[Chaîne TV] TG1

Jeux de rôle en toile de fond de ciné jeux.

Modérateur: Maitre de Jeu

Re: [Chaîne TV] TG1

Message par TG1 » Jeu Juin 25, 2015 10:21

Image

Bonsoir et bienvenue pour ce nouveau numéro de TdinG de Ciné, notre émission hebdomadaire consacrée au cinéma. Comme chaque semaine, nous analyserons le box-office et jetterons un oeil aux prochaines sorties cinéma et DVD. Jasika Scott recevra également une personnalité du cinéma pour une interview exclusive, et Melany Morgan nous annoncera les dernières nouvelles à propos des projets en cours chez les différents studios de production de la ville.

Image
On commence par l'analyse du box-office, qui nous est présentée par Steve Kingsley. Bonsoir Steve.

Bonsoir Jeff. Cette semaine le box-office est dominé à nouveau par Gérard Cousin Prod et son film d'action Zero. Pour sa première apparition à l'écran l'actrice Jewel Desplat fait donc une entrée fracassante, bien que sa prestation soit plutôt critiquée, ce qui n'est pas le cas de Neelam Cousin qui après Blind Vengeance fait ici encore une prestation exceptionnelle !
Le film de GCP est suivi par les deux autres sorties de la semaine qui occupent donc le podium. Le film fantastique Iréna de Onze Arpents suit de près le leader du box-office, tandis que le film policer des Flims Plalstique se classe troisième.

Pas de grosse surprise dans la suite du classement non plus puisque suivent les trois films dont c'est la
deuxième semaine d'exploitation en salles, puis ceux dont c'est la troisième. Notez tout de même que Trois sourires pour Lucie a dépassé les 21 millions d'entrées vendues, et que The boat race se rapproche des 26 millions et demi, ce qui en fait déjà le 4è plus gros succès en tant que comédie musicale, pour un tel budget de film.

Pas de grosse surprise donc cette semaine. Mais ce box-office risque-t-il d'être bouleversé la semaine prochaine ? Taylor Manson nous le dit tout de suite avec les prochaines sorties cinéma. Bonsoir Taylor !

Bonsoir Jeff.
La semaine prochaine devrait être dominée sans aucun souci par la superproduction sentimentale Le plus beau jour de leur vie de MiklProd. Le genre est plébicité par le public en ce moment, et le casting du film devrait attirer un très large public. Sans souci, le film devrait prendre la tête du box-office.
Les choses seront plus difficiles pour The Diamond Bikini de GCP par contre, car le cinéma d'animation n'est franchement pas ce que recherchent les spectateurs en ce début d'été. Le film est pourtant doté d'un casting vocal vraiment intéressant, et il propose de l'animation différente de ce à quoi on a le droit notamment lors du Festival du Film d'Animation pour Enfants. C'est clairement un film fait pour l'été. Reste à voir si le public se laissera convaincre ou pas. Rien n'est sûr. Mais avec les moyens engagés et la promotion habituelle faite par Gérard Cousin Prod, nul doute que le film sera dans le Top 10 de la semaine malgré tout.


Eh bien merci à tous les deux pour ces analyses ! On marque à présent une courte pause avant de retrouver Jasika Scott qui reçoit aujourd'hui Jake Hopkins à l'occasion du nouveau Mark Reed qui sort sur les écrans. L'occasion pour elle de l'interroger également sur ce projet de nouveau Outlaws qui a été révélé par Karl Lagos et officialisé peu après par Morcar Prod.
On se retrouve dans quelques instants pour la suite de TdinG de Ciné ! A tout de suite !
Chaîne Généraliste de Gérardmerveille
Avatar de l’utilisateur
TG1
Producteur culte
Producteur culte
 
Message(s) : 673
Inscription : Mar Mars 17, 2009 17:55
Localisation : Gérardmerveille

Re: [Chaîne TV] TG1

Message par TG1 » Ven Juin 26, 2015 11:39

Nous sommes de retour dans TdinG de Ciné, et l'heure est maintenant arrivée pour Jasika Scott de recevoir l'acteur Jake Hopkins pour sa rubrique Face à Jass, à l'occasion de la sortie de Brothers of Blood, le nouveau volet de la franchise Mark Reed qu'on ne présente plus. Jass, c'est à toi !


JS - Jake Hopkins, bonsoir. On vous retrouve la semaine prochaine pour la troisième année consécutive dans le rôle de Mark Reed. N'avez-vous pas peur de vous lasser de ce rôle en enchaînant les tournages de la sorte ?

JH - Pour le moment le problème ne se pose pas, d'autant plus que chacun des films dans lesquels j'ai incarné le personnage était très différent. Mais je ne pense pas jouer ce rôle pendant vingt ans, je vous rassure.

JS - Pour combien de films avez-vous signé ?

JH - J'ai signé pour cinq volets, il m'en reste donc encore deux à tourner. Après ça, je verrai si je reprendrai ou pas le rôle.
Image

JS - Vous avez débuté au cinéma dans des films qui ont créé la polémique à l'époque, ce qui aurait pu entacher votre carrière. Regrettez-vous ce choix à l'époque ?

JH - Je n'ai pas vraiment eut le choix. Mon agent m'avait fait signer un contrat pour lequel je ne pouvais pas refuser ce qu'on me proposait tant que je n'avais pas rempli celui-ci. Les premiers films qui m'étaient proposés me paraissaient intéressants, donc j'ai accepté. Mais aujourd'hui, je peux vous dire que je fais attention à toutes les petites lignes dans les contrats que je signe.

JS - Vous avez tourné à présent avec Misterdad Studio, Morcar Prod, Maps to the Stars, Black Box Recorder et Gérard Cousin Prod. Pensez-vous aujourd'hui être devenu un acteur bankable comme on dit ?

JH - Non, je ne pense pas. La franchise Mark Reed m'a apporté une certaine notoriété, mais en dehors de celle-ci il faut toujours que je me batte pour obtenir d'autres rôles.

JS - Vous pensez que le rôle de Reed peut être un handicap pour votre carrière ?

Image
JH - Un handicap, non. Et si ça le devient, soyez sûre que je ne renouvellerai pas mon contrat après les cinq films pour lesquels je me suis engagé. Mais ce rôle m'a été proposé alors que j'étais encore quasi-inconnu. Je n'ai pas eut le temps de vraiment faire mes preuves dans plusieurs rôles différents. Donc je pense être toujours vu comme un acteur débutant malgré ma notoriété.

JS - Un débutant qui doit bien gagner sa vie tout de même ! Aujourd'hui on estime votre richesse à 2,5 millions de dollars. On est encore loin des 21 millions d'Hugh Darby ou des 18 millions de Melany Dennis, mais vous n'êtes pas à plaindre !

JH - Et je ne me plains pas, loin de là ! Je pense même être un sacré veinard et je ne pensais pas être là aujourd'hui quand j'ai démarré ma carrière il y a trois ans.

JS - Après avoir joué dans un western de Gérard Cousin Prod, on a annoncé que vous seriez le nouveau James Anderson pour Morcar Prod. Le Western est-il un genre que vous aimez particulièrement ?

JH - Je serai James Anderson dans le prochain Outlaws, oui, mais sachez que ce film n'aura rien du western tel que vous l'entendez. Je ne peux pas vous en dire plus sur le film, mais ne vous attendez pas à me voir à cheval vêtu d'un chapeau.

JS - Peut-être pourrez-vous nous en dire plus sur l'avenir de Mark Reed alors, à défaut d'Outlaws. La franchise a pris une toute autre direction ces dernières années. Quel avenir voyez-vous pour le personnage ?

JH - La franchise s'est recentrée sur le personnage en lui-même, en laissant de côté le MR-4. On voir encore dans ce nouveau volet qu'il fait face à une lutte intérieure, mais il va enfin trouver la rédemption. Il va alors bientôt pouvoir repartir sur de nouvelles bases, et une nouvelle phase de son histoire va pouvoir démarrer.

JS - Ne croyez-vous pas qu'on a fait le tour de ce personnage depuis le temps ? Certains reprochent à Morcar Prod de nous le ressortir tous les ans. N'avez-vous pas peur d'une lassitude du public ?

JH - Le scénariste fait le nécessaire pour l'éviter, en proposant des aventures différentes les unes des autres, à tel point que certains volets doivent sans doute décevoir les anciens fans, mais ont d'avantage plu à certains spectateurs peu amateur de la franchise auparavant. On peut vraiment dire que Brothers of Blood n'a absoluement rien à voir avec Shadow of Pandora...

JS - Le premier volet de la franchise

JH - C'est ça. Donc il n'a rien à voir avec le premier film de la franchise, ni avec Fortune of Sand pour citer un film du milieu de la franchise.

JS - C'est sûr. D'ailleurs Mark Reed qui était un espion est devenu une sorte de héros un peu bourrin comme l'est Dakota Smith. N'avez-vous pas peur que les deux franchises surfent trop sur la même vague ?

JH - Jusque là elles s'en sortent très bien toutes les deux, et de nouveaux rapprochement sont prévues
Image
entre elles d'après ce que j'ai pu entendre dire. Donc Morcar Prod et Pitbull Prod ne semblent pas s'en inquiéter.

JS - Certes, mais vous ?...

JH - Moi je m'amuse à incarner ce personnage, et le public suit. Wrath of the Fallen a été un carton au box-office. Donc a priori le public ne se lasse pas, ni moi, ni la production. Pourquoi voulez-vous qu'on s'inquiète ?

JS - Avez-vous d'autres projets un peu moins blockbuster en cours ?

JH - Rien pour le moment. Mais j'espère bien obtenir d'autres rôles dans le genre de "Les Amourettes d'Elisa". C'est agréable de jouer quelque chose de complètement différent.

JS - Eh bien merci d'avoir voulu répondre à mes questions. On vous souhaite autant de réussite avec votre nouveau film qu'avec la précédente aventure de Mark Reed, et n'hésitez pas à revenir nous voir dans TdinG de Ciné dès que vous en aurez envie.

JH - C'est moi qui vous remercie. A bientôt.
Chaîne Généraliste de Gérardmerveille
Avatar de l’utilisateur
TG1
Producteur culte
Producteur culte
 
Message(s) : 673
Inscription : Mar Mars 17, 2009 17:55
Localisation : Gérardmerveille

Re: [Chaîne TV] TG1

Message par Corbeau » Ven Juin 26, 2015 17:21

C'est vrai, cette interview (très réussie) me rappelle un truc que j'aurais pu préciser dans mon commentaire du film : même si je ne suis pas le public ciblé de la franchise, maintenant j'ai lu/vu plusieurs Mark Reed, et je peux carrément reconnaître le boulot que tu fais pour que chaque film se distingue du précédent et que tu fais évoluer le personnage autant que possible.
Avatar de l’utilisateur
Corbeau
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 4150
Inscription : Jeu Nov 28, 2013 12:50
Localisation : Sur son arbre perché

Re: [Chaîne TV] TG1

Message par Morcar » Ven Juin 26, 2015 21:45

C'est ce qui me plait sur cette franchise : proposer des trucs très différents avec un même personnage.
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23607
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: [Chaîne TV] TG1

Message par TG1 » Lun Juil 06, 2015 15:01

Image

Bonsoir et bienvenue pour ce nouveau numéro de TdinG de Ciné, notre émission hebdomadaire consacrée au cinéma. Comme chaque semaine, nous analyserons le box-office et jetterons un oeil aux prochaines sorties cinéma et DVD. Jasika Scott recevra également une personnalité du cinéma pour une interview exclusive, et Melany Morgan nous annoncera les dernières nouvelles à propos des projets en cours chez les différents studios de production de la ville.

Image
On commence par l'analyse du box-office, qui nous est présentée par Steve Kingsley. Bonsoir Steve.

Bonsoir Jeff. Cette semaine le box-office est très largement dominé par le thriller très attendu de May Elbez "The Girlfriend Party". On pouvait craindre que les reports successifs de ce projet annoncé depuis cinq ans déjà aient entrainé une baisse de qualité du film, mais il n'en est rien. Les critiques ont été assez enjouées pour ce nouveau thriller écrit par Mathias Fontail, d'autant plus que la réalisation de May Elbez est vraiment très réussie. VIngt millions de spectateurs se sont déjà laissés convaincre par ce film, et il devraient être encore nombreux à se rendre dans les salles ces prochaines semaines sans aucun doute, d'autant plus que le bouche à oreille est plutôt bon. Le public semble partager l'avis des critiques.
L'autre sortie de la semaine, "Reality", se classe en troisième position du box-office avec un peu moins d'un million d'entrées vendues. La société Horizon réalise un joli résultat malgré la lourde concurrence du film de Morcar Prod, puisque le film n'était doté que d'un budget de 448 913 $, la moitié des résultats effectués cette première semaine donc.

Les résultats pour "The Girlfriend Party" sont donc très bons, ce qui n'était pas gagné d'avance vu les antécédents de la franchise, il me semble.

En effet, Jeff. Peu de gens le savent, mais pour Misterdada Studio la franchise comptait jusqu'à présent déjà quatre films, et seulement deux d'entre eux ont été bénéficiaires. Pour 43 millions de dollars engagés, la société n'a dégagé qu'à peine deux millions de dollars de bénéfices. Cela n'a pas effrayé Morcar Prod qui devrait en toute logique atteindre les résultats du premier reboot de la franchise effectué en 2020, il y a quinze ans.

Quatre films ? Je croyais que la franchise n'en comptait pour le moment que trois !

C'est ce que croient la plupart des gens, et c'est le cas d'un certain point de vue si on ne compte que les deux films sortis en 2016 et 2018 et le reboot. Mais il y a neuf ans Misterdada Studio avait produit un autre film, intitulé L'effet miroir, qui avait d'ailleurs à l'époque bénéficié d'une excellente critique mais n'avais pas pour autant rencontré son public, et qui est lié à l'univers de la Girlfriend Party, sans que son intrigue soit concentrée sur celle-ci.
Le film avait à l'époque coûté 20,9 millions de dollars à la société et ne lui en avait rapporté que 9,8. Un coup dur à l'époque pour Misterdada Studio.


Avec ce dernier volet récemment sorti, la franchise semble donc repartie sur de bons rails. Mais aujourd'hui, appartient-elle toujours à Misterdada Studio ou bien a-t-elle été définitivement reprise par Morcar Prod ?

La franchise est toujours la propriété de Misterdada Studio, donc si un projet de suite voit le jour rien ne dit que Morcar Prod en sera le producteur. Cependant, les personnages de ce nouveau film sont la propriété de Morcar Prod, donc si Misterdada Studio souhaite poursuivre l'aventure sans Morcar Prod, ce sera soit en faisant une suite d'un de ses films, soit en reprenant à nouveau tout à zéro.
Chaîne Généraliste de Gérardmerveille
Avatar de l’utilisateur
TG1
Producteur culte
Producteur culte
 
Message(s) : 673
Inscription : Mar Mars 17, 2009 17:55
Localisation : Gérardmerveille

Bientôt une suite à Los Angeles Hearts ?

Message par Ciné Merveilles » Jeu Août 13, 2015 14:15

Bientôt une suite à Los Angeles Hearts ?

Continuant de chercher à regagner le coeur des jeunes téléspectateurs, la chaîne de télévision TG1 travaillerait actuellement à la production d'une nouvelle série dont elle aurait confié les rènes à Kevin Lillard, le créateur de la série Los Angeles Hearts.

Souvenez-vous, entre 2005 et 2018, à l'époque où les chaînes de télévision n'étaient pas encore ce qu'elles sont aujourd'hui, TG1 diffusait une série mettant en scène quatre jeunes héroïnes à Los Angeles. Durant treize ans, la série réunissait un large public suivant les aventures sentimentales et dramatiques de ces quatres amies dont les interprêtes sont depuis devenues des stars du cinéma pour certaines, avec en tête Lisa Edwards connue entre autres pour ses rôles de Wave Girl, de Caterina Sbrizi dans la franchise Mark Reed, ainsi que celui de Mira dans la trilogie du Serpent de la franchise Worth.
Depuis l'arrêt de la série, poursuivie sur grand écran dans deux films intitulés LAH - Los Angeles Hearts et LAS - Los Angeles Secrets, la chaîne n'est jamais parvenue à lui trouver de réelle remplaçante. La seule qui pourrait être considérée comme telle est Hill of Secrets qui n'a pas réussi à trouver son public et n'a eut le droit qu'à deux petites saisons.

Or si pendant quelques années la chaîne de télévision a cherché à attirer un public plus mature, aujourd'hui Rebecca Blakstad veut coûte que coûte reconquérir ce jeune public qui s'est détourné de TG1 pour s'intéresser plutôt aux programmes de FireTV. Après avoir tenté un retour de son émission CinéTournoi, c'est pas l'intermédiaire d'une nouvelle série télévisée que la PDG de la chaîne espère faire revenir le public adolescent vers elle.
Pour ça, elle a fait appel au créateur de Los Angeles Hearts lui-même, le sortant ainsi de sa retraite pour créer un nouveau programme à destination du jeune public. Certaines rumeurs voudraient même qu'il soit en train de développer tout simplement une suite à sa série phare.
Après les pérégrinations de ses quatres héroïnes, découvrira-t-on une nouvelle génération de jeunes femmes dans les beaux quartiers de Los Angeles ? Peut-être bien les enfants desdites héroïnes ? On imagine bien Lisa Edwards et ses comparses faire quelques apparitions pour encadrer une nouvelle génération d'actrices venues les remplacer. Sachant que le calendrier de chacune d'entre elles reste assez ouverts, l'idée ne semble pas saugrenue.

Pour le moment, la série n'est encore qu'en préparation, mais la chaîne voudrait bien que le projet avance vite. Il se pourrait donc qu'on ait de nouvelles informations très rapidement à son propos.
Avatar de l’utilisateur
Ciné Merveilles
Producteur culte
Producteur culte
 
Message(s) : 1486
Inscription : Dim Juin 15, 2008 21:01
Localisation : Gérard Merveille - la 1er gazette de GM !!!

Re: [Chaîne TV] TG1

Message par TG1 » Mer Sep 23, 2015 13:32

Image

Ce soir dans sa rubrique Face à Jass, Jasika Scott reçoit un artiste très discret et peu connu du grand public contrairement à son frère et sa soeur, un acteur que l'on n'a pas revu depuis quinze ans sur les écrans et qui a préféré rester dans l'ombre tout ce temps, mais a choisi aujourd'hui l'émission TdinG de Ciné pour parler de cinéma, de sa carrière, de ses impressions sur le cinéma d'aujourd'hui et de bien d'autres choses encore. Je vous laisse donc en compagnie de Jasika qui reçoit cette semaine Damon Edward.

Image
JS - Damon Edward, bonsoir. Bien que vous ayez été acteur quelques années, et que vous soyez un proche parent de plusieurs célébrités du monde du cinéma, vous restez une personne très discrète que l'on voit très rarement dans les médias. Pour quelle raison préférez-vous rester ainsi dans l'ombre ?
DE - Je n'ai jamais voulu être une star. J'ai surtout voulu suivre mon frère au début qui voulait faire du cinéma puis ensuite, j'ai voulu devenir acteur... Après, les médias se sont surtout tourné vers mon frère et ma soeur donc j'ai profité de ça pour faire ma petite vie à côté dans la discrétion.

JS - Vous avez suivi votre frère à Gérardmerveille quand celui-ci y a délocalisé son entreprise, Misterdada Studio. Vous n'avez pourtant jamais caché votre attachement profond à la ville où vous avez grandi, Fundanse. N'avez-vous jamais eu
envie d'y retourner ? N'avez-vous jamais regretté ce choix que vous avez fait vous et votre frère à l'époque ?
DE - A l'époque, j'en avais voulu énormément à mon frère d'avoir laissé tomber petit à petit Fundanse mais j'ai tout de suite compris que l'avenir ne pouvait pas se passer ailleurs qu'à Gérardmerveille pour plein de raisons. La ville était plus active et ambitieuse, elle l'est toujours d'ailleurs même si aujourd'hui elle montre ses limites, mais comparer à Fundanse...
Nos parents habitent toujours là-bas donc ça compensait le fait qu'on avait laissé l'entreprise. C'est devenu un musée avec comme galerie des photos, statue de cire et quelques plateaux. Des attractions y sont présentes aussi mais elles sont petites. Daphné voulait y construire une école comme à Gérardmerveille mais elle a vite laissé tomber.

JS - En quoi trouvez-vous que le cinéma de Gérardmerveille montre actuellement ses limites ? Que changeriez-vous dans le monde du cinéma actuel de Gérardmerveille ?
DE - Le cinéma actuel montre ses limites dans le sens où on ne peut plus vraiment l'améliorer et les films se font de plus en plus rares car il y a beaucoup moins de productions actives qu'à l'époque où je suis arrivé. Les films sont de plus en plus exigeants aussi même si j'en entends dire non d'ici (sourire). Je trouve, personnellement, qu'on en demande un peu trop aujourd'hui et qu'en conséquence, les producteurs n'osent plus sortir des films légèrement travaillés et les nouveaux qui arrivent partent en courant. Ils cherchent tous la perfection et c'en est dommage.
Je ne pense pas qu'il y a quelque chose à changer si ce n'est le niveau trop élevé mais bon... Pour en avoir parlé lors d'une réunion avec la plupart des producteurs, cela ne semble pas être la solution mais en attendant, rien ne change. Pire, ça empire alors quel est le problème ? Rien que la pub ? (ton ironique) Je le leur demande.

JS - Ce sont les critiques qui déterminent le niveau demandé aux films. Vous croyez vraiment qu'un film tel qu'il en sortait il y a plusieurs années serait très durement critiqué aujourd'hui ? J'entends par là qu'il aurait au maximum 2 ou 3 étoiles au lieu de 4 ou 5 il y a plusieurs années.
DE - Non, je ne dis pas ça comme ça. Les notes ne changent pas tant que ça mais sur une note plus large, sur 20 par exemple, on passe de 17/20 à 14. Vous voyez ce que je veux dire ? J'ai l'impression qu'on privilégie la quantité plutôt que la qualité. Ne serait-il pas préférable de faire un film plus court mais plus dense que plus long et indigeste car on s'attarde sur des éléments peu important ?

JS - Si vous admettez que la note sur 5 restera la même, rien n'empêche donc les scénaristes de proposer un film plus court et plus dense comme vous le dites.
DE - Attention, j'ai dit que les notes restait les mêmes car elles ne sont que sur 5. On n'a pas beaucoup de choix en terme de note. Mais au rythme où vont les choses, elles vont baisser de plus en plus. Les films courts obtiennent rarement un Hall of Fame par exemple, et si vous regardez bien, ils obtiennent même très peu de 5/5 là où on en avait souvent avant. Il suffit de comparer les notes de ceux qui font des films courts à ceux qui les font longs.
Dis comme ça, je passe pour quelqu'un qui se plaint mais ce n'est pas de ça que je veux parler, c'est plutôt du manque de producteurs à cause de la longueur des films qui deviennent très longs de plus en plus souvent. J'encourage les producteurs de faire des films plus courts et moins indigestes.

JS - N'avez-vous jamais été tenté de participer à l'écriture d'un scénario vous-même ? Votre frère a écrit plusieurs films de son vivant. Pourquoi n'avez-vous jamais tenté l'expérience ?
DE - Non, je n'ai jamais aimé écrire quoique ce soit. Je suis plutôt quelqu'un qui propose des idées par-ci par-là mais les développer, ce n'est pas pour moi. Je n'ai jamais vraiment eu d'imagination pour écrire un film... donc en faire mon métier... (rire) !
Je suis plus acteur car j'aime me mettre dans la peau d'un personnage, de donner vie à des personnes qui n'existent pas etc... Participer à la mise en scène d'un personnage existant ne m’intéresse pas par contre.
Image

JS - Vous dites aimer vous mettre dans la peau d'un personnage, jouer des rôles. Pourquoi n'êtes-vous jamais revenu sur les écrans ? Ces dernières années plusieurs acteurs disparu des salles de cinéma ont fait leur retour. N'avez-vous jamais envie de le faire vous-même ?
DE - J'y ai pensé, je l'avoue. Mais c'est justement le fait que d'autres soient revenus qui m'a coupé un peu les jambes. Cela aurait fait "un autre qui revient" et peut-être qu'en étant le "frère de", les médias m'auraient mis plus de pression, ils m'auraient mis davantage en avant et ça m'aurait vite agacé. Je ne veux pas être une star même si je le suis un peu malgré moi... Je suis encore discret je pense. J'étais encore jeune à l'époque quand je me suis retiré, du coup je me suis mis à faire autre chose comme monter ma société "Scoraseti Racing" qui m'a bien plus grâce à Laura et Alison qui m'ont bien aidé.
Je ne sais pas si la tournure que va prendre Misterdada Studio prochainement me fera revenir sur les plateaux. On verra, j'y réfléchis mais ça m'étonnerait que ça se fasse.

JS - Votre sœur gère Misterdada Studio et votre société de course automobile n'existe plus aujourd'hui. Quels sont aujourd'hui vos futurs projets, si votre retour en tant qu'acteur n'est pas à l'ordre du jour ?
DE- Mes projets..? Je n'en ai pas vraiment. Pour l'instant, avec ma sœur, je cherche un successeur pour reprendre Misterdada Studio. Daphné en a marre de gérer la prod et elle m'a demandé des avis sur la personne qui pourrait la succéder. Mais avant ça, je l'épaule pour finir les derniers projets qu'elle a lancé avec l'équipe actuelle. Il y a quelques films qui restent à sortir, aucun de nouveaux sont prévus donc ça devrait arriver vite. Je suis un peu le producteur de l'ombre, le directeur artistique en l'absence de Pineapple.
Après ça, je n'ai rien de prévu. Je vis au jour le jour vu que j'ai suffisamment d'argent pour faire tout ce que je veux.

JS - Une partie de votre effectif est partie chez la concurrence, en grande partie chez Morcar Prod, il y a quelques années. Cela n'a-t-il pas causé du tort à votre entreprise ? Ne pensez-vous pas par exemple que Kelly Schneider aurait été un parfait successeur à Daphné pour diriger Misterdada Studio ?
DE - Je ne dirais pas que ça a causé du tort. Je dirais plutôt qu'on a dû reprendre à zéro certains points, certaines visions des choses. Cela nous a permis aussi de faire un bilan, de voir où on en est. Conclusion : Ma sœur et moi devons arrêter afin de donner un second souffle à la production. De plus, je pense qu'on commence à donner une mauvaise image avec la nouvelle génération des producteurs et ça, c'est pas bon.
Au contraire, ça fait plutôt plaisir de voir certains de nos membres partir chez la concurrence car cela prouve que Misterdada Studio est une production sérieuse avec du potentiel, de la qualité et qu'elle intéresse.
Quant à Kelly, je ne veux pas que le successeur est une image trop proche de ce qu'on faisait avant. Elle fait un super travail, aucun doute là-dessus. Elle nous a beaucoup aidé et je l'en remercie encore mais elle ne correspond pas au profil que Daphné et moi recherchions.

JS - Pour conclure, quel avenir envisagez-vous pour Misterdada Studio ?
DE - Difficile de répondre à ça... Je souhaite que la production fasse dans l'excellence que ce soit niveau texte et affiche, un peu comme faisait Chpom Entertainment à son époque. Qu'on arrête d'être qu'en second plan. Que les films qui sortiront soient de très grande qualité et réfléchi de A à Z. Qu'elle se crée une identité propre en produisant des franchises reconnues et des films indépendants laissant un message. Je veux que Misterdada Studio change d'image et "passe un cap" en prenant plus de maturité.
J'avais même proposé à Daphné de trouver un successeur spécialise dans les sérials mais elle n'était pas du tout d'accord ! (rires)
Mais pour cela, il faut savoir qu'elle est le niveau de films à atteindre en terme de longueurs même si les films du Corbeau actuellement semblent être le niveau à atteindre. Pour les affiches, il suffit de voir ce que GCP nous propose car là-dessus, on est bien d'accord qu'il s'agit de la référence.
Mais on n'en est pas encore là, je ne sais pas encore ce que je veux vraiment comme successeur mais les conditions sont plus ou moins dites.

JS - Eh bien merci pour ces confidences, et merci d'avoir accepté de répondre à nos questions, d'autant plus que je sais qu'il s'agit d'un exercice dont vous ne raffolez pas. De notre côté, on espère revoir très prochainement des films Misterdada Studio dans les salles.
Chaîne Généraliste de Gérardmerveille
Avatar de l’utilisateur
TG1
Producteur culte
Producteur culte
 
Message(s) : 673
Inscription : Mar Mars 17, 2009 17:55
Localisation : Gérardmerveille

Re: Nouvelle série et fin de série chez TG1

Message par PITBULL » Sam Sep 26, 2015 17:35

Ciné Merveilles a écrit :
Nouvelle série et fin de série chez TG1

Face aux audiences décevantes de la troisième saison de Canines, l'adaptation au format télé de la célèbre franchise créée il y a trente ans par Rebecca Blakstad, la chaîne de télévision TG1 a décidé d'y mettre un terme. Malgré tout, les téléspectateurs auront le droit à une vraie fin puisque la chaîne a commandé une dernière saison, plus
Image
courte que les précédentes malgré tout, pour mettre un point final à l'intrigue.

Mais tandis que cette série devrait donc prendre fin l'année prochaine, une nouvelle pourrait arriver à l'antenne. Rien à voir avec l'univers fantastique de Canines cependant, puisqu'il s'agirait d'une nouvelle série sur fond de guerre mondiale, la seconde cette fois-ci.
Après le succès rencontré par la première saison de Bleuets de France - Le Temps de Vivre, dont la suite est toujours attendue sur la chaîne, Rebecca Blakstad aurait commandé à Morcar Prod Television cette fois une série se déroulant au cours de la seconde guerre mondiale. Le contexte serait cependant particulier car il ne s'agirait pas d'une intrigue se déroulant en France, mais en Afrique du Nord. Intitulée La Nueve, la série traiterait l'histoire des Républicains espagnols fuyant le régime franquistes en rejoignant Oran en Algérie et qui formeront la "Nueve", une compagnie enrôlant cent soixante hommes majoritairement espagnols et ayant combattu lors de la Libération de l'Afrique du nord, puis ayant participé à la libération de la France.
Il s'agirait d'une première pour Morcar Prod Television plus habituée aux séries fantastiques (Fils-des-brumes, Les Messagers du Temps, Elantris) qu'aux séries historiques.


Alors ? Qu'en est-il de cette série sur fond de WWII se déroulant en Algérie ? :)
Kelvin Pitbull, PDG de la Pitbull Production ainsi que fondateur et PDG de la Pitbull Production GM
Le Cinéma, un univers passionnant, une passion tout simplement !
Avatar de l’utilisateur
PITBULL
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 9196
Inscription : Sam Sep 18, 2010 12:48
Localisation : Gérardmerveille

Re: [Chaîne TV] TG1

Message par Morcar » Lun Sep 28, 2015 10:35

On dira qu'elle existe RP parlant.
J'accorde déjà beaucoup moins de temps à Cinéjeu en ce moment, donc le peu de temps que je lui accorde, c'est plus pour le jeu que pour le RP Tv.
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23607
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Précédent

Retour vers Zone RPG

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron