Séances de ratrapage à la maison

Pour parler du tout sauf de cinejeu !

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Gérard Cousin » Jeu Août 16, 2018 16:06

La Grande Divine a écrit :Et dire qu il avait fait L AILE OU LA CUISSE qui lui par contre n a pas pris une ride.

Pour La Zizanie, autre film de Zidi avec de Funès, on peu pas en dire autant! :mrgreen:
Mieux vaut être une Reine faible mais libre plutôt que d'être le pion d'un gigantesque empire...

Image
Avatar de l’utilisateur
Gérard Cousin
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 20836
Inscription : Mer Août 09, 2006 16:39
Localisation : Suresnes

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Morcar » Dim Août 26, 2018 14:32

Avec l'annonce récente de la mise en chantier d'un nouveau "Robocop 2", j'ai eu envie de revoir la trilogie existante, et de découvrir le remake sorti il y a peu. Mais rien qu'une fois la trilogie terminée, on se demande quand même vraiment pourquoi on veut à tout prix nous ressortir ce personnage des tiroirs...

Image
Synopsis : A la mort de l'agent Murphy, la société de sécurité OCP utilise son corps pour un projet de "super flic" et crée Robocop. Alors que la police de Détroit est en grève, et que la criminalité ne cesse d'augmenter dans la ville, la société de sécurité espère bien faire revenir l'ordre à Détroit grâce à Robocop. Et parmi tous les criminels qui hantent la ville se trouvent ceux qui ont tué Murphy.
Mais Robocop n'est-elle réellement plus qu'un robot composé de composants humains, ou bien l'esprit de Murphy est-il toujours vivant dans le robot ?

Avis : Il faut déjà l'avouer, même si le premier film "Robocop" est le meilleur de la trilogie, ça n'est pas pour autant un chef d'œuvre inoubliable. Beaucoup plus sombre et violent que les autres, il abuse un peu trop de cette violence justement. Verhoven multiplie les scènes sanglantes et dégoutante juste pour choquer.
L'histoire de ce robot, qui n'est pas uniquement une machine mais a conservé l'âme de l'homme à partir de qui il a été conçu, est intéressante, mais les personnages sont pour beaucoup caricaturaux, en premier lieux ce groupe de bandits qui n'ont d'autre objectif que de tout détruire, tirant même au bazooka dans leurs propres voitures, mais aussi ce numéro 2 pourri de l'OCP.
Tout ça est mis en scène dans un univers poussif où on veut nous faire croire que la violence est telle qu'on dévalise tous les magasins etc... Mais cet univers est totalement incohérent et exagéré. Ca m'a fait penser d'une certaine manière à l'univers de Mad Max, totalement exagéré et con, peuplé d'abrutis tous plus cons les uns que les autres.
Et bizarrement, on va se rendre compte avec les volets suivants que cette franchise a suivi le même chemin que celle porté par Mel Gibson.

Synopsis : Pour faire face à la criminalité de Détroit toujours grandissante, et lutter notamment contre une "secte" d'adepte à une nouvelle drogue nommée "Nuke" menée par un dénommé Cain, l'OCP a lancé le projet d'un nouveau Robocop, qui n'aurait pas les failles humaines du premier, mais elle peine à trouver un bon sujet pour le concevoir.

Avis : Prenez l'univers du premier film, et poussez le concept encore plus loin avec une sorte de gourou de secte totalement surjoué, un groupe OCP encore plus pourri qui veut carrément prendre le pouvoir de la ville, et vous obtenez "Robocop 2". Si le premier ne brillait déjà pas par une grande finesse d'écriture, cette suite est encore pire, et multiplie encore les clichés, allant jusqu'au gosse de 10 ans dealer qui
Image
devient carrément une sorte de chef mafieux. On se croirait presque devant une parodie à la "Austin Power".
Le film, qui réunit une bonne partie du casting du précédent volet, tente encore de jouer sur la surenchère de violence, dans ce monde presque apocalyptique où seule la ville de Détroit semble être la proie de ces criminels, le reste du monde semblant ne pas exister. Les personnages sont encore plus caricaturaux que dans le précédent volet, faisant évoluer la franchise un peu comme l'avait fait "Mad Max". C'est surjoué et écrit à la truelle.
Mais pas pour autant très loin du premier volet. Le niveau de base de la franchise n'était déjà pas nécessairement du haut niveau, et cette suite flirte avec son prédécesseur, ce qui ne sera pas le cas du volet suivant.

Image
Synopsis : Rachetée par une firme japonaise en attente de résultats, l'OCP a désormais pour objectif de bâtir une nouvelle ville là où se trouve actuellement Détroit, et doit donc dans un premier temps évacuer les habitants qui résistent et ne veulent pas partir. Si la société a créé pour cela une escouade, elle compte également utiliser Robocop, qui lui appartient toujours, pour aider ses hommes.

Avis : Dès le début du film, on s'aperçoit que ça va être encore plus mauvais que les deux précédents. Tout est cheap à l'écran, des costumes aux décors. Les personnages sont encore plus surjoués que dans les précédents films. On a même le droit à des punks complètement WTF, n'ayant rien à envier aux ahuris de l'univers de Mad Max.
Dès la scène d'introduction, on a le droit à l'histoire de la pauvre petite fille, a priori experte en informatique, séparée de ses parents par les méchants de l'OCP, et qui se retrouve embarqués au milieux des rebelles qui ne veulent pas quitter leur quartier. Evidemment, cette gamine d'à peine dix ans est capable de pirater jusqu'au matériel le plus sophistiqué de l'OCP avec un pauvre ordinateur portable (une sorte de valise qu'elle ballade partout).
Le méchant du film, surjoué comme jamais, n'est
cette fois qu'un simple humain, mais il est secondé par une sorte de cyborg asiatique maniant le sabre, ayant pour mission de s'occuper de Robocop qui évidemment s'est retourné contre l'OCP. Tout ça pour arriver à un face à face mou du genou et totalement mauvais, et un final encore plus mauvais. Et pour couronner le tout, on nous transforme Robocop en une sorte de super-héros, capable de remplacer sa main par une sulfateuse ou un canon, et même capable de volet en fin de film.

Le film, comme le précédent a été écrit par un certain Frank Miller, considéré par certains comme un petit génie dans tout ce qu'il fait. Ben franchement, de lui je connais ces deux Robocop, Elektra et Sin City. Autant dire qu'il n'y a pas grand chose de brillant dans sa filmographie. "Sin City" était un peu original dans son genre, mais loin d'être un chef d'œuvre. Quand au reste...
Si l'acteur qui incarnait Robocop a refusé de reprendre son rôle une troisième fois, on ne s'aperçoit pas trop de ce changement. Mais on retrouve autour de lui plusieurs visages présents dans la franchise depuis le début, notamment celle qui incarne Lewis, la co-équipière de Robocop qui n'a jamais été de très grand intérêt dans le film, mais est ici en plus tuée, pour pousser encore un peu plus loin le concept du robot humain qui ressent des émotions. Mais là encore, c'est très mal fait.

Tout est mal écrit. Les répliques sont bidons. Les personnages sont mauvais. Il n'y a franchement rien à sauver dans ce film qui n'est même pas drôle. Mais surtout, quand on finit cette trilogie, on se demande finalement pourquoi ce personnage a réussi à passer les années ainsi, en ayant le droit à une série télé, un reboot, et bientôt une nouvelle suite.
Parce que franchement, le personnage en lui-même n'a finalement pas grand chose d'intéressant, et passé le concept intéressant de l'humain qui reste humain malgré le fait qu'il ait été robotisé, on a fait le tour du sujet. Donc est-il vraiment nécessaire de continuer à le faire revenir ainsi sur les écrans ?
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23629
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Gérard Cousin » Dim Août 26, 2018 14:58

Je suis assez d'accord avec tes avis sur les 2 et 3 mais sur le 1 pas vraiment: Tu semble avoir oublier une composante essentielle... :wink:
Morcar a écrit :L'histoire de ce robot, qui n'est pas uniquement une machine mais a conservé l'âme de l'homme à partir de qui il a été conçu, est intéressante, mais les personnages sont pour beaucoup caricaturaux, en premier lieux ce groupe de bandits qui n'ont d'autre objectif que de tout détruire, tirant même au bazooka dans leurs propres voitures, mais aussi ce numéro 2 pourri de l'OCP. Tout ça est mis en scène dans un univers poussif où on veut nous faire croire que la violence est telle qu'on dévalise tous les magasins etc... Mais cet univers est totalement incohérent et exagéré.

Et oui, c'est exagéré car tel Starship Troopers (du même scénariste, Ed Neumeier, et du même réalisateur, Paul Verhoeven), c'est avant tout une "satire" de l'Amérique, pas autre chose!
A aucun moment, il n'a été question d'une univers "réaliste" (ce qui n'aurait pas de sens vu l'histoire de base avec un homme dont le cerveau a été transféré dans un robot... :lol: )
Et c'est une satire vraiment réussit et qui à mon sens, et n'est pas "culte" par hasard! :wink:

Morcar a écrit :Le film, comme le précédent a été écrit par un certain Frank Miller, considéré par certains comme un petit génie dans tout ce qu'il fait. Ben franchement, de lui je connais ces deux Robocop, Elektra et Sin City. Autant dire qu'il n'y a pas grand chose de brillant dans sa filmographie. "Sin City" était un peu original dans son genre, mais loin d'être un chef d'œuvre. Quand au reste...

Euh oui mais non! :mrgreen:
Frank Miller (surtout connu pour son fameux Dark Knight) s'est vu commandé un scénario pour Robocop 2 car Orion voulait une ambiance proche de son Dark Knigt pour ce deuxième opus.
Miller fit le job mais ça n'a pas cadrer avec ce que voulait Orion. Le scénario a été profondément modifié par d'autres et au final, n'a plus grand chose à voir avec le script de Miller.
Mais impossible, selon les règles syndicales en vigueur, de faire retiré son nom du poste de "scénariste" de Robocop 2! (Chose qui est arrivé à Tarantino pour Tueurs Nés où malgré un procès, son nom est rester comme "scénariste!)

Tu va me dire: Pourquoi avoir fait le 3 alors? :lol:
En fait, il n'a rien fait... ^^
Mais comme Orion a réutiliser des pans de scénario écrit par Miller mais non-utilisé pour le 2 puis les as fait modifiés, son nom apparait néanmoins à cause des règles syndicales! :lol:
Orion a voulu capitalisé sur Miller car son nom, dans les 80's et les 90's est synonyme de "badass", de créativité "dark", à cause de Sin City, etc...

Pour finir, je te rejoins néanmoins sur l'inutilité d'un "vrai" Robocop 2 fait maintenant: Le premier film est une satire mais cela ne peut pas fonctionner de nos jours! (déjà y'a 20 piges, Starship Troopers a bidé alors que la démarche été la même!)
Un remake comme celui du Brésilien ou une suite, à mon sens, n'a aucun sens concernant cette franchise dont le film est un monument 80's mais ne peut fonctionner de nos jours... :arrow:
Mieux vaut être une Reine faible mais libre plutôt que d'être le pion d'un gigantesque empire...

Image
Avatar de l’utilisateur
Gérard Cousin
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 20836
Inscription : Mer Août 09, 2006 16:39
Localisation : Suresnes

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Morcar » Lun Août 27, 2018 10:06

Gérard Cousin a écrit :Et oui, c'est exagéré car tel Starship Troopers (du même scénariste, Ed Neumeier, et du même réalisateur, Paul Verhoeven), c'est avant tout une "satire" de l'Amérique, pas autre chose!

Une satire franchement pas subtile, quand même. A ce rythme là, moi aussi je peux te faire un truc du même genre. C'est de la satire/caricature faite à la truelle quand même. Mais en effet, on peut le comparer à Starship Troopers. C'est aussi subtile... :roll:

Concernant Miller, j'avais bien lu ces histoires de désaccord entre le scénariste et la prod (c'est son scénario qui va être repris pour le nouveau 2 ?) mais je voudrais bien l'entendre s'il avait fait autre chose de bien dans sa vie. Mais tous les films auxquels il a participé son du même niveau. Donc bon...
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23629
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Gérard Cousin » Lun Août 27, 2018 14:14

Morcar a écrit :Une satire franchement pas subtile, quand même. A ce rythme là, moi aussi je peux te faire un truc du même genre. C'est de la satire/caricature faite à la truelle quand même. Mais en effet, on peut le comparer à Starship Troopers. C'est aussi subtile... :roll:

Les 80's et l'ère Reagan, c'est pas ce qu'on peut appelé de la subtilité non-plus! :mrgreen:
Robocop est un produit de son époque! :P

Morcar a écrit :Concernant Miller, j'avais bien lu ces histoires de désaccord entre le scénariste et la prod (c'est son scénario qui va être repris pour le nouveau 2 ?)

Non, je ne pense pas qu'il soit impliqué dans ce "nouveau" numéro 2 vu que les scénaristes seront ceux du 1er et de Starship Troopers! :lol:

Morcar a écrit :mais je voudrais bien l'entendre s'il avait fait autre chose de bien dans sa vie. Mais tous les films auxquels il a participé son du même niveau. Donc bon...

:shock:
Faut pas oublier que c'est un des auteurs de comics les plus originaux et qui a révolutionné Batman!
Sa reprise de Daredevil dans les 80's (dont la S1 de la série Netflix a tout repompé y comprit le fait qu'il n'ait pas le "costume") Miller a aussi créer La Main pour Marvel ainsi que le personnage d'Elektra.

Sa reprise de Batman (dont le fameux "Year One" qui a été totalement repompé pour Nolan pour Batman Begins) mais concernant Batman, le truc le plus connu de Miller, c'est "The Dark Knight Returns", roman graphique hyper célèbre et dont les histoires ont été repompé par Nolan pour The Dark Knight et pour Dark Knight Rise alors que Zack Snyder a lui aussi pioché allégrement dedans pour son Batman vs Superman (et notamment tout ce qui concerne la défiance entre les deux héros et le combat avec Batman en armure)
Il est le créateur et auteur de "Sin City" ou de "300" (dont est tiré le film de Snyder)

Mais ses "tentatives" à l'écran sont... pas forcément hyper réussies!
Les deux Sin City (où il est co-réa avec Rodriguez, ce qui a valu une exclusion de Rodriguez de la Guide des Réalisateurs car co-réalisé un film avec un autre réalisateur, déjà c'est interdit sauf autorisation spéciale, alors co-réalisé un film avec quelqu'un qui n'est pas réalisateur, c'est formellement interdit! :lol: ) se tiennent à peut près car on sent bien que le gros du job est fait par le Texan et pas par Miller...
Mais sur The Spirit, adapté de vieux comics des années 30-40, Miller est solo au scénario et à la mise en scène et c'est... une catastrophe! :lol:
Car oui: On peut être un auteur et dessinateur de comics qui a révolutionné le genre sans pour autant être capable de bien réalisé un film, de dirigé des acteurs ou juste d'écrire un scénario qui se tient un minimum tant les deux médias sont différents! :P
Mieux vaut être une Reine faible mais libre plutôt que d'être le pion d'un gigantesque empire...

Image
Avatar de l’utilisateur
Gérard Cousin
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 20836
Inscription : Mer Août 09, 2006 16:39
Localisation : Suresnes

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Morcar » Lun Août 27, 2018 23:04

J'ai souvent entendu dire qu'il était un grand auteur de comics, mais je parle justement ici de sa carrière au cinéma seulement. Je ne lis jamais de comics, donc je ne connais aucunement son œuvre à ce niveau. Et si je veux bien croire qu'il soit talentueux dans ce domaine, dans le domaine du cinéma il est franchement loin d'être bon.
J'allais justement dire que pour les "Sin City" c'est sans doute surtout la présence de Rodriguez qui en fait des films de qualité.

Donc on est d'accord. Le talent dans un autre domaine artistique ne fait pas pour autant un bon scénariste et/ou réalisateur.
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23629
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Gérard Cousin » Mar Août 28, 2018 16:53

Morcar a écrit :Donc on est d'accord. Le talent dans un autre domaine artistique ne fait pas pour autant un bon scénariste et/ou réalisateur.

Complétement! :P :wink:
Mieux vaut être une Reine faible mais libre plutôt que d'être le pion d'un gigantesque empire...

Image
Avatar de l’utilisateur
Gérard Cousin
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 20836
Inscription : Mer Août 09, 2006 16:39
Localisation : Suresnes

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par PITBULL » Mar Sep 11, 2018 0:02

J'apprécie beaucoup le remake de "Robocop"...

Dernièrement j'ai vu "Le Bras de Fer" avec Stallone et j'ai vraiment kiffé ! Un film où il incarne un personnage sensible qui se bat pour gagner l'amour de son fils.
Je trouve que c'est l'un de ses rares films où il incarne un personnage sensible avec Rocky et Rambo First Blood.
Kelvin Pitbull, PDG de la Pitbull Production ainsi que fondateur et PDG de la Pitbull Production GM
Le Cinéma, un univers passionnant, une passion tout simplement !
Avatar de l’utilisateur
PITBULL
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 9204
Inscription : Sam Sep 18, 2010 12:48
Localisation : Gérardmerveille

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Morcar » Mar Sep 11, 2018 15:51

PITBULL a écrit :J'apprécie beaucoup le remake de "Robocop"...

J'ai regardé la première moitié. Mais que c'est long à démarrer !!!
Beaucoup de blabla pour rien. Dommage car je trouve l'approche plus subtile et intéressante que dans l'original.
Il faut que je regarde la suite...

PITBULL a écrit :Dernièrement j'ai vu "Le Bras de Fer" avec Stallone et j'ai vraiment kiffé ! Un film où il incarne un personnage sensible qui se bat pour gagner l'amour de son fils.
Je trouve que c'est l'un de ses rares films où il incarne un personnage sensible avec Rocky et Rambo First Blood.

Comme je l'avais dit à Gégé, j'ai de bons souvenirs de ce film, qui me tirait les larmes quand j'étais jeune ado. J'aime beaucoup la musique du film, d'ailleurs. J'hésite à la revoir, car j'ai peur qu'il soit moins bon que dans mon souvenir...
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23629
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Gérard Cousin » Mar Sep 11, 2018 18:22

Morcar a écrit :
PITBULL a écrit :Dernièrement j'ai vu "Le Bras de Fer" avec Stallone et j'ai vraiment kiffé ! Un film où il incarne un personnage sensible qui se bat pour gagner l'amour de son fils.
Je trouve que c'est l'un de ses rares films où il incarne un personnage sensible avec Rocky et Rambo First Blood.

Comme je l'avais dit à Gégé, j'ai de bons souvenirs de ce film, qui me tirait les larmes quand j'étais jeune ado. J'aime beaucoup la musique du film, d'ailleurs. J'hésite à la revoir, car j'ai peur qu'il soit moins bon que dans mon souvenir...

Je l'ai acheter en dvd y'a quinze jours pour 5e! :lol:
(pas re-regarder encore)

Mais c'est pas la plus belle Cannonerie que j'ai choper récemment, y'a trois semaines, j'avais acheter le blu-ray tiré à 1000 exemplaires de American Warrior 2 avec Dudikoff! :mrgreen:
Mieux vaut être une Reine faible mais libre plutôt que d'être le pion d'un gigantesque empire...

Image
Avatar de l’utilisateur
Gérard Cousin
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 20836
Inscription : Mer Août 09, 2006 16:39
Localisation : Suresnes

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par La Grande Divine » Jeu Sep 13, 2018 13:58

Je me le suis chope en dvd aussi ROBOCOP que j avais detesté quand je l'ai il y'a ... heu ne comptons plus le nombre de decennies maintenant. Comme le dit Gégé, je le reverrai avec un oeil en coin puisque c'est Verhoeven qui met en scene. Avec lui, faut jamais voir ses films au 1er degré. Je me refais sa filmo au pepere. J'ai reussi a pécho à pas trop cher LA CHAIR ET LE SANG toujours pas vu. Plus un coffret de ses films hollandais.

En tous cas en salles, on va nous rebalancer pour la 3e fois, un PREDATOR par Shane Blake. Ca pourrait etre drole et mieux que le precedent remake.
" If they're smart, they're queer. And if they're stupid, they're straight."
Edith Massey-FEMALE TROUBLE de John Waters.
Avatar de l’utilisateur
La Grande Divine
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 6364
Inscription : Ven Jan 26, 2007 1:08
Localisation : Dans les poubelles...Du Ritz maintenant

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par PITBULL » Ven Sep 14, 2018 20:24

Une 4e fois plutôt :P
Kelvin Pitbull, PDG de la Pitbull Production ainsi que fondateur et PDG de la Pitbull Production GM
Le Cinéma, un univers passionnant, une passion tout simplement !
Avatar de l’utilisateur
PITBULL
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 9204
Inscription : Sam Sep 18, 2010 12:48
Localisation : Gérardmerveille

Précédent

Retour vers Café

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron