ce Spectre des Brumes s'étant avéré payant, l'homme était convaincu que rien n'était encore perdu pour eux. Mais tandis que ses supérieurs cherchaient toujours à lui faire avouer d'où il tirait ces informations grâce auxquelles il menait toutes ses missions à la réussite, le jeune homme préférait garder pour lui cette information. Car il craignait que les chefs de l'armée Anasazi n'aient plus confiance en lui une fois tout ceci avoué. Lui-même doutait de lui d'ailleurs. Car s'ils avaient été trompé une fois déjà par leurs ennemis, ce spectre de brume n'était-il pas en réalité un nouveau piège de l'Armée Céleste, et surtout de cette puissance qu'ils avaient libéré, ayant pris l'apparence d'Ellen pour mieux le tromper, mais n'ayant en réalité aucun autre but que d'anéantir pour de bon les derniers survivants des rebelles ? Comment pouvait-il donc confier son secret à ses supérieurs, alors que lui-même doutait du bien fondé de tout ce qu'il faisait ?

Torturé par tout ceci, Coma ne trouvait plus le sommeil. Et malgré les tentatives de ses amis, notamment Nissa, qui cherchaient à le comprendre et à l'aider, l'homme ne parvenait pas à trouver le repos. Selon le Spectre de Brume, la fin du combat approchait. Mais Coma était encore incapable de dire si cette fin serait à leur avantage ou pas.
Mais n'ayant plus aucun autre espoir de voir un jour enfin cette guerre prendre fin, le Gardien de Brume avait décidé de tenter cette ultime chance, au risque d'anéantir une fois pour toute les siens, et de donner à l'Armée Céleste tout le loisir d'accomplir son plan pour dominer le monde.
Directeur de Blakstad Films (filiale de Morcar Prod)
Avatar de l’utilisateur
Alain Blakstad
Producteur culte
Producteur culte
 
Message(s) : 637
Inscription : Mar Juil 21, 2009 13:04

Re: ** Western Union ** La Saga

Message par Gérard Cousin » Mer Mai 23, 2012 20:03

Image

Western Union XII : Les Elus Oubliés
Ecrit par Gérard Cousin et Michael C. Hunter, réalisé par Carla Cerruti, produit par Gérard Cousin Prod

La fureur du combat, les immenses tours de verres qui vibrent de l'ultime combat des Elus face aux seïdes de l'Armée Céleste... Qihoa, le vieux sorcier Anasazi, a un léger sourire: Il "voit" leur défaite dans ce siècle lointain mais qu'importe : le temps qu'il aura fallu n'a aucune importance, seuls comptent les actes...
Pourtant au coeur de sa méditation, une chose le trouble : ce "futur" semble possible mais pas inéluctable comme si l'Armée Céleste pouvait l'empecher et triompher malgrès tout ! Etrange...
La vision qui le pénètre s'effritte tel du sable : le vieux sorcier voit une autre version, une autre "possibilité", plus funeste dans laquelle les Gardiens de Brume n'ont pût triompher de l'Armée Céleste car il n'y a jamais eu d'Elus ! Le temps commence à s'effacer, se "gommer" : les Elus, la prophétie, le train pour Washington, tout ce qui a mené à la victoire s'étiole et se brise pour disparaitre dans les limbes...
Au milieu de ce chaos, un visage, un nom apparait au vieux chef : Drake ! Le sorcier ouvre les yeux : son visage est recouvert de sueur, il a mal...
Le coyote hurle au dehors. Le vieux sorcier se lève avec difficulté : il sort de son tipi et regarde l'horizon alors que le soleil se lève. Il est encore sous le choc de sa vision. Alors que le jour se lève sur le désert, il comprend que la "Bête de l'Outretemps" a dû être retrouvée par l'Armée Céleste...


Dans l'immense désert, un homme se tient seul, pointant son Colt dans le vide, menacant une cible invisible, changeant de posture fébrilement:
-"Laisse moi tranquille !"
John Drake (Alec Lederman) fixe son regard sur un homme à la peau noir, vétu de noir et qui le regade d'un air goguenard. "Samuel" (Mark Bancou), voila comme il se fait appeller.
-"Mais tu es seul, John !"
Drake se retourne. Il est effectivement seul, la voix de Samuel se perdant dans le vent soufflant dans le sable. Drake tombe à genoux. Il n'en peux plus de ces "visions"...
Il monte sur son cheval et reprend la direction de Karlson City. Drake est un ancien pasteur dont l'attrait pour les femmes et les jeux d'argent l'ont définitivement "détourné" de la parole de Dieu. Depuis il n'a céssé de s'enfoncer...
Tuer lui est devenu "facile" désormais. Mais un soir, dans un moment d'extreme lucidité, il s'est rendu compte à quel point il a déchu, à quel point il est devenu un être vil et méprisable : Il a attrapé son Colt, s'est fourré le canon dans la bouche et a faillit tirer...
"Faillit" car quelqu'un l'a empecher de le faire ! Cet homme, c'est Samuel, cet "homme noir"...
Depuis, il ne cesse de harceler Drake, lui refusant le droit de mourir...
Qui est Samuel ?
Drake ne le sait pas...
Est-ce son esprit embué par l'alcool qui l'a "créé" ? Est-ce le Diable qui se réjouit d'avoir "perverti" l'ame de Drake ? Le pistolero n'en sait absolument rien...
Tout ce qu'il sait, c'est que seul lui voit Samuel et que ce dernier apparait et disparait à sa guise ! En fait, Drake est littéralement en train de devenir "fou" ! Il sent son esprit basculer petit à petit vers les abimes du néant, vers la fin inéluctable de son âme vers l'Enfer qu'il mérite pour ses actes, ses crimes...
Pourquoi se rend-t-il à Karlson City ? Il n'en sait rien mais s'y rend quand même...

Assis à la table de poker, un léger sourire sur le visage, Doc Jones (Anton Freeman) s'amuse de la mine déconfite de ses adversaires. Il est pris d'une quinte de toux et crache dans son mouchoir : du sang...
Comme d'habitude pense-t-il...
Rester des nuits entières aux tables de jeux, dans l'atmosphère enfumée des saloons, il y a mieux pour un malade... En faite non pense Doc : c'est comme ça qu'il veut finir ! Les morts héroïques n'existent pas ! Alors autant prendre du plaisir jusqu'au bout ! Voila la philosophie de cet homme. Comme toujours il gagne la partie...
En trichant bien sûr ! Comme toujours, ses adversaires le soupçonnent...
Mais Doc sait se défendre bien qu'il est grâvement malade ! Et comme toujours, lorsqu'il quitte le saloon, il laisse plusieurs cadavres fraichements abattus...

Sue (Rumiko Golan) se réveille en sursaut : elle regarde autour d'elle, ne comprenant pas vraiment ce qui lui arrive ! Son dernier souvenir, c'est cette fuite éperdue depuis la grotte des Brumes puis plus rien...
Soudain, elle se souvient de la balle qu'elle a reçue dans la hanche: Elle soulève sa chemise, regarde, touche mais il n'y a absolument rien...
C'est étrange...
Elle s'approche de la fenètre et regarde au dehors : la rue principale de Karlson City est animée comme à son habitude. Elle s'habille et sort de la chambre.

Drake marche dans la rue principale de Karlson City, se demandant pourquoi ses pas l'ont mené là. Comme pour lui répondre, Samuel, marchant à ses cotés, lui explique :
-"Tu ne t'es jamais dis que tu avais un "destin", des actes essentiels à accomplir ? C'est pour ça que malgré tout les risques que tu as pris, tu es toujours en vie..."
Drake ne veut même plus répondre à cette "vision" : l'homme noir l'exaspère de plus en plus mais il n'y a rien à y faire ! Alors qu'il se dirige vers le saloon, Drake croise un vieil indien qui le regarde fixement : Qihoa (Ivan Suerte) sent une présence malfaisante lorsque le pistolero le croise, une présence dont il connait bien l'origine...
Drake croise son regard et se sent étrangement "appaisé" et pour la première fois depuis longtemps, la présence de Samuel semble disparaitre de son esprit...
Le vieux sorcier reconnait le visage du pistolero: C'est celui de sa vision, il n'y a aucun doute...
Après un verre de whiskie, Drake décide de reprendre son chemin: Il remonte à cheval et quitte Karlson City car il n'a rien à faire là. Qihoa le regarde s'éloigner...

Sue a vu le vieux sorcier Anasazi : ils se connaissent ! C'est Kate McPherson qui le lui avait présenté ! La jeune femme va vers Qihoa, veut lui parler de la grotte des Brumes, de la menace qui pèse sur le monde...
Mais lorsque le vieux sorcier la voit, il comprend que les choses s'accélèrent, la Bête s'active ! Car il sait par ses visions que Sue devrait être morte...
Le cours du temps est en train de se liquéfier ! Le viel homme s'approche de Sue et lui dit:
-"Il faut que nous parlions !"
Dans le saloon, il y a une certaine effervescence dû aux cadavres que Doc Jones vient de laisser ! Ce dernier a de nouvelles quintes de toux ce qui ne l'empeche pas de fumer son cigare. Lorsqu'il voit Sue rentrer dans l'établissement accompagnée d'un viel indien, Doc se rémémore une époque heureuse, une époque où lui et la jeune femme ont eu une relation...
Avant cette fichue maladie...
La voir aujourdhui est à la fois étrange mais merveilleux aussi pour lui : le hasard les font se rencontrer de nouveaux alors qu'il est à l'aube de sa vie...
-"Sue..."
La jeune femme lève la tête et revoit celui qu'elle a aimé... Qu'elle aime toujours ! Mais leurs chemins se sont séparés car la jeune femme s'est lancée dans une quête au cotés de Kate et des autres, une chose qui changera le destin du monde assurément...
Elle s'excuse auprès de Qihoa et va rejoindre Doc. Le vieux sorcier esquisse un léger sourire : il n'y a aucun hasard en ce monde et dans les autres ! Cet homme serait donc le troisième membres du groupe...
Il ne manquerait plus que le dernier mais au combien important, Drake...
Le vieux sorcier invite Doc et Sue à le suivre jusqu'a son tipi, dans le désert, pour qu'ils puissent parler au "calme"...
Sue accepte, Doc, trop ravit de revoir la jeune femme accepte aussi. Les trois cavaliers quittent Karlson City à brident abattues.

Devant le feu à l'intérieur du tipi, Qihoa explique vaguement à Doc les choses :
-"Depuis des siècles, notre monde est le théatre d'une guerre sans merci, une guerre qui risque de détruire ce monde et les autres!"
Dès lors le viel indien lui parle des créatures aux casques de cristal, du peuple Anasazi, de la sinistre Confrérie des Capes mais aussi et surtout de l'Armée Céleste ! Sue se remèmore avec douleur la mort de Kate...
Doc a un sourire désabusé:
-"Et comment cette légende indienne se finit-elle ?"
Qihoa: -"Les Elus finiront par triompher de l'Armée Céleste dans un lointain siècle et le monde sera sauvé..."
Sue ne comprend plus vraiment :
-"Alors pourquoi tant de mystères ?"
Le viel homme devient sombre:
-"Car ce futur n'arrivera probablement jamais à cause de la "Bête de l'Outretemps"..."
Au plus loin de la mémoires collectives du peuple Hurois, il y avait une légende, celle de "Ma'heono Nêhe'éše", personification du Temps. Créer par les Grands Anciens, cette "bête" se devait de réguler le temps mais sans le pervertir. Lasse, les premiers hommes en profitèrent pour la transformer, jouant avec la linéarité du temps ! Le cours du temps changea, se désagréaja et finalement, mit en péril les hommes. Alors un groupe de guerriers décida d'aller enfermer cette bête loin des hommes pour que le temps suivent son cours "normalement". Sue s'intérroge :
-"La linéarité du temps ?"
Qihoa lui explique que chaque êtres vivants nait, grandit et meurt dans un cycle immuable...
C'est la linéarité du temps, allant toujours dans le même sens comme une ligne droite... Que se passerait-t-il si au contraire, on vivrait, naitrait et mourrait dans cette ordre là ? Le cours du temps se briserait sous ses dissgrétions répétés...
Et si le temps disparait, la vie aussi.
-"Et ces guerriers ont-ils "tué" cette bête ?"
Qihoa réplique:
-"Nul ne peut tuer "Ma'heono Nêhe'éše". Elle n'a ni début ni fin, elle "est", tout simplement!"
Il continue ses explications. Ces guerriers utilisèrent le seul moyen pour empecher sa pervertion par les hommes : l'enfermer au plus profond d'une montagne sacrée...
Mais ce fut une tache bien ingrate. Ces courageux guerriers furent "gommés" du court du temps, oubliés à jamais pour avoir fait cela...
Leurs sacrifices a permis aux autres de continuer à vivre mais eux, leurs âmes furent désagrégées comme le temps menacer de l'être...
L'Armée Céleste a su pour leur défaite dans l'avenir et se sont mis en quete d'un moyen de rectifier cela...
Et c'est comme ça qu'ils durent trouver la "Bête de l'Outretemps"...
Ils l'utilisent pour modifier le cours des choses ! Sue assure qu'il faut agir, les battrent peut-être ? Le viel homme assure que cela est impossible.
-"L'Armée Céleste ne peut être défaite que par les Elus et cela arrivera dans ce lointain siècle... Par contre, si on ne fait rien, l'Armée Céleste peut triompher dès aujourdhui grace à la "Bête"..."
Sue et Doc sont sous le choc, Qihoa continue :
-"Je vais partir pour commencer cette quête pour refermer les portes de la montagne sacrée et faire que "Ma'heono Nêhe'éše" ne soit plus une menace... Et j'ai besoin de trois autres personnes pour m'accompagner..."
Sue est prete à aider le viel homme, Doc ne croit pas un mot de cette histoire à dormir debout mais il est malade et surtout, il est bien décidé à passer le plus de temps possible avec Sue...

La piste semble infinie pour Drake lorsqu'il voit au loin un tipi...
-"Fais moi confiance, tu ne trouvera rien de bon là-bas !"
Samuel semble "étrange"... Et cela conforte Drake sans sa volonté d'aller dans cette direction ! Plus il s'approche, plus Samuel semble le laisser tranquille. Alors qu'il est presque au tipi, Qihoa en sort, suivit de Sue et surtout de Doc, qui a déjà son Colt en main. Le veil indien lui fait signe de baisser son arme : cet homme est le quatrième...
Le vieux sorcier s'entretient seul avec Drake, lui explique certaines choses. Etrangement, le pistolero n'est pas étonné.
-"Et Samuel ? Cet être qui me suit partout et que je suis le seul à voir ?"
Là Qihoa ne sait que répondre: C'est certe une "présence" malfaisante qui suit chaque pas de l'ancien pasteur mais qui n'est ni en lien avec l'Armée Céleste ni avec aucune chose qu'il connait...
Et d'une certaine manière, cela trouble le vieux sorcier au plus au point.

Alors que le soleil se lève, Qihoa, Drake, Doc et Sue quittent le petit campement du viel Anasazi pour commencer leur quête sur une route que lui seul connait. A travers des mesas labyrinthiques, le quatuor est conduit dans un immense désert de sable blanc. Au loin, on voit une immense montagne s'élever : c'est leur destination... Pour commencer ! Drake ne dit rien, repensant à ce que le vieil homme lui a dit. De plus en plus, il est sûr d'être "maudit" par des forces qui le dépassent ! Et tout ce qu'il espère, c'est que cette quête le mène vers le calme de la mort...
A moins que l'Enfer existe et auquel cas, ce ne sera pas de tout repos ! Sue voit au loin des silhouettes...
De nombreuses silhouettes !
-"Regardez!" s'écrit elle. Doc est pris d'un quinte de toux. En face une centaine de cavaliers arrivant à bride abattues, "chargeant" littéralement dans leur direction! Des seïdes de l'Armée Céleste ! Ils savent que le quatuor s'est engagés dans une quête qui pourrait les détruire pas maintenant mais dans le futur ! Et cela, ils n'en veulent absolument pas ! Drake sort sa Winchester, prêt à charger lui aussi ! Si Doc comme Sue tiennent fermement leurs armes, Qihoa lui s'apprete à utiliser les arts mystiques de la sorcellerie ! Les quatre personnes se regardent et ensemble, comme un seul homme, ils foncent vers la nuée de seïdes de l'Armée Céleste ! Drake vise, tir et tue, Qihoa se concentre psalmodie des mots et lance des éclairs rougéatres sur les cavaliers adverses ! les cadavres s'accumulent au passage des quatre, tel les quatre cavaliers de l'Apocalypse se précipittant vers leur destin!

Sur les hauteurs, Kora Sigh (Alexandra Kumar) est furieuse de voir ses hommes défait par ces "Elus"...
Lorsqu'elle voit Drake charger, un large sourire éclaire le visage de Kora : elle le reconnais ! La "Bête de l'Outretemps" le lui a montré ! Cet homme est "l'Elu des Ombres", celui qui menera l'Armée Céleste à la victoire...
Finalement, elle donne l'ordre de se replier : les laisser atteindre la montagne et là, l'Armée Céleste agira ! Pour s'emparer de Drake mais aussi et surtout pour éliminer les trois autres et les empêcher de refermer les portes sur la "Bête de l'Outretemps" mais surtout, s'emparer de l'homme qui pourrait les mener vers une victoire "définitive"...
Image
Avatar de l’utilisateur
Gérard Cousin
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 21103
Inscription : Mer Août 09, 2006 16:39
Localisation : Suresnes

Re: ** Western Union ** La Saga

Message par WB Entertainment » Ven Jan 25, 2013 0:13

Image

Western Union - Les brumes du temps
Ecrit par Larry Kwok, réalisé par Kat Hana, co-produit par Morcar Prod et WB Entertainment

Le fourgon roulait à vive allure en direction de l'Ouest, lorsque le passager assis près du chauffeur aperçut dans le rétroviseur un nuage de poussière au loin. Intrigué, il fixa la scène pour tenter de discerner de quoi il s'agissait. Après quelques secondes, il reconnut soudain un groupe de motards qui roulait dans leur direction et se rapprochait rapidement. Saisissant son fusil à pompe, il jeta un regard empli d'inquiétude en direction du chauffeur du fourgon. Nul doute qu'il s'agissait là des hommes dont leur avait parlé leur employeur, et qu'ils en avaient après leur cargaison.
Le fourgon accéléra, signe que leurs passagers avaient deviné qui ils étaient. Tenant fermement le guidon de sa moto, Drue (Reginald Attree) accéléra de nouveau, pour se rapprocher encore du camion, suivi de ses compagnons. A l'arrière de sa moto, Cally (Gaëlle Wilson) se tenait prête pour sauter à l'assaut du fourgon dès qu'ils seraient à sa hauteur. Un violent coup de feu retentit, et la moto près de celle de Drue quitta la route, le motard ejecté en arrière sous la force de l'impact du fusil à pompe. Le passager passait à l'attaque, déterminé à protéger son chargement. Drue échappa de peu au coup de feu suivant grâce à un habile coup de guidon, mais manqua de glisser sur la route. Accélérant à nouveau, il tenta d'approcher le véhicule par la gauche, mais ce dernier fit une embardée pour tenter d'entrer en colision avec le motard et s'en débarasser.
A droite, les compagnons Anasazi de Drue et Cally continuaient de maintenir l'attention du tireur de leur côté. Le motard fit alors un signe de tête à sa passagère qui comprit immédiatement ce qu'il envisageait de faire. D'un geste du poignet, Drue accéléra soudain, prenant le risque de se glisser à nouveau sur le côté du fourgon. D'un coup de volant, le chauffeut fit une nouvelle embardée qui vint heurter la moto. Le motard perdit alors le contrôle de son véhicule, et sa moto se coucha sur la route. Drue manqua de peu de passer sous les roues du fourgon, mais il avait laissé juste assez de temps à Cally pour que celle-ci saute sur le véhicule ennemi et s'y accroche.
Saisissant la poignée de la portière du fourgon, la jeune femme ouvrit violemment celle-ci sans laisser le temps au chauffeur de réagir. L'homme brandit alors un revolver et, tenant son volant d'une main, braqua son arme sur Cally. Avant-même qu'il ait pu tirer, cette dernière lui saisit le poignet et dévia le coup. Pendant ce temps-là, le passager du fourgon continuait de tirer en direction des autres motos, et avait fait deux autres victimes. Luttant contre le chauffeur, Cally parvint à lui faire lâcher son arme qui tomba à ses pieds, entre la pédale d'accélaration et le frein. D'un mouvement brusque, elle l'attrappa alors par le col de son blouson et le jeta hors du véhicule. L'homme tomba violemment sur la route, inconscient.
Suspendue à la portière, tandis qu'elle s'apprétait à monter au volant du fourgon qui fonçait droit devant lui sans chauffeur, Cally vit le passager qui, ayant abandonné les autres motards, se préparait à tirer dans sa direction avec son fusil à pompe. D'un geste, elle sauta à l'abri vers l'arrière du camion pour échapper au coup de feu. L'explosion de la vitre du véhicule, lorsque la portière se referma, lui indiqua qu'elle y avait échappé de peu. Mais soudain, voyant le fourgon qui fonçait droit vers un rocher, le passager bondit vers le volant pour prendre le contrôle du camion. Cally profita de l'occasion pour réouvrir la portière, se jeter sur lui et le désarmer à son tour. Une lutte acharnée démarra alors entre les deux adversaires, tandis que le véhicule venait d'éviter de justesse l'obstacle. Derrière, les compagnons Anasazi, rejoints par Drue qui avait remis sa moto debout pour reprendre sa course, observèrent alors le fourgon qui zigzaguait sur la route. Un coup de feu retentit, puis le fourgon ralentit doucement, sans aucun chauffeur pour accélérer.
Les motards approchèrent alors avec attention, attendant de voir de quoi il en était. Ils furent soulagés de voir enfin Cally s'extirper de la cabine du véhicule, et avancèrent alors vers elle. Lorsque tout le monde fut enfin près du camion, Drue ouvrit la porte arrière du véhicule de transfert, dans lequel devait se trouver l'homme qu'ils venaient libérer. En découvrant le camion vide, à l'ouverture de la porte, les compagnons Anasazi restèrent silencieux. Où était passé Tony ?

La musique du piano retentissait du saloon jusque dans la rue principale, tandis que la nuit était presque tombée. Lorsque le groupe d'hommes et de femmes pénétra dans l'établissement, un silence envahit momentanément la pièce, tout le monde sachant très bien pour qui travaillaient ces pistoleros. D'un signe de tête du patron, le pianiste reprit son travail et tous les clients se remirent à vaquer à leurs occupations. Passant près de la serveuse apportant de nouveaux verres aux joueurs de cartes qui étaient attablés près de l'entrée, James (Lucas Segel) avança vers le barman tandis que ses hommes se déployaient dans la pièce principale.
Masquant du mieux possible son malaise, le barman demanda au pistolero ce qu'il souhaitait boire, tout en sachant très bien que ce n'était sans doute pas pour cela qu'il était venu jusque là. James et ses hommes étaient au service de la "Celester & Co", une compagnie de transort dont les convois passaient régulièrement dans le coin, mais jamais les hommes au service de celle-ci ne s'arrêtaient là sans une raison précise. "As-tu vu Edouardo Tevez ces dernier temps ?" La question du pistolero imposait une réponse rapide et précise. Le ton n'était pas à la discussion. Qu'avait encore été faire Edouardo et ses hommes ?
Le barman bredouilla quelques mots incompréhensibles, ce qui agaça sérieusement James qui frappa du poing sur le comptoir et réitéra sa question. "As-tu vu Edouardo Tevez, oui ou non ?!" Le silence se fit de nouveau dans la salle, et tous les regards se tournèrent alors vers le patron et son "client". Evidemment, tous connaissaient la réponse puisque le dénommé Edouardo venait de monter quelques minutes à peine auparavant à l'étage avec l'une des serveuses. Mais personne n'osait encore dire un mot. James se retourna alors vers la salle et observa chacune des personnes présentes. Il remarqua alors le regard de Dona (Bella Sumi), la jeune serveuse, qui ne cessait de jeter des coups d'oeil discrets vers l'escalier menant à l'étage. Intrigué, James chercha Mattie du regard, mais ne trouva pas l'autre serveuse. Il comprit alors immédiatement de quoi il était question, et d'un geste de la tête, il ordonna à deux de ses hommes de monter. Clay (Marc Cassel) et Denton (Alec Matthews) se dirigèrent alors vers l'escalier, la main posée sur le révolver qu'ils portaient à la ceinture. Derrière le bar, le patron craignait déjà que tout cela ne tourne mal, et ne mette son saloon dans un sale état.

A l'étage, Edouardo (Leonardo Scherzo) avait déjà réenfilé ses vêtements. Après le gros coup qu'il avait réussi la veille avec ses compagnons, en braquant un convoi de la "Celester & Co", il avait décidé de s'offrir enfin un peu de bon temps avec Mattie (Ashley Brewster), sa serveur préférée, mais en entendant une première fois la musique s'interrompre au rez-de-chaussée, il avait été intrigué. La deuxième fois que celle-si s'arrêta, suivie par des cris, il comprit que quelque chose d'anormal se passait, et ordonna immédiatement à sa bien aimée de se rhabiller.
Etait-ce possible qu'on soit remonté jusqu'à lui ? Pourtant le hors-la-loi était persuadé d'avoir réussi un coup brillant avec les siens, et convaincu qu'on ne pourrait pas retrouver les auteurs de ce braquage. Malgré tout, il avait préféré ne prendre aucun risque. Jetant un coup d'oeil discret par la fenêtre, il avait observé des hommes postés à différents endroits autour du saloon, et avait rapidement reconnu l'une d'entre eux : Arizona (Cassandra James). Il savait trop bien pour qui elle travaillait, et avait alors compris que quelque chose dans son plan ne s'était pas passé comme il fallait. James était à ses trousses.

La porte de la chambre s'ouvrit violemment et claqua contre le mur, surprenant la serveuse qui poussa un cri aigü. Sans se soucier de rien, les deux hommes entrèrent dans la pièce et fouillèrent celle-ci de fond en comble. "Où est Edouardo ?" demanda Clay à Mattie. Allongée sur le lit, faisant mine d'être montée pour se reposer uniquement, la jeune femme feignit l'ignorance, mais le pistolero ne la crut pas. Elle n'était sans doute pas montée seule dans cette chambre, et si jamais son client se cachait, s'était qu'il avait quelque chose à se reprocher. Or les hommes de James savaient qu'Edouardo était celui qui avait dirigé ce braquage contre un convoi de leur patron.
Il ne leur avait pas fallu longtemps pour découvrir que Ray, l'un des proches amis d'Edouardo, avait en sa possession une grosse somme d'argent dont personne n'expliquait la provenance. Car à peine avait-il acquis son butin, ce dernier n'avait pas pu s'empêcher d'aller le jouer aux cartes contre des hommes qui avaient été surpris de découvrir tout ce qu'avait en sa possession un homme pourtant criblé de dettes de jeu. Ray avait mis quelques heures avant d'avouer son méfait, mais il avait fini par céder à la torture. A cette heure-ci, les vautours devaient sans doute déjà gratter ses os à la recherche de quelques bouts de viande restant. Mais avant de mourir, l'homme avait avoué que l'objet que recherchait James était en la possession d'Edouardo.

En apercevant les deux hommes de main descendre de l'étage accompagnés de la serveuse, le patron de l'établissement masqua le plus possible sa surprise. Où était passé Edouardo ? Comprenant que Clay n'avait pas réussi à mettre la main sur le voleur, James comprit que ce dernier s'était sans doute échappé par une fenêtre. Il fila alors vers la porte du saloon et ordonna à ses hommes à l'extérieur de rester à l'affut. Il ne pouvait pas être loin.
Caché sur le toit de l'établissement, Edouardo cherchait une faille dans le piège qui s'était refermé sur lui, pour pouvoir s'échapper. Mais James n'avait pas lésiné sur les moyens, et avait pris un grand nombre d'hommes avec lui. Il remarqua cependant soudain quelque chose d'étrange. Cet homme, là, posté près de la banque, tenait sa main sur sa hanche dans une position qu'il connaissait. Il s'agissait du signe que lui et ses compagnons avaient mis en place pour se reconnaître dans certaines situations. Les hommes de James étaient-il au courant de ce signe ? Etait-ce un piège ? Décidant de faire confiance à ses amis, qui n'auraient en aucun cas révélé ce signe, Edouardo fit un signe discret à l'homme, qui releva alors la tête. En apercevant le visage de Marcus (Bradley Howarth), le hors-la-loi fut soulagé.
Descendant du toit par un endroit discret situé face à la banque, Edouardo fila vers son ami, puis les deux hommes se glissèrent par les ruelles étroites pour quitter la ville. En apprenant que Ray avait été coincé par les hommes de James, Marcus avait décidé de retrouver immédiatement son ami pour l'informer de la situation, mais il était arrivé trop tard, James étant déjà sur place. Il s'était alors débarassé discrètement de l'un de ses hommes pour prendre sa place, dans l'espoir de permettre ainsi à Edouardo de s'en sortir. Un plan qui avait fonctionné à merveilles. Mais très rapidement, le pistolero allait s'apercevoir qu'un de ses hommes manquait. Ils ne devaient donc pas perdre de temps pour filer de là.
Non loin de la sortie de la ville, Marcus avait attaché deux chevaux. Les deux amis montèrent en selle et d'un coup de talon firent partir leur chevaux au galop. Des coups de feu retentirent immédiatement dans leur direction, et des balles sifflèrent près de leurs oreilles, mais heureusement aucune ne les atteint alors. Leurs poursuivants montèrent à leur tour sur leurs chevaux et se lancèrent alors à leur poursuite, menés par Stefanie (Tori Hunter), la fiancée de James. Mais après une longue course, les deux fuyards parvinrent enfin à les semer.

Epuisés, Edouardo et Marcus se posèrent enfin, pour analyser la situation. En braquant le convoi de la "Celester & Co" la veille, ils avaient été surpris de ne pas découvrir tant d'or que ça à son bord. Or les services de tous ces hommes qu'ils avaient vu en ville devait coûter à la société bien plus cher que ce que les deux voleurs lui avaient pris. Pourquoi donc leur accordait-on tant d'importance ? Etait-ce à cause de cet objet étrange qu'Edouardo avait découvert à bord du convoi ? Lorsqu'il avait mis la main dessus, il avait eut un présentiment étrange, comme si cet objet avait une grande valeur. Il n'avait pas encore eut le temps de le faire identifier par un expert, mais quelque chose lui soufflait à l'oreille que c'était pour ça que les hommes de James en avaient après lui.
Assis dans la grotte où ils s'étaient arrêtés, Edouardo eut une sensation étrange. Il avait l'impression d'être observé. Il sentait comme une présence près de lui, une présence familière. Evidemment, son ami était là, près de lui. Mais il sentait comme si quelqu'un d'autre était là, silencieux et invisible. Décidément, la situation lui paraissait vraiment étrange, et il ne comprenait rien à ce qui lui arrivait alors. Il n'avait pas conscience du tout de ce qui se tramait autour de lui. Car à travers les âges, il était en effet observé.

Debout dans la grotte de méditation indienne, John Drake (Alec Lederman) attendait d'avoir enfin des résultats. Après de longues recherches, il avait fini par mettre la main sur ce Tony (Leonardo Scherzo), descendant de celui qui par le passé avait volé à l'Armée Céleste quelque chose qui aurait pu faire basculer à l'époque leur combat contre les Anasazi. Enterré vivant dans la grotte des brumes suite à son affrontement face à l'Elue des Brumes, Drake n'avait pas asssité à la défaite de l'Armée Céleste qui avait eut lieu peu après. Lorsqu'il était parvenu à s'échapper de son tombeau de pierre, il s'était alors retrouvé seul avec son ami Samuel (Mark Bancou) .
Sur les conseils de ce dernier, il avait alors mis en place un nouveau plan, et avait recherché l'identité du descendant d'Edouardo, afin d'utiliser sur lui la méthode par laquelle son ami avait communiqué avec lui par le passé. A l'époque, Drake croyait avoir des illusions lorsqu'ils voyait et parlait avec ce Samuel. Il ignorait totalement alors qu'il s'agissait de son descendant qui, à travers les âges, communiquait avec lui grâce à une magie indienne pour le mener sur la voie qu'il devait prendre. Drake luttait alors avec d'autres Elus pour anéantir une puissance indienne, la Bête de l'Outretemps. Samuel lui avait indiqué comment faire pour acquérir l'immortalité, en acquérant le pouvoir de traverser les âges sans que le temps n'ait plus aucune influence sur lui. L'objectif de Drake avait alors changé. Car si comme ses compagnons il projetait de détruire la Bête de l'Outretemps, en secret il se préparait à absorber une partie de son pouvoir, afin que le temps n'ait plus d'impact sur lui.
En découvrant son véritable objectif, Sue et ses autres compagnons avaient alors tenté de l'arrêter, ce qui avait entraîné un effondrement de la grotte dans laquelle ils se trouvaient, celle abritant le Gouffre du Temps. Si ses compagnons avaient trouvé la mort dans cette grotte, lui avait acquis l'immortalité. L'ironnie de la situation fut qu'il avait pour la première fois à l'époque été enterré vivant dans cette grotte qui avait été son tombeau pendant de longues années, chose qui s'était répêté plusieurs siècles plus tard.

Après la disparition de la Bête de l'Outretemps, l'Armée Céleste avait trouvé un autre moyen pour faire basculer la bataille les opposant aux Anasazi en leur faveur. Mais au cours du transfert de cet objet, un hors-la-loi le leur avait volé, sans avoir conscience de ce dont il avait pris possession. Et malgré leurs efforts pour lui mettre la main dessus, ils n'y étaient pas parvenus à l'époque. Grâce à l'aide de son descendant, et de la magie des brumes du temps, Drake espérait donc découvrir où ce Edouardo avait caché cet objet, et peut-être pourquoi pas bouleverser le cours du temps en influençant ce hors-la-loi au travers de son descendant, Tony.
Pour le moment, les Anasazi ignoraient tout de son plan. Ils avaient découvert que Drake, qui était à présent leur seul ennemi, en avait après Tony, sans savoir aucunement la raison pour laquelle il le recherchait, et ils avaient tenté de l'empêcher de mettre la main sur lui. Grâce à une ruse, Drake les avait lancé à la poursuite du mauvais fourgon, et à présent, enfermés dans cette grotte de méditation indienne, ils étaient sur le point d'accomplir la mission qu'ils s'étaient fixés. Se tournant vers Tony, Drake observa ses réactions. L'homme semblait profondément endormi, un sommeil cependant agité, car il ne cessait de gémir et de bouger en tout sens.
Pendant ce temps-là, les capteurs posés sur son front analysaient les informations dans son sommeil, à la recherche d'éléments susceptibles d'intéresser Drake.

A travers les Brumes du Temps, Tony revivait le passé de son ancètre, et allait pouvoir révéler l'endroit où se trouvait l'objet que recherchait Drake, et peut-être même modifier le passé. S'il y parvenait, tout ce qui s'était déroulé depuis l'époque du Far-West serait alors bouleversé, et les cartes seraient totalement redistribuées.
Dans la grotte où Edouardo et Marcus étaient planqués, le jeune bandit se redressa soudain. Il craignait que James ne s'en prenne à Mattie McPherson pour tenter de savoir où il pouvait être allé se cacher. Or il ne pourrait pas supporter qu'on lui fasse du mal, à cause de lui. Saissisant l'étrange objet qu'il avait dérobé à la compagnie de transport, il cacha celui-ci au fond de la grotte, pour garder un moyen de négocier avec ses ennemis. Après ça, il se prépara à se remettre en route pour retourner faire face à James et ses hommes, et libérer Mattie et les autres habitants de la ville du joug de cet homme.
Tandis que le soleil se levait à l'Est, Edouardo et Marcus prirent le chemin du retour. Près d'eux, ils ne remarquèrent pas cette une étrange brume, ressemblant à un nuage de sable soulevé par les sabots de leurs chevaux, la silhouette d'un homme d'une autre époque, qui observait silencieusement leurs faits et gestes.
WB Entertainment
Avatar de l’utilisateur
WB Entertainment
Producteur d'exception
Producteur d'exception
 
Message(s) : 159
Inscription : Mer Juin 30, 2010 22:03

Re: ** Western Union ** La Saga

Message par PITBULL » Jeu Mars 14, 2013 14:51

Image

Western Union XIV : Redemption
Ecrit par Kelvin Pitbull et Nicolas Cier, réalisé par Carla Cerruti, produit par Pitbull Production

Un soleil rouge se lève dans le ciel de l'Ouest Sauvage, un vieil Indien regarde ce soleil qui se lève doucement, il sait ce que cela signifie. C'est un signe des grands esprits, du sang a coulé cette nuit, beaucoup de sang. Alors que le vent se met à souffler de plus en plus fort, une voix surgit de nulle part, une voix s'exprimant en langage indien, le vieil Indien semble terrifié par ce qu'il entend.
"Lorsque le temps se sera déchiré et que le futur ne sera jamais, les hommes aux casques de cristal fouleront de nouveau le sol des ancêtres afin de devenir les seuls rois de ce monde. Mais un homme au passé noir dominant le temps et en quête de pardon se dressera alors pour devenir celui qui sauvera les hommes avec l'aide de deux êtres que tout sépare."
Ce vieil Indien a bien raison d'être terrifié, bien qu'il sommeille un espoir comme la laisse indiquer la prophétie. Puis soudain le vieil homme entre en sorte de transe. Il voit ce qui s'est passé cette nuit.

Il voit celui qui est responsable de tout ceci, qui n'est autre que John Drake... Ayant convaincu Tony, le descendant d'Édouardo de pousser ce dernier à le libérer de son tombeau que formait la grotte où il avait été enseveli après la destruction de la bête de l'Outretemps, John Drake avait joué de sa fourberie et menti à Tony en lui faisant croire qu'il s'agissait là d'aider les Anasazis. Le vieux sorcier indien voit l'entrée de cette grotte, dans laquelle se trouve cet être au coeur sombre rongé par les ténèbres, littéralement explosée grâce à la dynamite d'Édouardo, il voit Drake qui tue Édouardo et les hommes de la Celester & Co qui poursuivaient le jeune homme.
Le vieil Indien voit également un médaillon tomber de la poche d'Édouardo alors que son corps sans vie s'écroule à terre, il voit John le prendre et de le mettre autour de son cou ainsi que cette explosion de lumière. Pas une explosion comme celle causée par de la dynamite, non. Une explosion qui fait naître une sorte de vague bleuâtre qui se met à parcourir un bon kilomètre avant de disparaître.
John est étendu sur le sol de la grotte, ce médaillon le vieil Indien le connaît car étant une relique Anasazi qui contient de la puissante et ancienne magie de sa tribu. Cette magie qui, combinée au pouvoir que Drake a pris à Ma'heono Nêhe'éše, l'a rendu plus puissant encore. En modifiant le cours du temps, Drake a ainsi effacé, sans le vouloir, le futur que tous auraient dû connaître, et changé la donne. Mais le vieux sorcier Anasazi se met à sourire, rien n'est perdu.


John Drake (Alec Lederman) se lève tant bien que mal, "Oh ... ma tête nom de Dieu", la seule compagnie qu'il ait eu lors de son réveil fut un violent mal de crâne. John regarde autour de lui, des cadavres qui ne sont plus que des os sont étalés un peu partout, "C'est quoi le délire ?" pense-t-il en se frottant le menton, sous ses doigts il sent une grosse barbe, devinant que ça fait quelques temps déjà qu'il est dans cette grotte, ses articulations semblent encrassées, rouillées.
Alors qu'il regarde plus attentivement un cadavre parmi les autres tout lui revient, Tony, cet Edouardo, la fusillade et ce médaillon. Drake met les mains à son cou, le médaillon y est mais il ne peut l'enlever, il semble collé à sa peau, le médaillon porte un symbole qui lui est totalement inconnu. Le cow-boy sort de la grotte pour faire face au désert aride dont la chaleur serait digne de celle des enfers, en s'aventurant dans ce désert sans fin John repense à tout ce qu'il a fait durant sa très longue vie, durant sa vie où il a enchaîné les mauvaises actions... inexplicablement il est pris de remords.

Dans le saloon d'une petite ville aux abords du désert la mélodie s'échappant par le piano retentit jusque dans la rue principale. Aquene (Jessica Cowens) est assise à une table, la jeune indienne semble chercher quelqu'un des yeux mais ce quelqu'un n'est pas encore arrivé, depuis tôt ce matin elle est assise là attendant l'arrivée de celui dont lui a parlé son père.
Alors que Aquene est perdue dans ses pensées, deux pistoleros se mettent devant elle, lui demandant ce qu'une sauvage pourrait bien attendre dans un saloon depuis autant de temps, ces deux pistoleros sont les frères Hooper, deux personnes peu recommandables et peu, ou pas du tout, intelligentes. Mais le manque d'intelligence n'empêche en rien une personne d'être bienveillante ou non et pour ces deux crétins ce n'est pas le cas. L'indienne regarde ses interlocuteurs avant de dire tout simplement, "Sauvage ? Peut-être. Mais je n'ai pas cette odeur de bison collée à ma peau.", la mélodie du saloon s'arrête nette laissant place à des rires moqueurs, des rires qui ne sont pas destinés à une "sauvage" mais bien à des blancs. Les deux frères se regardent, cherchant à comprendre le sens de sa phrase, Aquene sait bien qu'une fois qu'ils auront compris ce qu'elle leur a dit il vaudrait mieux pour elle être loin d'eux. Elle préfère alors quitter le saloon sous le regard malveillant des deux frères. Alors qu'elle entend la mélodie reprendre dans le saloon Aquene marche dans la rue principale, soudain les deux frères sortent furieux du saloon. Ils ont enfin compris, ces deux crétins, pense-t-elle en ne les regardant même pas, l'un des deux frères l'interpelle mais Aquene ne se retourne pas, encore plus enragé celui-ci dégaine son revolver et tire en l'air, Aquene s'arrête et se retourne leur faisant face.

John qui vient d'entrer à Rescue Town, nom donné à cette petite ville car la seule apparaissant à ceux ayant survécu au désert et voyant cette ville comme leur sauveuse, n'a rien perdu de la scène qui vient de se dérouler sous ses yeux. Il interpelle les deux agresseurs de la jeune indienne, leurd demandant ce qui se passe. Sans porter un seul regard à Drake, les Hooper lui disent que ce ne sont pas les oignons d'un blanc-bec avant de pointer leur arme sur Aquene, Drake interpelle à nouveau les deux hommes qui lui tournent le dos tout en glissant ses mains vers les crosses des deux revolvers qu'il a pris sur le cadavre d'un cow-boy se faisant bouffer par les vautours. Les deux frères se retournent en même temps, visant Drake, le regard noir. Les trois hommes se fixent du regard sous les yeux terrifiés mais fascinés des habitants de la ville et des habitués du saloon venus voir la scène. Soudain Drake dégaine et tire sur ses opposants, douze coups sont tirés, ne laissant aucune chance aux Hooper.
Il rengaine ses revolvers sous les regards hagards des témoins de ce duel avant qu'un tonnerre d'applaudissements ne vienne briser le silence. John est surpris par cette réaction, car il ne sait pas que cette ville était malmenée par les deux frères depuis pas mal de temps. Aquene sait que c'est de cet homme qu'il s'agit, c'est lui qu'elle attendait dans le saloon, cet homme qui vient de débuter sa rédemption.

James (Patrick Maidstone) a eut vent de ce mec qui a descendu les frères Hooper à Rescue Town. Bien qu'ils étaient deux sombres crétins, ils étaient fort utiles à la "Celester & Co" car acceptant de faire le mauvais boulot que d'autres refusaient. On n'abat pas un homme de James sans que "justice" ne soit rendue, surtout lorsqu'il s'agit de membres de la "Celester & Co" ! Mais ce qui le fout encore plus en rogne et l'enfonce encore plus dans une colère noire est la description de celui qui a buté les Hooper. Elle semble décrire le même bâtard qui a buté Édouardo Tévez et ses hommes dans cette putain de grotte il y a vingt ans... James n'a pas oublié le visage de ce taré quand il a foutu une bastos dans la gueule d'Édouardo et a commencé à flinguer un à un les poursuivants de celui qu'il venait de tuer froidement. Mais surtout il a tué Stefanie, sa fiancée de l'époque. James a pris la fuite cette nuit-là, avec pour but de chercher des renforts. Mais lorsque cette forte explosion est survénue depuis la grotte et l'a suivie de l'étrange vague bleuâtre qui semblait poursuivre James avant de disparaître soudainement, il avait compris qu'il ne pouvait y avoir aucun survivant. Il semble qu'il se soit trompé, alors qu'il écoute le récit de ce qui s'est passé par un habitant de Rescue Town il entend le mot médaillon, les inquiétudes de James ont donc bien lieu d'exister.
Alors qu'il appelle une femme se nommant Calamity (Enya Dudley), il range son revolver, dont le canon est encore fumant, alors qu'il vient de faire sauter la cervelle de cet éleveur de chevaux qui lui a dégueulé ce qui s'est passé à Rescue Town. Une jeune femme hispanique fait alors son entrée dans la pièce, "Je sais tout !", cette phrase semble avoir choqué Calamity qui regarde successivement le cadavre encore chaud qui se vide de son sang et James, craignant qu'il ait découvert ce qu'elle fait réellement à la "Celester & Co". Mais ce que lui dit James rassure la jeune mexicaine qui voit bien que James n'est au courant de rien la concernant.

John et Aquene sont partis de Rescue Town depuis trois jours maintenant, il ne sait pas pourquoi mais Drake sent qu'il doit suivre le chemin qu'il emprunte en ce moment même. Mais ce qui tracasse le plus John c'est bien le fait que Samuel se soit envolé, une bonne chose pour lui mais il n'est jamais loin bien que ça fasse assez longtemps qu'il ne l'ait plus vu.
Au fil des jours Aquene et John se sont mis à causer, la jeune indienne curieuse d'en savoir davantage sur celui qui lui a sauvé la vie des mains des frères Hopper, non pas par curiosité mais pour se faire une idée de celui dont son père lui a tant parlé, cet homme qui a changé le cours du temps. Bien entendu elle sait ce que John a fait durant son passé et son futur mais ce qu'elle veut c'est voir s'il serait honnête avec elle ou non.
John se met à raconter ce qu'il a partiellement vécu durant sa longue existence, "Je suis un ancien pasteur, dont l'attrait pour les femmes, l'alcool et les jeux d'argent m'ont définitivement fait quitter le chemin de la parole de Dieu. Depuis je n'avais cessé de m'enfoncer, tombant dans l'alcool. Mais surtout, tuer m'était devenu facile. Mais un soir, l'un des rares où j'étais lucide, je me suis rendu compte à quel point j'étais devenu un être vil et méprisable ... J'avais enfoncé mon six coups dans la bouche et j'ai failli presser la détente avant que Sam... avant que je me mette en tête de racheter mes actes envers lui avant de le rejoindre." fit-il en pointant son doigt vers le ciel tout en tenant les rênes de sa monture et sans regarder Aquene. Il n'allait pas lui raconter ce qu'il a fait ensuite, ces élus, cette prophétie, l'armée céleste et tout ce qu'il a vécu au cours de sa vie, elle le prendrait pour un fou.
Aquene regarde devant elle, la vision de ce qu'elle voit étant floutée par la chaleur étouffante du désert, puis elle regarde vers le soleil pensant à son père qui n'était autre que le grand sorcier des Anasazis avant qu'il ne soit tué mystérieusement ... étant fille de sorcier elle avait hérité de quelques dons dont celui de "voir" le futur mais étonnamment elle n'arrive pas à voir grand chose sur ce John Drake, rien d'autre que la mort.
Tandis que le duo continue son chemin dans le désert Aquene demande soudain si John croit aux légendes et aux prophéties, ce dernier sourit avant de dire, "Avant.", Aquene lui raconte alors la prophétie que lui a raconté son père il y a seize années de ça alors qu'il regardait le soleil se levait au bord d'une falaise. "Lorsque le temps se sera déchiré et que le futur ne sera jamais, les hommes aux casques de cristal fouleront de nouveau le sol des ancêtres afin de devenir les seuls rois de ce monde. Mais un homme au passé noir dominant le temps et en quête de pardon se dressera alors pour devenir celui qui sauvera les hommes avec l'aide de deux êtres que tout sépare.". Le sourire s'est effacé du visage de John qui est assez troublé par certains dires de cette prophétie, autant la jeune indienne aurait pu créer une légende de toutes pièces avec sa recherche du pardon pour autant elle ne peut savoir pour le pouvoir qu'il a acquis dans cette grotte, et grâce à ce médaillon. Aquene est satisfaite de la réaction de Drake, elle est maintenant sûre que c'est bien de lui qu'il s'agit.

Calamity chevauche vers Rescue Town, il faut qu'elle sache où l'assassin des Hooper se dirige. Enfin ça c'est la version officielle. Sa véritable raison de retrouver ce type est uniquement dûe au fait qu'il se trouve avec Aquene, "Je t'aurais petite salope." murmure-t-elle en donnant un nouveau coup d'éperon à sa monture.
En réalité Calamity ne fait pas parti de la "Celester & Co" mais d'une confrérie très ancienne qui n'a jamais cessé de lutter contre les Anasazis et ce en raison d'une rivalité encore plus ancienne qui trouva racine au coeur même d'une tribu indienne qui se sépara en deux et ce à cause de l'arrivée d'humains aux casques de critals sur Terre leur ayant fait part de la fin du monde. Les uns voulaient empêcher que cela arrive, les autres ne voulaient pas se dresser face à la volonté "divine". Naquirent alors les Hurois et les Imikois.
Une terrible confrontation eut lieu, les hurois exterminèrent les Imikois, enfin c'est ce qu'ils croyaient car un seul survécut et lorsque les Européens arrivèrent ce survivant transmis toutes ses connaissances sur les anciennes magies indiennes ainsi que sa mission à ces Européens qui fondèrent la "confrérie des Capes" qui allaient poursuivre la mission du dernier Imikoi.
Pourtant cette "confrérie des Capes" avait été annihilée par des soi-disant élus qui devaient empêcher le retour sur Terre de ces "divinités" et une nouvelle armée est née, "l'Armée Céleste" menée par James dorénavant. Enfin tout le monde croit à la destruction de la "confrérie des Capes" mais ce n'est pas le cas, ce n'est plus le cas... Revenus des limbes, le jour même où le cours du temps avait été modifié, les membres de cette confrérie, qui avaient tous été tués lors d'une bataille les opposants aux Anasazis, qui avaient trouvé une aide précieuse auprès des Commanches, des Apaches ainsi que des Sioux prirent cet inexplicable retour à la vie comme une seconde chance de ces divinités aux casques de cristal et ils apprirent de leurs erreurs afin d'agir dans l'ombre et de développer une certaine qualité pour l'espionnage et l'assassinat. Calamity croit en ces dieux, elle se voit investie d'une mission ayant pour but de faire revenir cette Terre à leurs "maîtres" légitimes.

Alors que la nuit pointe le bout de son nez, John et Aquene viennent de passer la pancarte indiquant leur arrivée à Fair City. Bizarrement le nom de la ville est barré avec de la peinture rouge et un nouveau nom a été écrit en noir, Fletcher City. Comme l'indique le nom de la ville, ou ancienne ville, celle-ci est juste, honnête, loyal enfin normalement. Alors que la jeune Indienne et le cow-boy en quête de pardon s'aventurent dans la rue principale ceux-ci s'arrêtent au saloon, dont la mélodie du piano résonne dans la rue, attelant leurs montures respectives avant d'entrer dans le bâtiment. À leur entrée la musique cessée et tous les regards se tournent vers le duo. John n'y fait pas attention contrairement à Aquene qui semble mal à l'aise ... Alors qu'ils avancent vers le comptoir où le patron les attend, ravi de voir de nouveaux clients, une main frappe les fesses de la jolie Indienne, celle-ci lui répond immédiatement avec un coup de poing en plein dans le nez. Furieux de se faire frapper par une sauvage l'homme se lève rapidement, faisant tomber sa chaise à terre, et tend sa main, prêt à frapper violemment Aquene. Mais John stoppe son bras en plein élan avant de lui fracasser le crâne sur la table où il jouait au poker avec ses "amis". Ceux-ci se lèvent comme un seul homme mais John reste calme, s'allumant une cigarette, "Vous feriez mieux de vous occuper du tricheur plutôt que d'un honnête homme qui vient de sauver votre argent." intrigués ils fouillent les manches de leur "ami" toujours assommé, et y trouvent des cartes. Furieux ils l'emmènent dehors où le goudron et les plumes l'attendent, candis John se remettent en route vers le comptoir.
Aquene est intriguée. "comment savais-tu ?", tout en buvant un bon whisky, John lui dit simplement que les jeux d'argent, ça le connaît, tout en fixant un jeune individu affalé à une table dans la pénombre.

L'ambiance est revenue à la normale mais une bande de cow-boys à l'allure de gringos entre dans le saloon. La mélodie s'arrête à nouveau mais cette fois-ci personne n'ose regarder ceux qui viennent d'entrer. Un noir (Benjamin Hughes) est à la tête de ces hommes. Voyant que personne n'ose lever les yeux vers lui à part John il s'avance vers lui. "Tu sais pas qui je suis, enfant de putain ?" John continue de boire son verre sans détourner le regard ce qui met l'inconnu dans une rage folle ... "Je suis Ben Fletcher ! Le shérif de cette ville, bâtard. Alors tu me dois le respect !" mais John ne laisse aucune expression ressortir de son visage, cependant il sait que ça va mal tourner. Ne reste plus qu'à savoir qui va agir en premier.
Fletcher renverse la table, ainsi que le verre de whisky que Drake venait de poser sur celle-ci, ce qui déplaît fortement à l'ancien pasteur qui lui envoie une puissante droite dans la gueule et dégaine ses six coups qu'il pointe vers les hommes de Fletcher tandis qu'Aquene pointe un couteau sous la gorge de Ben Fletcher. L'inconnu a également dégainé son revolver vers la bande Fletcher. Drake fait signe à Fletcher de se lever avant de lui dire de foutre le camp. Le shérif ramasse son chapeau à terre et lance un regard noir à Drake. "ce n'est pas fini, tu vas regretter ce que tu as fait aujourd'hui, étranger." les gens applaudissent, le patron en pleine euphorie accorde une tournée générale. John veut en savoir plus sur ce Fletcher et demande au barman de lui en dire plus, chose qu'il fait immédiatement. Le barman lui explique que Ben est arrivé en ville il y a un an maintenant. Il a tué l'ancien shérif et a pris sa place prenant ainsi le contrôle de la ville et tuant tous ceux qui se sont ligués contre lui. Ayant appris assez de choses John prend une chambre pour la nuit.
Alors que la nuit est bien avancée, Drake n'est pas encore couché, traînant dans la ville. Il se sent suivi depuis pas mal de temps. Se cachant derrière un mur à une intersection non loin de la bâtisse du croque-mort, il entend des pas approcher. Attendant le bon moment pour agir, il attaque, plaquant l'inconnu au sol. Là il se rend compte qu'il s'agit de cet inconnu qui n'a pas cessé de le regarder quand il était au saloon dans au début de la soirée et qui a également dégainer son revolver contre les hommes de Fletcher. John lui demande qui il est.
Ce jeune cow-boy est chasseur de primes, enfin était chasseur de primes... Le jeune homme a décidé de mettre fin à sa carrière suite à un contrat qui a mal tourné et qui le hante durant ses nuits. Il y a quelques semaines il avait pris une affiche collée à la gare de Karlson City, une affiche annonçant qu'un blanc avait tué un maréchal ferrant honnête. Or, en menant son enquête et en retrouvant cet homme il avait appris que ce maréchal ferrant avait violé et tué sa petite amie noire. Le seul crime de ce type avait été de faire justice.
Bien entendu il l'avait arrêté pour récolter la somme d'argent mais il l'avait regretté une fois qu'il l'avait livré au shérif de la ville qui l'a attaché à un cheval avant de lui mettre une claque afin qu'il galope. Ses crimes ayant été d'avoir couché avec une nègre et d'avoir tuer le meurtrier de celle qu'il aimait. L'ancien chasseur de primes est arrivé à Fair City quelques temps après que James Teach ai mis çà prix la tête d'un type ressemblant fortement à celui ayant mis à mal sans difficulté un tricheur dans ce saloon. James Teach est connu comme étant le dirigeant de la "Celester & Co", un homme sans pitié, un salopard de la pire espèce ... Alors si la tête de cet étranger est mise à prix c'est qu'il a eu les couilles de se mesurer à lui, l'ancien chasseur de primes étant en quête de pardon depuis son dernier contrat voit en lui un moyen d'accéder à ce pardon en l'aidant. John lui dit simplement qu'il n'a pas répondu à la question, alors l'inconnu déclare, "Je me nomme Jack McPherson, ma mère était une serveuse et s'appelée Mattie. C'est bon ?", John relâche son emprise en lui faisant signe que oui. De son côté Aquene avait observé la scène en secret, "La prophétie s'accomplie, le troisième a été trouvé. Le renouveau peut enfin avoir lieu." pense-t-elle avant de retourner vers le saloon.

Ben Fletcher fait des vas et viens dans la villa située sur la colline et dominant Fletcher City, "C'est qui cet enculé ?" hurle-t-i avant de lancer une chaise à travers la pièce et de reprendre ses vas et viens. Soudain une voix féminine se fait entendre dans la salle. "John Drake." Calamity se tenait à l'entrée du salon, personne ne l'avait vue ou entendue entrer dans la demeure de Fletcher qui regarde ses hommes en quête de réponse mais sans succès. La jeune femme reprit "Nous avons un ennemi commun, pourquoi ne pas nous entraider ?" Calamity regarde fixement Ben Fletcher alors qu'elle lui fait une offre qu'il ne pourra pas refuser.
Kelvin Pitbull, PDG de la Pitbull Production ainsi que fondateur et PDG de la Pitbull Production GM
Le Cinéma, un univers passionnant, une passion tout simplement !
Avatar de l’utilisateur
PITBULL
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 9294
Inscription : Sam Sep 18, 2010 12:48
Localisation : Gérardmerveille

Re: ** Western Union ** La Saga

Message par Gérard Cousin » Lun Fév 24, 2014 17:26

Image

Western Union XV : Adventus
Ecrit par Kelvin Pitbull et Nicolas Cier, réalisé par Carla Cerruti, produit par Gérard Cousin Prod

"Lorsque le temps se sera déchiré et que le futur ne sera jamais, les hommes aux casques de cristal fouleront de nouveau le sol des ancêtres afin de devenir les seuls rois de ce monde. Mais un homme au passé noir dominant le temps et en quête de pardon se dressera alors pour devenir celui qui sauvera les hommes avec l'aide de deux êtres que tout sépare."

Telle est la prophétie qui parvint à Nastas, un puissant sorcier indien qui n'était autre que le père de Aquene, mais elle semble plus compliqué qu'il n'y parait pour John Drake.
Ce dernier chevauche en compagnie d'une pistolero mexicaine et d'un cow-boy blanc n'ayant pas plus de 30 ans dans un désert sans fin ... il repense à cette prophétie ainsi qu'à Aquene et Jack. Tous deux furent tués par des membres de la Confrérie des Capes alors qu'ils chevauchaient à travers l'Ouest Américain afin d'empêché ces fous de faire revenir les hommes aux casques de cristal sur Terre.
Lorsque Aquene et Jack vinrent à mourir, l'ancien pasteur déchu s'était mis à se demandé si les hommes méritaient d'être sauvés de part leur ignorance et leur débilité. Bien entendu en mémoire de ses deux seuls véritables amis qu'il ai jamais connu il n'abandonna pas la quête qui lui avait été imposée, ce qui lui permit de rencontré Luisa et Leigh, ses deux nouveaux compagnons, que tout sépare également.
Luisa est mexicaine, têtue et impulsive qui ne cesse de contredire les ordres et remarques qu'elle reçoit tandis que Leigh est un américain, calme et intègre qui n'hésite pas à faire ce qu'il croit juste.
Deux personnages totalement opposés qui permettent de donné un nouveau sens à cette prophétie.
A ce combat.


John Drake (Alec Lederman) se tient debout dans une immense grotte, à ses côtés se trouvent Luisa Lopes(Gabriella Salazar) ainsi que Leigh Johnson (Arthur Schutzer), en face d'eux se trouve un artefact posé sur un rocher dont la face à été sculpté. La représentation de cette sculpture montre un homme à genoux face à un grand être de forme humaine dont la tête est orné par une sorte de casque, "Le voici." murmure John en souriant.
Ce puissant artefact doit permettre aux hommes aux casques de cristal de revenir sur Terre, toutes ses années de lutte contre cette menace, débutée avec Aquene et Jack, pourra donc se terminée.
John touche son torse, le médaillon, qu'il a obtenu bien malgré lui il y a trois ans maintenant, semble lui envoyé des décharges électriques ... comme pour le prévenir de quelque chose.
L'ancien pasteur n'a jamais pu déterminé si ce médaillon été indien ou non mais il lui a maintes fois sauvé la vie, que ce soit contre la Confrérie des Capes ou la Celester & Co.
Tandis que Leigh surveille leurs arrières, Luisa s'approche de John, "Je ne le sens pas ... on ne devrait pas y touché John.", Drake aussi n'est pas confiant face à cet objet ... si il a été créée par les hommes aux casques de cristal qui sait ce qui leur réserve ?
Soudain des coups de feu retentissent, une balle atteint le jeune cow-boy à l'épaule avant qu'il ne risposte en abattant plusieurs tireurs. La Confrérie des Capes a retrouvé leur trace, sans réfléchir John tente de s'emparé de l'artefact mais à peine a-t-il mis sa main dessus qu'il est pris de convulsions. Une forte décharge électrique se dégage de l'objet qui doit permettre aux hommes aux casques de cristal de revenir sur Terre, puis Drake tombe à terre, inconscient.
Leigh s'avance vers lui et le relève malgré la forte douleur qui se dégage de son épaule. Ils ne peuvent resté dans cette grotte, les membres de la Confrérie sont trop nombreux !
Ces derniers se lancent à leur poursuite mais ils sont rapidement stoppés dans leur élan par une jeune hispanique (Lolà Gutierrez), "Mais Francesca ! Nous pouvons mettre fin à leur existence, jamais plus ils ne se mêleraient de nos plans !" rétorque l'un des hommes de cette dernière.
Ce qui lui vaut une balle entre les deux yeux de la part de Francesca. La belle hispanique s'approche de l'artefact avant de tendre doucement ses mains pour le retiré de son socle rocheux, bientôt le retour de leurs maîtres sera réalité.

Leigh et Luisa chevauchent rapidement tandis que Drake est toujours inconscient, posé sur le train arrière du cheval de Leigh, il faut qu'ils trouvent de l'aide au plus vite ! Comment se fait-il que John a été pris de convulsions ? Comment se fait-il qu'il ai perdu connaissance ? C'est incensé !
Alors que tout espoir de trouvé de l'aide dans ce désert commence à quitté la jeune mexicaine et Leigh ils aperçoivent une modeste bâtisse au loin, sans réfléchir ils se mettent à avancé vers sa direction.

John marche, seul, dans un désert brûlant.
Où sont Luisa et Leigh ? Pourquoi est-il dans ce désert ?
Alors qu'il semble marché depuis des heures, il aperçoit une ville devant lui, se mettant à courir tel un forcené Drake ne pense qu'à une chose : boire.
Mais pourquoi cette envie de boire Drake ? déclare une voix surgissant de nulle part. John regarde autour de lui, cherchant qui aurait bien pu déclaré cette phrase, mais sans succès.
Alors qu'il se remet à marché vers la ville, son envie de boire revient soudainement.
Ivrogne ! chuchote une voix derrière lui.
"Non !" hurle John en se retournant rapidement tout en dégainant ses colts mais la surprise et la stupeur font qu'il tombe à genoux immédiatement après s'être retourné.
En face de lui se tient un noir (Axel Winthorp) vêtu d'un cache-poussière en cuir et souriant comme si il venait de retrouvé un ami de longue date ... "Toi." chuchote John décontenancé par ce qu'il voit.
"Et oui ! Moi ! Moi, Samuel ! Ton vieil ami ! Tu croyais vraiment que tu allais te débarrassé de moi mon vieux ? Voyons, voyons, John ... je fait parti de toi. A vrai dire je suis toi mon vieux.", Drake ne sait plus quoi dire ... comment se fait-il qu'il soit de retour après toutes ces années ? Comment ?!
"Bon je dois avoué qu'à un moment j'ai vraiment cru que je n'allais plus te voir. Ca fait presque 4 ans que l'on s'est perdu de vue ... ce n'est pas rien, on a du temps à rattrapé tous les deux ! Viens je te paye un verre, on parlera du bon vieux temps." déclare-t-il en passant à côté de John avec un grand sourire.

Leigh, Luisa et le corps inconscient de John ont trouvé refuge chez un certain Ed Garner (Michael Cannon), une force de la nature ancien sergent dans la cavalerie américaine il a vécu parmi les indiens durant près d'une trentaine années.
C'est seulement auprès du peuple Anasazi que Ed Garner a réellement appris à vivre ... il s'est fait passé pour mort afin que l'armée ne vienne pas lui cherché des poux. Et au fil des années Ed fut considéré comme l'un des leurs et fut mis au courant de la prophétie de Nastas sur ces hommes aux casques de cristal et à la vue du médaillon de Drake il ne lui a pas fallu longtemps pour connaître son identité : l'élu maudit.
Luisa lui a demandé si il pouvait lui venir en aide mais bien entendu Ed ne peut rien faire pour l'élu maudit ... c'est un combat intérieur contre lui-même que lui seul pourra remporté ou non. Luisa regarde le corps de John ... elle espère tellement qu'il revienne à lui ! Sans lui ils ne pourront pas y arrivé ... sans lui, Leigh et elle ne pourront continué la lutte ensemble.
Depuis qu'ils se connaissent ils n'ont jamais su réellement s'entendre, Luisa est une ancienne chasseuse de primes se foutant bien de ceux qu'elle abat avec son colt tandis que Leigh est un ancien adjoint au shérif, un homme de loi avec des valeurs et des principes ... ils sont totalement opposés.
Luisa respecte Leigh pour ça, les hommes avec des principes se font rares, mais ils ne pourront faire équipe sans John ... si il ne revient pas à lui alors ils continueront la lutte chacun de leur côté. Si John ne revient pas à lui, les hommes sont condamnés.

Francesca entre pressement dans une salle, en face de la jeune hispanique se tient un homme d'une quarantaine d'année avec une barbe de plusieurs semaines bien taillée, ce dernier n'est autre que William Dafoe (Avi Elias), le dirigeant de la Confrerie des Capes.
En voyant Francesca qui s'avance vers lui, William ne tarde pas à comprendre qu'elle a réussi à mettre la main sur l'artefact, une victoire pour la Confrérie des Capes qui attend ce moment depuis tant d'années ... enfin elle va pouvoir se détachée de la Celester & Co ou plutôt de l'Armée Céleste ... enfin l'arrivée de leurs maîtres va voir le jour !

Jim Finnigan (Paulo Fischer) a eu vent de l'échec de John Drake et de ses larbins, c'est une sombre nouvelle.
Depuis la mort de son père, tué par ce John Drake, c'est lui qui dirige la "Celester & Co" et depuis qu'il est à sa tête il s'est toujours demandé si la "Confrérie des Capes" avait réellement disparue ou bien si elle avait subsisté comme le supposé son défunt père.
Cette Confrérie est très ancienne. La légende raconte que des hommes aux casques de cristal étaient descendu sur Terre afin de prévenir les hommes d'un grand danger qui viendrait à bout des hommes et de leur monde, une tribu indienne qui avait été prévenue par ces êtres venus d'ailleurs virent une rivalité naître au sein de leur tribu qui se sépara en deux. Les uns voulaient empêcher que cela n'arrive tandis que les autres ne voulaient pas se dresser face à la volonté de ces "dieux". Naquirent alors les Hurois et les Imikois.
Une terrible confrontation eue lieu, les Hurois exterminèrent les Imikois, enfin c'est ce qu'ils crurent durant des années puisqu'un seul et unique survivant Imikoi subsisté. Et lorsque les Européens arrivèrent ce survivant leur transmis toutes ses connaissances sur les anciennes magies indiennes ainsi que sa mission. La "Confrérie des Capes" vit alors le jour !
Pourtant cette "Confrérie des Capes" fut annihilée par des soi-disant élus afin d'empêcher la venue de ces divinités sur Terre et une nouvelle armée jaillit de leurs cendres, "l'Armée Céleste" menée par Jim désormais.
Personne ne sait comment mais cette "Confrérie des Capes" est revenue des limbes, le père de Jim disait toujours que c'était de la faute de ce John Drake et d'un médaillon aux pouvoirs surpuissants.
Jusqu'à présent Jim pensait que ce n'était que des légendes mais si cet artefact existe ce n'est sûrement pas le cas. Et c'est pourquoi Jim a embauché le meilleur mercenaire afin de reprendre cet artefact et d'éliminé John Drake, ce pistolero se nomme Bill Gate (Dale Brown).

John se tient en face de Samuel tandis que ce dernier lui sert un verre de whisky, le saloon est vide mais une mélodie semble retentir doucement dans la pièce.
"Tu reconnais cette mélodie John ?", tout en regardant son verre Drake lui répond que non, "Ca ne m'étonne pas." dit-il dans un soupir avant de poursuivre, "Cette mélodie est celle qui retentissait le soir où tu as voulu mettre fin à tes jours John ! Ah c'est sûr que ça remonte ... mais je pensais que tu t'en souviendrais puisque c'est moi qui t'avais sauvé la vie à l'époque ! N'as-tu pas soif John" déclare-t-il alors qu'un sourire malveillant ne vienne se dessiné sur le visage de Samuel mais alors que John s'apprête à prendre le verre Drake regarde fixement Samuel, "Pourquoi m'avoir empêché d'appuyé sur cette détente ?" déclare-t-il en éloignant sa main du verre de whisky et faisant disparaître le sourire du visage de Samuel, "Ton heure n'était pas venu John, il te fallait encore joué un rôle dans ce monde.", "Et suis-je mort à présent ?" demande aussitôt John en fixant son vieux démon dans les yeux qui lui répond d'un signe de tête négatif.
Sans hésité John se lève et marche vers la sortie du saloon, "Tu n'es pas mort John mais ça ne saurait tardé. Ton heure est proche mon vieux." affirme Samuel derrière lui mais lorsque l'ancien pasteur se retourne ce dernier a disparu.
Alors qu'il marche dans la rue principale de la ville fantôme, John croise le chemin d'un vieil homme (Klaus Keith), cette homme Drake le connait bien ... c'est un vieil ami de l'époque où il partagé la voix de Dieu, Drew qu'il s'appelle, "Je suis là pour te guidé John." déclare Drew en souriant, un sourire bienveillant.
Samuel regarde John s'en allé, il sait pertinemment que ce dernier devra sacrifié sa vie pour sauver celle des hommes ... et il sera là pour accueillir son vieil ami lorsque ça arrivera.

William Dafoe se tient à genoux devant un être mesurant près de 2 mètres, habillé de façon étrange ... une longue robe semblant être faite d'or tandis qu'un casque de cristal orne son crâne (Karl Fitzgerald), ce dernier regarde attentivement autour de lui. William ne s'attendait pas à ce que l'artefact ne permette à une seule de ces divinités de revenir ... et il ne s'attendait pas du tout à ce qu'il soit métisse !
Comment se fait-il qu'un nègre soit une divinité ? Etaient-ils les maîtres comme le sont les blancs actuellement ? Les blancs étaient-ils leurs esclaves comme le sont les nègres actuellement ? Impossible selon William.
L'Homme au casque de cristal s'avance doucement vers ce dernier, il le regarde attentivement, "As-tu les 6 artefacts restants ?" demande-t-il d'un ton froid. Ne comprenant pas de quoi il parle William répond que non, l'homme au crâne de cristal se met alors à soupiré longuement...
Image
Avatar de l’utilisateur
Gérard Cousin
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 21103
Inscription : Mer Août 09, 2006 16:39
Localisation : Suresnes

Suivant

Retour vers Gerardmerveille

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Majestic-12 [Bot] et 14 invité(s)

cron